Autres journaux :



mercredi 12 février 2020 à 06:23

Montceau-les-Mines : élections municipales

Lancement de la campagne de la liste « Aimer Montceau !»



 



 

Mardi soir, la salle du centre nautique était comble pour la présentation de la liste « Aimer Montceau ! », conduite par Marie-Claude Jarrot pour les prochaines élections municipales de mars 2020.

Pour l’heure, c’est la présentation qui a rassemblé le plus grand nombre de participants sur la commune de Montceau-les-Mines.

 

 

M.C Jarrot a salué la présence du sénateur Jean-Paul Emorine, remercié les montcelliens présents, puis a lancé la projection d’une vidéo montrant des sympathisants, des élus, des montcelliens qui apportent leur soutien à cette liste conduite par Marie-Claude Jarrot. Un soutien remarqué, celui du Président du Conseil Départemental de Saône-et-Loire, André Accary.

 

Dans la foulée, M.C Jarrot a présenté un à un ses colistiers, mettant en avant leur parcours, leurs qualités, leurs compétences et leur motivation.

 

Une liste de 33 noms, avec une équipe renouvelée puisque 18 nouveaux colistiers sont candidats sous la bannière « Aimer Montceau ! »

 

Marie-Claude Jarrot a replacé cette nouvelle candidature dans le contexte politique en rappelant le travail effectué ses 6 dernières années.

Son discours sera articulé autour du slogan « Aimer Montceau », une déclaration d’amour à un territoire, à une ville, « aimer un territoire, c’est se dépasser, se surpasser pour ce territoire ! »

Il était donc logique pour la Maire de se retrouver dans cette salle pour le lancement de cette campagne municipale, « qui nous conduira à la victoire, l’opportunité de poursuivre cette déclaration d’amour à Montceau, pour se donner la chance d’aller plus loin ensemble ! »

M.C Jarrot revient sur le mandat qui s’achève, « qui n’a pas été de tout repos  mais celui de l’évidence qu’il était impératif d’agir vite parce que la situation trouvée était pire que ce que nous craignions ! »

Elles mentionnent également « les contraintes nationales, du législateur,  et le constat que la politique  pourrait devenir l’art d’empêcher les gens même les mieux intentionnés et les plus motivés de se mêler  de ce qui les regarde, a bien failli devenir une réalité. »

Elle poursuit en indiquant que « l’exécutif communautaire a décidé de s’enfermer dans une posture politicienne, d’une autre époque … La CCM n’a donc pas été au rendez-vous et a malmené Montceau. »

M.C Jarrot a un mot pour ceux qui ne repartent pas pour cette nouvelle aventure et qui ont été pendant 6 ans dans l’action municipale. « Ils ont largement contribué à redonner à notre ville la clé du renouveau, au travers d’un mandat dont ils peuvent être fiers. »

 

Aimer Montceau, pour évoquer quelques éléments du programme, …les dominantes : sociale, sécurité, transition écologique, bâtiments publics, …

 

La transition écologique

« Aimer Montceau, c’est l’inscrire sur le chemin de la transition écologique urbaine non brutale, non idéologique, mais comprise et populaire. Et permettez-moi d’en dire un peu plus. C’est augmenter la part du bio dans les repas des restaurants scolaires, adopter des normes vertueuses dans la construction et la rénovation des bâtiments avec une auto production de chauffage grâce à des panneaux solaires, l’installation d’une ferme solaire avec un permis de construire accordé, une flotte de véhicules municipaux renouvelée à la faveur de véhicules propres et moins onéreux, le schéma directeur de vélo qui voit le jour et des pistes cyclables sur une trentaine de kms.

La transition écologique, c’est aussi diminuer la consommation d’électricité grâce à un plan éclairage public repensé, utile, performant, confortable et sécurisant, en divisant la facture énergétique par trois, ce sont les Grands Parcs, avec une ferme animalière, entretenue, à proximité du lac…

C’est encore ce projet collectif qui doit palier l’absence de courage du Conseil communautaire qui n’a jamais rien envisagé d’autre que la solution de l’enfouissement des déchets qui ne devait être tolérée qu’à titre temporaire. Certes, ce n’est pas un des sujets les plus gracieux de cette campagne,  mais il nous concerne toutes et tous. Nous proposerons donc la construction d’un centre de valorisation énergétique sur le territoire communautaire permettant de réutiliser les  56 000 tonnes de déchets qui arrivent à CMR chaque année pour produire l’équivalent des besoins énergétiques d’une ville de 25 000 habitants, pour un coût passant de 190 euros la tonne à moins de 90. C’est cela aussi Aimer Montceau.

 

Une place au niveau national

« Aimer Montceau, c’est lui redonner la place qu’elle avait perdue sur la scène nationale, à travers une véritable identité économique globale de territoire que nous devrons intensifier grâce à une communauté urbaine que je souhaite renouvelée, c’est une place de choix au sein de l’AMF, de l’Assemblée des communes minières, de la Fédération Nationale des collectivités pour la Culture, de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage ou encore de la Fédération nationale des Villes et Conseils de Sages.

 

Quelques banderilles pour la route !

M.C Jarrot met en garde les montcelliens, « méfiez vous de ceux qui se présentent en amoureux de cette ville alors qu’ils ont participé à des équipes municipales qui n’ont eu de cesse de regarder passer le train des opportunités et qui deviendraient aujourd’hui comme par miracle des vendeurs de rêves qu’ils ont contribué à ne jamais vouloir transformer en réalité.

Dans une commune, dans cette petite parcelle de démocratie, une démocratie de la proximité et des échanges, dans cette ville de sangs mêlés et de cultures partagées, prenez garde aussi à ceux qui voyagent de mouvements politiques les plus haineux en mouvements politiques les plus rétrogrades pour se présenter, comme si de rien n’était  comme des professeurs de vertus grimpés sur une échelle de valeurs dont on se rend compte qu’elle perd petit à petit ses barreaux. »

« Moi, je suis et je reste une gaulliste pétrie de valeurs, de ces valeurs familiales auxquelles je fais parfois référence, une gaulliste fière de conduire et de mener une liste composée de femmes et d’hommes dont la différence nous enrichit, une liste sans étiquette parce que les étiquettes divisent alors que les valeurs rassemblent. »

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




15 commentaires sur “Montceau-les-Mines : élections municipales”

  1. Daniel BOBIN dit :

    Un soutien remarqué ?
    Un président de Conseil départemental de droite qui soutient une candidate… de droite ! Qu’est-ce que ça a de “remarquable” ?????
    “Passer le train des opportunités” ???? Lesquels ?
    Mme Jarrot a abandonné les Équipages dès son élection.
    Mme Jarrot a abandonné la zone Saint Élisabeth dès son élection.
    Les deux derniers entretiens de M. Souvigny à Montceau News c’était : “ben il se passe des trucs mais je n’en sais rien”
    Jardiland : chais pas…
    Pâtisserie Château Groison : chais pas…
    Quelqu’un a-t-il vu le “nouveau” cinéma ? 6 ans de perdu…
    Le “nouveau” skate-park : une friche…
    La rénovation du centre ville : abandonné…
    6 ans de perdu !
    6 ans pour rien !
    Ah si : des petits déjeuners…
    Pour rien…
    J’aimerais que Mme Jarrot et son équipe nous communique les montants des honoraires d’avocats que NOUS ont coûté ses activités judiciaires ????
    Combien ?
    Merci de nous apporter, à nous, électrices et électeurs de Montceau les Mines, une réponse chiffrée.
    J’aimerais aussi qu’on nous donne, en chiffres et en détail, les sommes et les dépenses de frais de Mme Jarrot et de ses équipes depuis son élection.
    C’est l’argent des contribuables montcelliens.

  2. Daniel BOBIN dit :

    J’aimerais appelé Mme Jarrot, ses équipes et ses soutiens, à la modestie.
    Je rappelle qu’elle n’a été élue qu’au deuxième tour quand Didier Mathus a gagné toutes ses élections municipales depuis 1995 au premier tour !
    Qu’elle a été élue en 2014 dans un contexte de forte défiance à l’égard de l’exécutif nationale de l’époque quand Didier Mathus a été élu dès le premier tour en… 1995, année de l’élection de Chirac !

  3. service.public dit :

    Oui, par exemple les frais de réception et de cérémonie ont dû bien grimper! ça y va les petits fours avec Mme Jarrot…
    Sans compter les “réunions de quartiers” qui ont eu lieu depuis plusieurs semaines, comme par exemple au Plessis la semaine dernière et qui ne sont pas comptées dans les frais de campagne.
    Elles sont donc payées par la Ville (euh, par nous en fait!)
    L’argent public, c’est du sérieux.
    Quand on dépense 280 000 euros pour un skate-park, on assure le suivi du chantier.
    On ne met pas la pression pas une inauguration début juillet alors que c’est la canicule, simple bon sens…
    On pourrait trouver beaucoup d’autres exemples, j’espère que les successeurs de Mme Jarrot auront le cœur bien accroché en découvrant les comptes…

  4. bijou dit :

    « Méfiez vous de ceux qui se présentent en amoureux de cette ville alors qu’ils ont participé à des équipes municipales qui n’ont eu de cesse de regarder passer le train des opportunités et qui deviendraient aujourd’hui comme par miracle des vendeurs de rêves qu’ils ont contribué à ne jamais vouloir transformer en réalité.”

    Belle autocritique de la part de Mme Jarrot !

  5. Daniel BOBIN dit :

    Je ne sais si certains voyagent de parti en mouvement mais Mme Jarrot pourrait-elle nous dire où est son pied chez LR ?
    Dedans ?
    Dehors ?
    Ni dedans ni dehors en attendant de voir ?
    Un pied dedans, un pied dehors ce n’est pas très confortable.
    Surtout pour faire la morale aux autres…

    • lebonsens dit :

      Bonjour,

      Que d’amertume ! Rappelez nous ce qu’a fait Mr Hollande et toute sa clique…que vous avez soutenu.

      Quant à Didier, le “petit roi”,il pensait qu’il pouvait être élu sur sa seule personne, il n’a même pas fait campagne, pensant plus à son grand destin NATIONAL.

      Madame JARROT à été élue par les électeurs, contrairement à ce que vous pensez, ceux qui l’ont élu ne sont pas forcément des idiots, pour ne pas dire autre chose…

      Votre rhétorique est usée, changez de” logiciel”, sinon, vous disparaitrez comme le parti communiste…

      2 listes à gauche “misérabilistes” qui n’ont que du venin à cracher.

      Mea culpa, mea maxima culpa, ce n’est que du latin, mais ça explique bien des choses.

    • astro71 dit :

      Ah,que les gens sont mauvaises langues,mais,vous,d’après plusieurs de vos commentaires,je pense que vous êtes le spécialiste local,mais,le seul problèmes que vous avez,Monsieur,c’est de ne pas regarder derrière vous ce que vos amis,qui ont eus les raines de la ville pendant trois mandats ont fait eux!!!!

  6. catalogne dit :

    Comme disait Boris Vian,”j’ai un pied dans la tombe et l’autre qui bat de l’aile”

  7. canalou dit :

    au lieu de critiquer MADAME le MAIRE ,sa serait plus utile ,de vous occuper du gouvernement ,quand on voit un premier ministre ,faire la campagne municipale ,au havre avec les denier de l’état donc les nôtres ,mais c’est plus facile de s’attaquer à MADAME le MAIRE c’est c’est ici que l’on voit le courage de certaine gens que du bagout

  8. canalou dit :

    je pense Monsieur BOBIN il fallait créer une liste au lieu de critiquer

  9. Dd dit :

    Eh ben ! Ils sont tous là ! J aimerais, rappelez vous ………etc

  10. montceau ma vie dit :

    Nous souhaitons surtout apporter quelques précisions à Mr Bobin, homme respectable mais qui semble soudain frappé d’amnésie ?
    Quelques points simplement
    – Zone St Elisabeth : qui a œuvré pour son abandon en autorisant l’implantation d’une grande surface du bricolage tout à fait à l’extérieur de cette zone ce qui a entrainé la disparition de Mr Bricolage ? n’est pas votre ami Mathus ?
    – Skate : avez vous vu dans quel état le précédent a été abandonné par vos amis ? reprenez les photos
    – Rénovation du Centre Ville : rappelez vous que la première nécessité en 2014 a été de refaire le centre, la place de l’église devenus dangereux après seulement quelques année….. et combien d’argent public investi par vos amis ?
    – Cinéma : Mme Davoine vous a mené en bateau durant 19 ans pendant lesquels aucune amélioration n’a été effectuée, même pas un fauteuil changé ….
    C’est cela que vous voulez encore pour Montceau, et bien nous NON, et les Montcelliens non Plus, ils vous l’ont déjà dit ….

    Dernier point : comme nous l’avons toujours fait nous respectons nos adversaires et nous n’admettrons pas d’attaques irrespectueuses cachées derrière un pseudo.
    JT

  11. pat71 dit :

    bonsoir , moi je dit le débat promet , montez un ring !!!

  12. SicLuceatLux dit :

    « méfiez vous de ceux qui se présentent en amoureux de cette ville alors qu’ils ont participé à des équipes municipales qui n’ont eu de cesse de regarder passer le train des opportunités et qui deviendraient aujourd’hui comme par miracle des vendeurs de rêves qu’ils ont contribué à ne jamais vouloir transformer en réalité.” Merci pour cet avertissement, je n’irais sûrement pas voter pour vous dans ce cas !!
    D’autant plus quand vous osez parler de démocratie… On jurerait que vous avez le soutien de LREM, tant votre discours sent la manipulation populiste.