Autres journaux :



samedi 28 décembre 2019 à 07:42

Saint-Vallier : Elections Municipales

Denis Beaudot annonce sa candidature



 



 

 

Ça y est,  ça bouge du côté de Saint-Vallier ! 

La trêve des confiseurs est propice aux annonces…

 

C’est le moment choisi par Denis Beaudot pour annoncer sa candidature aux prochaines élections municipales.

 

Au cours d’une conférence de presse, ce dernier déclare officiellement qu’il conduira une liste apolitique.

 

 

Denis Beaudot précise que, sollicité par de nombreuses personnes, après plusieurs mois de réflexion, il a pris la décision « d’y retourner » et de se présenter pour les prochaines élections municipales.

 

Depuis les mois de juin et juillet, après avoir rencontré Thierry Mallot, « un personnage difficile à cerner, mais avec qui on peut travailler », des échanges avec Martine Durix, mais « qui a fait preuve d’indécision et qui est parfois excessive »,  d’autres relations avec Samuel Brandilly, « mais pas de suite », et pour finir, Etienne Launay du RN qui l’a contacté mais avec qui « il est hors de question de composer », Denis Beaudot a tranché et s’est décidé : la liste qu’il conduira sera apolitique, un grand écart des communistes jusqu’à Debout la France, en excluant les bornes de cet encadrement !

 

Cette liste n’est pas totalement finalisée et comportera son lot de surprises : ce sera globalement une liste « Jeune »

Il revendique d’avoir « réuni des compétences dans chaque domaine et le programme sera centré autour de l’humain. L’humain au coeur de notre programme ! »

 

« L’équipe actuelle, la majorité actuelle se dit communiste, mais ce ne sont que des cocos bobos, de la gauche caviar ! On ne supporte plus ce fonctionnement !

Philibert, Dumont, Meunier,… peu importe qui conduira la liste, ce sont des clones ! J’ai du mal à les comprendre. »

 

« Ils étaient dans l’immobilisme, maintenant, ils sont dans le sectarisme !

 

Denis Beaudot annonce qu’il mettra l’accent sur les associations. De là dépend le développement économique ! Pour l’heure, il ne précisera pas davantage le contenu de son programme afin d’éviter d’être repris et copier coller par ses opposants ! Il précise tout de même que celui-ci comportera un volet écologique important.

« On a deux vice-présidents et on est délaissé par la CCM ». Il ajoute qu’il a du mal à comprendre cette gestion.

 

Denis Beaudot, 54 ans, exploitant agricole, paysan comme il aime à le rappeler,  marié, deux enfants de 19 et 23 ans, en études supérieures, souligne que s’il est élu maire, il prendra un salarié pour compléter son job sur son exploitation.

Il dispose de 30 à 40 noms pour finaliser cette liste sur laquelle on retrouvera Sandrine Lonak, Loïc Mentré, Gérard Picard, élus actuels siégeant au CM dans l’opposition.

 

Concernant le calendrier, Denis Beaudot fera une communication début janvier à l’occasion d’une séance de vœux et dévoilera quelques éléments de son programme.

Pour connaître les colistiers, il faudra donc encore attendre même si on commence à se faire une petite idée dans certains milieux…

 

Après 2008 et 2014,

Denis Beaudot est optimiste…« Ce coup-là, c’est le bon !

Les alizés soufflent dans le bon sens, les voiles sont gonflées et l’équipe dirigeante est endormie dans son système… »

 

 

J.L  Pradines

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




7 commentaires sur “Saint-Vallier : Elections Municipales”

  1. Lecocodu71 dit :

    Des communistes qui se mettent en liste avec Debout La France!!!???
    Certainement des étiquettes sans connaître les différences idéologiques…
    Lorsque l’on sait que La République en Marche conseille a ses futurs candidats de cacher leur étiquettes, et vue le massacre que ce nouveau parti a institué sur nos acquis sociaux, cela mérite quelque précisions de la part de ce nouveau candidats.

    • LibEgFra dit :

      Monsieur ;
      Vous avez des sources de ce que vous racontez , LREM le seul parti qui annonce et qui fait ce qu’il annonce. Pour ce qui est des acquis sociaux :
      – heures supplémentaires défiscalisées
      – suppression des charges salariales en Octobre 2018 (130 euros par an pour une personne payé au SMIC)
      – suppression des impôts locaux sur 3 ans
      – diminution de l’impôt sur le revenu
      – augmentation du minimum vieillesse (24 euros mensuels entre 2012 et 2017) mais 65 euros en 2 ans depuis la présidence actuelle plus 35 € l’an prochain soit 100 € mensuel sur 3 ans.
      – aide de l’état pour l’isolation des habitations dans un premier temps avec conditions de ressources et maintenant sans.
      Voilà quelques exemples.

  2. Kikidilui dit :

    Mr Beaudot..sans debout la France et le RN..vous n’y arriverez pas..!!!

  3. Loulou1 dit :

    Le roi soleil laisse sa place ; on comprend que ça ne plaise pas à certains car depuis qu’il est vissé sur le trône beaucoup on pris des habitudes !!!! pourquoi pas ce nouveau candidat ? peu importe l’étiquette car ce que les citoyens veulent c’est qu’on réponde à leurs attentes sans décider pour eux ! qu’on arrête la construction des gymnases, des maisons de retraites, les fresques à 9000 € et l’embellissement des abords du château ( heu de la Mairie). mais qu’on aille dans les rues, dans les quartiers écouter les riverains ! c’est qu’en même pas sorcier d’écouter et d’agir en fonction ( je suis persuadée qu’aucun citoyen de St val a demandé un jour une fresque à 9000 € dans la salle de la mairie !) Il faut absolument qu’à St Vallier les gens se réveillent et sortent de l’hypnose de la monarchie absolue !

  4. Dd dit :

    Oui!!!! enfin ! venez libérer Saint Vallier.

  5. Gerard13 dit :

    Le coco du 71 il doit se croire du temps de la Pravda ou il suffisait de dire les betises que le parti dictait pour ce que cela devienne une vérité .