Autres journaux :



vendredi 29 novembre 2019 à 05:42

Blanzy : Municipales 2020

 Hervé Mazurek est candidat.



 



 

« Je suis candidat ». Voici comment Hervé Mazurek, actuel maire de Blanzy, s’apprête à conclure sa réunion publique organisée à la salle Coluche ce 28 novembre 2019. Une conclusion attendue par un public venu en nombre pour écouter les paroles de leur actuel représentant.

Le déroulé de la réunion est simple : une première partie est consacrée au bilan et la seconde aux perspectives. S’il est commun pour un élu de tenter de capitaliser sur un bilan, sur ses actions réalisées, on pourra noter une pointe  d’originalité dans la forme qu’a choisi Mr Mazurek.

 

« Faire un bilan sincère et exhaustif » tel est l’objectif de cette première partie. L’originalité consiste dans l’utilisation du tract de campagne de 2014. Il s’agit là de confronter le programme annoncé avec les actions réalisées. La sincérité que Mr Mazurek défend consiste en une forme d’honnêteté : « Nous n’avons pas tout bien fait »

 

Les différents thèmes sont abordés un à un : Commerce et artisanat, attractivité du territoire, « pacte social », action culturelle…Chaque thème permet à Monsieur Mazurek de dépeindre l’action de son équipe et d’en pointer les limites. Par exemple, il estime avoir travaillé sur une mise en avant des commerces et artisanats blanzynois avec, entre autre la mise en place d’une foire bi annuel, mais il remarque que la mise en place d’une association de commerçants, promise en 2014, n’a pu se réaliser.

 

Le maire de Blanzy explique également comment, selon lui, les différents services continuent de mettre en place et de développer la politique du « pacte social ». Il concède également que ces éléments sont, selon lui, les moins mesurables, les moins palpables en termes de chiffres. Il aborde également la question de la démocratie participative et de la nécessité de renouvellement dans les pratiques déjà mises en place : réunions de quartiers, etc…

 

Monsieur Mazurek revient sur des éléments qu’il considère comme des fiertés : Blanzy en mars, le système de restauration scolaire et l’éclairage public qui vient d’être rénové. Il avoue ainsi qu’il s’agit d’une de ses plus grandes fiertés sachant qu’il était à priori opposé à ce projet.

 

Une fois le document de campagne terminé, le maire de Blanzy glisse vers les perspectives futures de la ville de Blanzy et vers les principaux axes autour desquels devrait se construire le futur projet municipal.

 

Pour Mr Mazurek, Blanzy possède de nombreux atouts : son patrimoine, son positionnement géographique, mais le principal serait selon lui ses habitants. Ainsi, un des premiers défis auquel devra s’atteler la prochaine majorité serait de repenser les liens entre les générations. Mr Mazurek l’entend sur plusieurs plans, à savoir un plan d’insertion des 16/25 ans dans la vie locale, un plan de réflexion autour de la résidence Jean Rostand qui pourrait s’ouvrir à d’autres habitants que les seniors, un plan numérique avec la volonté de réduire toutes les formes de fracture numériques qui peuvent muter en des formes de « fractures sociales ».

 

Mr Mazurek égrène un certain nombre de sujets et propositions qui devront nourrir les réflexions autour de la construction du futur projet politique : politique sportive pensée  comme une tisseuse de liens, mobilité du centre ville, dyamisme de l’action culturelle, mise en avant de la population agricole blanzynoise, repenser l’action des habitants dans la démocratie de proximité en les rendant plus acteurs…

 

L’actuelle équipe met également un point d’honneur à préciser que les finances de la ville sont « saines ». Ainsi Mr Mazurek annonce de futurs investissements que la future équipe devrait réaliser : Le Gymnase Jean Zay et l’église. La prochaine majorité devra également s’assurer de la bonne réalisation des travaux de la 2X2 voies de la RCEA.

 

Mr Mazurek termine alors son discours en annonçant qu’il se sent « prêt à relever ses défis », « en d’autre termes, je suis candidat ».

 

Hervé Mazurek sera donc candidat à sa propre réélection en conduisant une liste qui devrait s’appeler «  toujours ensemble pour Blanzy » ; l’annonce du projet final devrait intervenir autour de la mi-février.

 

Le discours de l’actuel maire lui a permis de dresser un bilan qui ne ménage ni les succès ni les échecs de son actuelle équipe. Cet habile exercice lui permet ainsi de prétendre à « continuer » son action qui semble s’ancrer, à la fois dans des projets qu’il définit comme « réalistes » mas également dans un exercice du pouvoir qu’il entend « proche et à l’écoute ». Reste à savoir si Mr Mazurek devra faire face à une liste d’opposition sur la ville de Blanzy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer