Autres journaux



vendredi 29 mars 2024 à 03:06

Sanvignes

Remise du label « Ville prudente » par la prévention routière



 

Philippe Surot, directeur régionale  BFC de l’association Prévention routière a remis le label « Ville prudente » au Maire Jean-Claude Lagrange ce jeudi après-midi à l’Espace France Services en présence de plusieurs élus, de la police municipale et des représentants de la CCM.

 

Créé en 2017, ce label a pour objectif d’encourager les communes à développer une politique de prévention routière. Il valorise leur engagement en faveur d’une mobilité sûre. Aménagements, actions de sensibilisation, formation aux risques routiers…, les mesures peuvent se combiner pour réduire les accidents et améliorer la qualité de la vie locale. Sanvignes est donc la 3ème ville du département à recevoir ce label qui compte désormais 452 villes labellisées sur le pays.

 

Comme le souligne J.C Lagrange, « lors des réunions publiques, après les crottes de chiens, les sujets de la vitesse excessive, les quilles, les chicanes, les ralentisseurs, sont les sujets récurrents ».  Mais il ajoute que ce qui est à revoir c’est bel et bien le comportement  des usagers qui n’est pas bon. On a travaillé sur la question et proposé des aménagements avec la CCM ». 

Il note que sur la commune, il n’y a pas eu d’accident gravissime. Un constat confirmé par Jacky Jatocha, élu et pompier professionnel qui précise que depuis le début 2024, il n’y a pas eu d’intervention sur la commune de Sanvignes pour des accidents de la circulation.

J.C Lagrange explique qu’il y a de la sensibilisation à faire. Le policier municipal fait de la prévention auprès des écoles. Nous prévoyons également d’organiser des réunions publiques sur ce sujet avec la police nationale et des experts.

 

« On prône pour récompenser le travail réalisé par les communes et sensibiliser la population, il faut changer les mœurs avec l’objectif de zéro mort sur les routes. Ce label  peut servir aux communes pour s’entraider et partager des solutions qui fonctionnent », explique Philippe Surot.

 

La CCM a présenté les aménagements effectués sur la commune. L’idée est de trouver l’équilibre lorsque l’on met des obstacles, entre la diminution de la vitesse et l’accidentologie. Parfois, on crée de l’inconfort qui concourt à la diminution de la vitesse.

Différents exemples illustrés par une projection de photographies des travaux réalisés : CVCB (chaussée à voie centrale banalisée), des cheminements piétons, l’installation de panneaux, aménagement  en pavés avec marquage type ralentisseurs, marquage de l’entrée de ville ( potelets en fer + bacs à fleurs), CVCB + passage piétons, CBCB + chicanes, plateau ralentisseurs, potelets en bois, petits giratoires, écluses, …

J.C Lagrange ajoute qu’il faut sensibiliser et continuer à travailler en faisant participer les administrés car l’ensemble de la population est concerné.

 

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Sanvignes”

  1. The Madalorian dit :

    Ils ne sont pas passé dans tout les secteurs et à la bonne période , entre les nids de poule sur la route des Essart et le gravier répandu sur des kilomètres en été 🙂