Autres journaux :



mardi 1 octobre 2019 à 09:59

“Les retraité.e.s de nouveau dans l’action le 8 octobre 2019” (Social)

Un rassemblement départemental à l'appel des organisations départementales de retraité.e.s CGT, FO, CFE-CGC, FSU et FGR-FP





On nous prie d’insérer :

 

 

 

 

«Le pouvoir d’achat des retraité.e.s est en chute libre depuis 25 ans ». C’’est le journal économique Les Échos qui l’affirme, se référant à u rapport du Conseil d’Orientation des Retraites en 2017. Depuis, le Président MACRON et son gouvernement en a rajouté par 2 mesures complémentaires :

 

augmentation de 1,7 points de la CSG (soit une augmentation de 25 %)

 

gel de l’évolution des pensions à 0,3 % en 2019 et 2020Mais la mobilisation des retraité.e.s ainsi que les actions des gilets jaunes l’ont contraint à trois reculs successifs :

 

un premier recul en relevant à 1 200 € le montant du revenu fiscal à partir duquel s’appliquait la hausse de la CSG

 

une seconde fois en relevant ce seuil à 2 000 €

 

une troisième fois en annonçant qu‘à partir de 2021 les retraites seraient revalorisées en fonction de la hausse des prix.

 

Ces reculs n’ont rien à voir avec de la compassion ou à une quelconque adhésion à la justice sociale. Ils sont le résultat de l’action des retraité.e.s qui ont manifesté dans toute la France ainsi que dans le département à Chalon-sur-Saône, Mâcon et Montceau-les-Mines :

 

le 14 juin et le 18 octobre 2018

 

le 31 janvier 2019 pour rendre ses cadeaux à MACRON et le 11 avril 2019

 

La démonstration est faite que la lutte paie et certains voient sur leurs virements bancaires les rappels qui concrétisent ces reculs.

 

Mais cela ne suffit pas. Il est nécessaire de pousser encore plus fort afin d’obtenir ce que le groupe des 9 organisations de retraité.e.s revendiquent :

 

– La suppression de la hausse de la CSG et la fin du gel des pensions pour toutes les retraites et pensions, avec rattrapage des pertes subies au 1er janvier 2020.

 

– La revalorisation de toutes les pensions en fonction de l’évolution des salaires.

 

– Un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète.

 

– Le maintien et l’amélioration des pensions de réversion.

 

– L’embauche immédiate de 40 000 personnes comme le demandent les personnels des EHPAD et des soins à domicile. La prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % par la Sécurité sociale et l’ouverture d’un droit universel dans le cadre d’un grand service public de l’aide à l’autonomie.

 

De plus, contrairement aux affirmations du gouvernement et du haut commissaire aux retraites Jean-Paul DELEVOYE, les retraité.e.s sont convaincu que le projet de réforme les concernera aussi, puisque celle-ci a pour objectif (non avoué) de faire baisser durablement le montant des pensions. Les 9 organisations de retraité.e.s se prononcent fermement contre ce projet et appellent à se joindre aux actifs pour qu’il ne voit pas le jour.

 

Les organisations départementales de retraité.e.s CGT, FO, CFE-CGC, FSU et FGR-FP appellent à un rassemblement départemental à 15 h devant la Préfecture à Mâcon, suivi d’une manifestation. Des déplacements par bus au départ de Chalon-sur-Saône, Montceau-les-Mines, Le Creusot, Gueugnon et Paray-le Monial sont organisés.”

 

Union Syndicale des Retraités CGT

 

 

Logo CGT retraites 260418

 

 

 



 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur ““Les retraité.e.s de nouveau dans l’action le 8 octobre 2019” (Social)”

  1. astro71 dit :

    Et,naturellement la C.F.D.T ne s’associe pas…normal, gouvernement Macron!!!!!

    • chimel dit :

      slt ,

      et naturellement la cfdt se bat pour creéer un systéme un peu moins inégalitaire et archaique ou 80% des 37 régimes spéciaux sans ressources ou en déficit vivent aux crochets de la sécu .et assez naturellement les privilégiés qui bénèficient de ces caisses beaucoup plus généreuses que la sécu sont vent debout contre le changement .