Autres journaux :



mardi 19 novembre 2019 à 20:59

“Montceau-les-Mines : après les trafics de drogues, les incendies…” (Politique)

"Un pas supplémentaire dans l’insécurité ?" s'interroge Lilian NOIROT, Conseiller municipal "Ensemble, le Meilleur Pour Montceau !"





Cet élu nous prie d’insérer :

 

 

“Nous avons appris par voie de presse, ce mardi 19 novembre 2019, qu’un individu dit « déséquilibré » ou simplement terroriste, l’enquête nous le dira, s’est rendu dans un restaurant montcellien muni d’un couteau de boucher et d’une assiette sur laquelle était inscrit le nom du nouveau chef du groupe Etat Islamique, Abou Ibrahim Al-Hachiri Al-Qouraci.

 

Cette personne a exigé que le restaurateur utilise cette assiette pour le servir et c’est à ce moment précis que l’un des employés à découvert l’inscription et que les services de Police Nationale ont été alertés.

 

Tout d’abord, je tiens à apporter mon soutien au commerçant et à ses employés ainsi qu’aux clients du restaurant, un tel événement pouvant marquer psychologiquement.

 

Ce fait divers nous rappelle qu’aucun territoire n’est à l’abri de la menace terroriste. A ce jour, la loi ne permet pas aux élus locaux – notamment les maires – d’avoir accès à la liste des personnes fichées S et potentiellement dangereuses notamment d’un point de vue psychiatrique.

 

Pour rappel, dans un article du quotidien départemental du 14 septembre 2016, l’ancien Préfet évoquait pas moins de « 166 signalements sur le département en 2016 » sans préciser le nombre exact de fichés S.

 

Nous demandons ainsi l’application de la circulaire du 13 novembre 2018 visant à mieux informer les maires sur les cas de radicalisation.

 

Ce n’est pas le politiquement correct qui assurera la sécurité des Français. Combien de victimes faudra-t-il encore avant de réagir efficacement ? Si le risque zéro n’existe pas, notre responsabilité est d’agir pour ne plus subir. La peur doit changer de camp ! Le gouvernement doit agir pour garantir notre sécurité en associant pleinement les maires à ce travail puisqu’ils restent les premiers officiers de police judiciaire de la ville et premier rempart en matière de prévention et de déradicalisation.”

 

Lilian NOIROT

 

Conseiller municipal “Ensemble, le Meilleur Pour Montceau !”

 

Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté

 

Contact : lemeilleurpourmontceau@gmail.com

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




15 commentaires sur ““Montceau-les-Mines : après les trafics de drogues, les incendies…” (Politique)”

  1. Bof71 dit :

    Aucun intérêt ce commentaire monsieur Noirot
    Vous stigmatisez tout encore une fois.

  2. SCUTINET dit :

    “Je vais bien – Tout va bien ” ….!!!!

  3. Kikidilui dit :

    Tout à fait d’accord Mr Noirot..n’en déplaise à bof71…!

  4. josiane49 dit :

    Bof71

    à croire que vous ne voyez rien n’entendez rien !!! c’est insensé ! regardez autour de vous, le risque est à chaque coin de rue vous ne voyez pas que la population est en train de changer ? moi-même j’ai peur de sortir seule !vous trouvez normal d’avoir peur dans une ville d’à peine 20 000 habitants ? il est temps d’ouvrir les yeux !

  5. dodo dit :

    tout de façon dès que Mr Noirot dit quelque chose tout le monde lui tombe dessus, Montceau devient une ville ou il se passe de plus en plus de mauvaise chose et ou il y a de plus en plus de mauvais gens, fini le temps ou on laissait sa porte ouverte, ou son vélo sans antivol. faut voir les choses et être moins laxiste. La tolérance 0 à New York à été bénéfique, vous pouvez vous promenez en toute tranquillité c’est plus sûr qu’à Montceau.

  6. VALLOIDIEN dit :

    Noirot dit tout haut les problèmes qui gangrènent à Montceau, que tous les montceliens pensent tout bas avec la peur au ventre !

  7. Gerard13 dit :

    Service Public : quand on voit ce qui se passe au Creusot , c’est un peu ça quand meme non ?

  8. Gerard13 dit :

    Montceau – Le Creusot , c’est un peu la CUCM tout ça non ?
    C’est pas à la ZUP du Plessis que un policier motard a perdu son arme… ?
    Je suis d’accord qu’on est pas à Mareille par contre il faut rester vigilent et ne pas se cacher derrière son petit doigt.