Autres journaux :



vendredi 24 septembre 2021 à 07:07

Sanvignes : « Bien vivre au Margery »

Des tensions entre l’association et la municipalité





Mercredi soir, les membres de l’association « Bien vivre au Margery » se sont réunis au centre d’accueil afin de faire le point sur la situation.
En effet, des désaccords existent entre les habitants et la municipalité qui souhaite installer une résidence Age et Vie sur le territoire de la commune, dans le lotissement du Margery qui ne remporte pas l’adhésion des riverains.

« Un jour, nous avons vu une équipe qui plantait des piquets sur l’espace vert . Je suis allé voir les gens.

« On fait des sondages pour implanter une maison de retraite », m’a-t-on répondu.

« On a appelé la mairie qui nous a envoyé promener ! On a rencontré les riverains et on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose. On a fait une association en novembre 2020 : « Bien vivre au Margery » dont l’objet est « la défense et le maintien du cadre de vie, des espaces verts et de la biodiversité du lotissement du Margery, conformément au cahier des charges initial du lotissement, par tous les moyens légaux existants ».

 

« Le projet était lancé. Puis on a rencontré la personne d’Age et Vie qui faisait la recherche d’emplacement. Trois emplacements étaient en vue : le Margery, la coulée verte et le terrain de boules. Elle a choisi ce terrain du Margery.

Nous avons manifesté notre désaccord. Nous avons fait une dizaine d’autres propositions dont le terrain de boules où il y a une grande place, avec de vieux arbres envahis par les corbeaux, à proximité des commerces, d’un arrêt de bus. Finalement la responsable d’Age et Vie était intéressée par cette proposition mais la mairie lui a indiqué qu’elle avait un autre projet pour ce site ».

 

Les riverains déplorent le manque de dialogue avec la mairie : « On a jamais eu de discussion avec la mairie, pas de réunion ».

Le 14 septembre 2020, le conseil municipal a validé la proposition de cession de terrain à Age et Vie et décidé qu’une présentation sera faite aux habitants, « une fois le projet enclenché ». La réunion sera annulée en raison du Covid.

On a les infos par Age et Vie. Pas de retour des services de la mairie ni des conseillers.

L’accord de session est donc validé par le conseil et Age et Vie doit déposer un avant projet qui doit être approuvé au prochain conseil municipal du 27 septembre à 18h30.

Un autre membre s’exprime : « La forme n’a pas été respectée. On va modifier notre environnement. Pourquoi n’a-t-on pas fait comme pour le Liberty, demandé l’avis aux habitants et écouté leurs propositions ?

 

Les gens qui habitent un lotissement, on accepte un cahier des charges . Ce terrain n’était pas constructible». Mais au bout de 10 ans, le chier des charges est obsolète et le P.L.U a été revu.

« Cette implantation ne sera pas sans conséquence sur la voirie. Entre les bus pour le collège, les pavillons de la Tour, … On a acheté pour être tranquille. Ce n’est pas pour densifier le lotissement. On change les règles du jeu à la mi-temps, ce n’est pas correct ».
Pour l’heure, les adhérents sont dans l’attende du dépôt de permis de construire, feront valoir leurs droits et mettrons en œuvre ce qui doit être fait.
« La rue Bellevue, devra être débaptisée !», ironise un autre membre.

 

L’avis du Maire,

Le Maire Jean-Claude Lagrange rappelle que c’est une opération qui remonte à plusieurs mois, validée sur le mandat précédent. Nous allons repasser ce lundi 27 septembre au conseil municipal une nouvelle délibération sur ce sujet.

Nous avons souhaité travailler avec cet opérateur dont le concept est intéressant et à taille humaine. Contrairement à ce que disent les riverains, il n’y avait pas qu’un lieu. La personne en charge des emplacements de la société Age et Vie a choisi ce terrain alors que personnellement, j’étais plutôt sur la coulée verte.

Concernant, le terrain de boules il y a un autre projet en prévision en lien avec l’offre commerciale.

Au Margery, nous ne sommes pas sur une plaine écologique mais sur un terrain vague. D’autre part, Age et vie a souhaité décliné le concept d’inclusion dans une zone pavillonnaire calme.

 

Suite à la 1ère délibération, les riverains directement impactés, concernés, ont reçu les informations et une plaquette dans leur boîte aux lettres. La réunion d’information ne pouvant se tenir en raison du contexte sanitaire.

Nous nous sommes engagés avec la CCM à refaire des travaux sur l’ensemble du lotissement, une belle opportunité pour valoriser l’ensemble.
Cette installation n’est pas une dégradation des biens immobiliers mais un positionnement de qualité pour valoriser le vivre ensemble.

 

Les maisons Age et Vie…

Le groupe Age et Vie construit et installe des résidences, du type co-location pour personnes âgées en perte d’autonomie. Les bâtiments se présentent sous la forme de modules pour 8 personnes avec leur studio, un espace collectif et des appartements en étage pour les salariés. Le projet sanvignard comprendrait deux modules.

 

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Sanvignes : « Bien vivre au Margery »”

  1. Louis14 dit :

    Des vieux qui n aiment pas les vieux, désespérant….!