Autres journaux :



samedi 14 décembre 2019 à 15:20

Jean-Yves Vernochet, candidat à Montchanin

  Et pour préparer sa transmission  



 



 

Ce samedi matin, à Montchanin, Jean-Yves Vernochet, entouré de son premier adjoint Yohann Cassier et de Chantal Lebeau, son adjointe aux affaires sociales à la mairie de Montchanin, a annoncé sa candidature pour les municipales de 2020 avec quelques précisions toutefois.

Car s’il a annoncé qu’il repartait pour une troisième candidature, il a aussi précisé qu’il refusait d’être de ceux qui s’accrochent à leur fauteuil. Et c’est au fil de la conférence de presse qu’il a précisé le projet de la liste à la tête de laquelle il sera aux prochaines élections municipales et aussi sa dernière candidature aux municipales.

 

Cette candidature a donc été présentée sous le signe du renouvellement et un mandat de transmission.

« Après deux mandats, certains collègues se retirent pour des engagements familiaux et associatifs. Je tiens à les remercier pour leurs mandats. » a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter : « 2020-2026 sera le mandat de la transmission d’une équipe qui a œuvré pour les montchaninois. Je transmettrai le flambeau au cours de mon mandat. »

Ainsi c’est au cours de son mandat que Jean-Yves Vernochet se retirera du conseil municipal, dans l’hypothèse de sa réélection. Si le temps n’est pas précisé avec certitude, il se donne toutefois une échéance environ de mi-mandat pour le faire et donc pour préparer l’équipe municipale aux dossiers et méthodes de travail qui ont été les siennes au cours de ses deux précédents mandats.

 

« On sera sur la base d’une équipe qui a travaillé avec moi » conclut-il.

 

« On a essayé d’apporter l’épanouissement nécessaire pour que la ville puisse avoir sa place dans la CUCM »

 

C’est d’abord la première phrase de son bilan que le maire actuel de Montchanin souhaite que ses concitoyens retiennent. Et de préciser ainsi que la ville de Montchanin constitue le 3e pôle de la CUCM : « nous sommes à l’entrée de la CUCM par la gare TGV. Nous avons milité pour une RCEA gratuite ».

Puis il a égrené tous les atouts du territoire montchaninois : en matière économique, le développement de la zone Coriolis avec l’arrivée de la plateforme LIDL ; Systel électronique installé dans la zone des Morands. Pour Jean-Yves Vernochet, ce sont les preuves de l’attractivité économique de la ville.

 

Dans sa présentation et comme un message à ses adjoints actuels présents à ses côtés, il relève l’importance que la ville travaille avec l’intercommunalité.

 

Et pas seulement ! Avec le département aussi, puisque celui-ci a investi à plusieurs reprises au niveau du collège Anne Frank d’abord en reconstruisant le restaurant scolaire il y a 7 ans, puis ces derniers mois en refaisant à neuf l’externat. Un département qui est aussi intervenu au niveau de la D680 pour réduire les nuisances sonores de la circulation routière par la pose d’un enrobé phonique.

 

Avec la CCM, l’équipe de Jean-Yves Vernochet met en avant un bilan plutôt positif dans la gestion de travaux de réfections de chaussées et récemment l’aménagement de la rue de Mâcon.

 

Une amélioration des services à Montchanin

 

Et la ville ? Jean-Yves Vernochet indique durant ses deux mandats les améliorations apportées et la créations de services au niveau des écoles, de la petite enfance, des activités pour les adolescents, le centre de loisirs, les personnes âgées et l’accompagnement du pôle associatif.

 

Autre grand chantier qui tient à cœur à Jean-Yves Vernochet et son équipe : l’entretien du patrimoine et faire en sorte d’économiser les énergies.

 

« Toutes les écoles ont été isolées et l’éclairage par LED a été mis en place » a-t-il précisé. Des travaux d’accessibilité ont été mis en place pour l’accessibilité de l’hôtel de ville. Et un chantier aussi a été réalisé au niveau de l’église de Montchanin.

 

Toujours dans le sens des améliorations apportées à la ville, le maire actuel est revenu sur la réurbanisation du Clos de la poste, avec la création de deux immeubles et la maison pluridisciplinaire de santé « qui ne fait plus débat » a-t-il rappelé. Tous les locaux sont équipés. Un laboratoire s’est installé. Parmi les 45 personnels de santé qui y travaillent, on compte 7 médecins généralistes titulaires installés et une remplaçante en train d’achever sa formation.

 

950 logements de l’OPAC à Montchanin

 

En Saône-et-Loire, la ville de Montchanin est l’une de celles qui possèdent le plus grand nombre de logements sociaux avec 950 logements.

Jean-Yves Vernochet a précisé avoir lancé un programme de rénovation, comprenant notamment l’installation de 9 ascenseurs, des travaux d’isolation et de restructuration. Il a salué le travail de l’amicale des locataires très active.

 

Puis il est revenu sur le déploiement de nouvelles constructions : 80 à 90 constructions nouvelles rue de Mâcon, 35 constructions d’ici 5 à 6 ans plus loin avec Terre de Bourgogne, 2 à 3 constructions impasse des Charmes.

 

Le dossier de la reconstruction de la gendarmerie avec le regroupement de celle-ci est en cours. Un deuxième dossier en cours qui tient à Jean-Yves Vernochet concerne la réalisation d’une centrale photovoltaïque sur l’ancienne décharge de Montchanin. « Ce dossier avance. Le permis de construire sera déposé prochainement » a-t-il précisé.

 

Alors que pourra apporter l’équipe de Jean-Yves Vernochet pour les municipales de 2020 à Montchanin ? Le maire de la commune annonce un fort renouvellement de l’équipe à hauteur de 60 %. Et Chantal Lebeau de préciser : « toute équipe a besoin de sang neuf. Je pense qu’il y a un enrichissement réel grâce au renouvellement. »

 

S’il ne cache pas son annonce d’un prochain départ, Jean-Yves Vernochet entend surtout préparer sa transmission en douceur en faisant profiter de son réseau, de ses connaissances aux membres de son équipe et à celui qui pourrait prendre sa place après son départ.

 

Et pour Jean-Yves Vernochet, c’est d’abord le collectif qui importe. C’est donc la candidature d’un collectif qui s’adresse à tous et pour servir au mieux les intérêts des montchaninois. A ce jour, l’équipe est encore en cours de constitution (réalisée à 80%). Une liste aux valeurs de gauche, même si elle comporte aussi bien des citoyens non encartés que des adhérents du PS ou du front de gauche par exemple.

 

Des projets pour coller aux attentes de la population

 

L’équipe se présente donc dans le souci de travailler pour la population en collant un peu plus aux attentes et aux besoins de la population.

 

Yohann Cassier, 1er adjoint actuel de Jean-Yves Vernochet, pourrait être son successeur. Lui-même souhaite pour l’instant préparer sereinement la transmission des dossiers si la liste conduite par Jean-Yves Vernochet devait être retenue par les montchaninois. Yohann Cassier est élu depuis 2008 aux côtés de Jean-Yves Vernochet qu’il a appris à connaître et à apprécier a-t-il indiqué. C’est par la force des choses et dans des circonstances bien particulières qu’il est arrivé au poste de 1er adjoint. Il ne souhaite pas s’improviser maire.

 

Aux élections de mars 2020, ce seront 31 conseillers municipaux que les montchaninois devront élire. Jean-Yves Vernochet a donc officialisé sa candidature, sous le signe de la transmission et du renouvellement.

 

Il portera la liste intitulée : Poursuivre ensemble pour Montchanin

 

Une adresse mail pour les joindre : poursuivreensemblemontchanin@gmail.com

 

 

EM

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer