Autres journaux :



mercredi 19 mai 2021 à 18:31

Un nouveau parcours sur l’application Voie verte 71 : la voie bressane

  Un 5e parcours intégré à l'application depuis 2018





 

Dès ce mercredi 19 mai, l’application “Voie Verte 71” s’enrichit d’un nouveau parcours : la Voie Bressane, entre Chalon-sur-Saône et Savigny-en-Revermont (58km). Il s’agit du 5e parcours intégré à l’application depuis son lancement en 2018.

 

La Saône-et-Loire, berceau de la 1ère Voie Verte de France, est une terre de vélo. Avec ses 8 itinéraires vélo, elle est le territoire de jeu idéal des cyclistes. En 2018, Destination Saône & Loire a lancé l’application « Voie Verte 71 », gratuite sur App Store et Google Play, utilisable hors-ligne et traduite en anglais. 4 parcours permettaient déjà aux cyclistes de recevoir des alertes leur signalant les points d’intérêts à proximité : la Grande Boucle de Bourgogne du Sud (aller et retour), et 2 parcours le long de Loire Itinérances.

 

Désormais, l’application permettra aux amoureux de la petite reine de découvrir la Bresse bourguignonne grâce aux “coups de sonnette” sur la Voie Bressane. Sur 58km en Saône-et-Loire, avec un faible dénivelé, excepté entre Saint-Etienne-en-Bresse et Branges, on sillonne un paysage authentique où l’on élève avec passion les célèbres volailles. Une balade accessible à tous qui se fait en 1 à 2 jours, parfait pour un week-end au vert.

 

L’application propose également des filtres pratiques : parkings, points d’eau, toilettes, aires de pique-nique, location/réparation cycles et points de recharge VAE, offices de tourisme, sites touristiques, hébergements et restaurants labellisés Accueil Vélo.

 

Les 18 points d’intérêt touristique à découvrir : Chalon-sur-Saône, une escale animée !

 

La salle de spectacle “Le Réservoir” à Saint-Marcel : point de départ de la Voie Bressane/L’atelier de chapeaux de paille et de feutre à Epervans/Les toitures polychromes des églises bressanes/La Tour Saint-Germain à Saint-Germain-du-Plain/La Bresse bourguignonne, terre de culture/Le bâti rural bressan/La volaille de Bresse/La halte nautique de Branges/La Seille, une rivière préservée/La boucle cyclo “Dans les rayons de la Volaille de Bresse”/Louhans-Châteaurenaud, cité aux multiples trésors/L’histoire de la voie ferrée devenue aujourd’hui une voie verte/Le moulin de Croix à Ratte/La culture du maïs/Ruisseaux, rivières, étangs… une eau omniprésente, mais discrète/Le passage à faune à Savigny-en-Revermont/La partie Jurassienne de la voie bressanne.

 

De nouvelles idées pour les beaux jours et profiter d’un petit air de liberté !

 

EM

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Un nouveau parcours sur l’application Voie verte 71 : la voie bressane”

  1. moune71 dit :

    Les voies vertes fleurissent,notamment dans le Chalonnais,la Bresse, Paray le Monial,le long du canal du centre (Écuisses )… Sur le bassin minier c’est la désolation.Que ce soient montceau ou Blanzy c’est le néant.Il faut faire 25 km minimum pour trouver un endroit dédié à la pratique du vélo en toute sécurité.
    Ou sont les projets?

  2. Globul dit :

    Absolument d’accord avec vous, Moune71 !!!

    Sur le Bassin Minier, c’est la désolation pour bénéficier d’infrastructures identiques aux voies vertes du chalonnais, de la Bresse, du Mâconnais, de Paray, d’Ecuisses…

    Adepte de ces voies sécurisées pour l’ensemble de la famille (adultes ET enfants), il nous faut effectivement nous déplacer pour en bénéficier et pratiquer vélo, rollers ou simple ballade en toute sécurité.

    Que font donc nos élus de la CCM pour l’aménagement du territoire ???

    Pour autant, des élus “écolos” y siègent !!! Alors ???
    Ces derniers ne veulent plus de voitures, pas d’éoliennes, refusent les pièges pour capturer les frelons asiatiques sous prétexte que cela nuit à la biodiversité…

    Une Voie verte est un atout considérable pour rendre attractif un territoire !
    C’est tout autant un lieu de loisir familial (à moindre coût), de rencontre, un espace où pratiquer une activité physique…

    Avec les restrictions liées au confinement et la limitation imposée pour tout déplacement supérieur à 10 Km, nous aurions pu espérer disposer et profiter d’un tel aménagement…

    Mais là, désespérément RIEN !!! Désolant…

  3. sebastor71 dit :

    A savoir que la communauté est fière d’annoncée X kms de voies adaptées car ils content tous les passages a 30 km/h, les 50 mètres de chicanes qui s’égrènent dans nos villes ou sur le canal alors que ce sont des passages mal conçus et dangereux pour les piétons et les cyclistes. Les cyclistes confirmés roulant a 30km se font doublés sur 50 mètres par des conducteurs peu regardant sur les distances de sécurité. Combien de fois j’ai peur pour les touristes à vélo qui se retrouvent perdus au pont de la 9eme, qui en longeant le canal se retrouve devant un carrefour et ne savent plus aller ?

    La partie « cyclable » du Boulevard de Lattre de Tassigny a Montceau a été pondue par un cabinet lyonnais demandé par les services de la voierie SANS consulter le personnel délégué à l’aménagement des voies cyclables, ni les associations liées au cyclisme. Résultat promenade pour les poussettes, les piétons, et les enfants en vélo mais très peu adapté pour un véritable axe cycliste de déplacement urbain, conducteurs ne vous étonnez pas de voir des cyclistes rester sur la route !
    Pour les centres villes un tracé sur la route ou un trottoir n’est pas un axe pour les cyclistes juste une partie « cyclable ». Et je n’évoque pas les réflexions sur la pertinence de la végétalisation (déchets végétaux qui tombent sur les pistes ; haies à tailler, épineux … ), et du nettoyage de ces pistes. Quant au centre-ville piétons et cyclistes doivent éviter les voitures garées à cheval ou sur les trottoirs !
    C’est une réflexion globale et sur le long terme qu’il faut avoir et non pas des aménagements dans l’urgence.
    Sur les grands axes à deux voies les automobilistes se croient sur des autoroutes, voyez l’avenue Maréchal Leclerc ou l’avenue des Alouettes, certains font la course pour arriver au prochain feu.
    Le bassin minier a de nombreux atouts avec le canal, la Bourbince, la multitude de parcs…
    Il serait intéressant de reliés les parcs entre eux par de vrais axes cyclables ET piétons sécurisés. Il serait alors imaginable d’aller du Parc Maugan au parc des découvertes, traverser l’axe Ecuisses – Génelard ou du bois du verne à Gourdon en toute sécurité.
    Il y a une multitude de possibilités, tout cela a bien entendu un cout mais c’est à aménagement à prévoir sur le long terme.