Autres journaux :



vendredi 14 février 2020 à 06:46

Saint-Vallier : élections municipales

Présentation de la liste conduite par Denis Beaudot « Saint Vallier, un Nouveau Souffle, une Nouvelle Ere ! »



 



 

Ce jeudi soir, à la salle Mandela, Denis Beaudot a présenté les candidats de la liste « Saint Vallier, un Nouveau Souffle, une Nouvelle Ere ! » qu’il conduit pour les prochaines élections municipales de mars 2020 devant une trentaine de valloiriens.

 

Depuis l’annonce de sa candidature le 27 décembre, Denis Beaudot a terminé de rassembler ses colistiers pour partir, après les échecs de 2008 et 2014 à l’assaut de la mairie de Saint-Vallier, pour la 3ème fois.

Pour cette nouvelle campagne, il a fait le choix d’une liste de rassemblement, composée de personnalités issues d’univers et de bords politiques différents.

Denis Beaudot revendique d’avoir « réuni des compétences dans chaque domaine et le programme sera centré autour de l’humain : l’Humain au coeur de notre programme ! »

 

 

Une liste sans Thierry Mallot ni Martine Durix ni Samuel Brandilly mais avec Laurent Hurtel, Rafaël Freniche, Claude Vermorel,  Flora Kaminski et Laurent Allegre, Gilet Jaune de la première heure.

On retrouve Sandrine Lonak, Loïc Mentré, Gérard Picard, élus siégeant au Conseil municipal actuel dans l’opposition.

 

Une liste de 31 noms, composée de 15 femmes et 16 hommes, d’une moyenne d’âge de 50 ans avec plusieurs candidats bien rôdés, Serge Caqueret  pour sa 7ème campagne qui « souhaite faire cadeau d’une valise à Alain Philibert », Christian Gendreau, 31 ans d’opposition, élu de 1983 à 2014,  Sylvain Pieta, Jean-Paul Bernigaud,… et d’autres pour qui ce sera la première expérience.

 

Puis Denis Beaudot a présenté un à un les candidats qui ont apporté des éléments sur leur motivation et les choix de leur engagement.

 

Le constat selon D. Beaudot et quelques éléments du programme

« Saint-Vallier devient triste, les habitants quittent la ville, la jeunesse va s’installer ailleurs, il y a des incivilités, les associations partent,…

La vie associative est le coeur de notre politique. »

Pour illustrer ces dires, Denis Beaudot propose la création d’un pôle associatif, une maison commune avec des salles, des lieux de stockage,…

 

« Le maire se doit d’être à l’écoute. Lorsque je serai élu, la mairie sera ouverte, avec des permanences le samedi matin. »

La ville verra la création d’un poste de garde-champêtre associé à un « Allo Services » qui se rendra sur les lieux où les problèmes se posent et servira de relais.

 

Concernant la sécurité, qu’il préfère nommée « Sûreté », D. Beaudot  annonce le passage à un éclairage public intelligent et moderne, une source de 70 % d’économie.

D’autre part, il précise qu’il n’est pas fan de la vidéo surveillance. La création d’une police municipale est inenvisageable d’un point de vue financier. Le coût serait trop élevé.

 

 

Au niveau de l’environnement, il est en projet d’aménager un parc, pour la découverte de la faune et de la flore, un jardin des sens, accessible aux personnes porteuses de handicap.

 

Au niveau de la cantine scolaire, l’équipe travaille sur le projet d’une cantine sur la commune, associée à des jardins pédagogiques avec une production de légumes afin de stopper les conventions avec la Sogeres.

 

  1. Beaudot souhaite augmenter le nombre de places d’accueil petite enfance, redynamiser le centre aéré, création d’’un lieu jeunes au centre ville, rendre plus visible le centre social, …

 

Concernant, l’auberge de la Saule, dossier cher à C. Vermorel, il est envisagé des solutions qui seront précisées ultérieurement.

 

 

Pour conclure, Denis Beaudot indique que pour la dernière réunion programmée à l’Espace Devos le 10 mars 2020, le président du Conseil Départemental, André Accary sera présent pour lui apporter son soutien .

« Avec nous, Saint-Vallier va sortir ses plus belles couleurs, pour un nouveau Souffle, une nouvelle Ere ! »

 

 

J.L Pradines

 

Cliquez ci-dessous 

 

Liste de Mr Beaudot  2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Saint-Vallier : élections municipales”

  1. la berthe dit :

    Monsieur Breaudot, l’habit ne fait pas le moine, comme vous le savez.
    Par ailleurs, vous êtes entouré de gens dont les compétences restent à prouver.
    Une chose est sûre c’est qu’autour de vous il y a plusieurs girouettes peu scrupuleuses qui veulent avant tout se mettre en avant.
    Je vous conseille de ne pas leur tourner le dos.
    Peut être êtes vous un spécialiste de la géométrie variable ?
    Une chose est certaine, les électeurs de droite, les vrais, ne se laisseront pas séduire par cette liste hétérogène.

  2. la berthe dit :

    Monsieur Beaudot veut placer ” L’humain au coeur de son programme”

    J’ai juste envie de rire car à plusieurs reprises Mr Beaudot a exprimé son souhait en conseil municipal de supprimer le repas des aînés de la commune car ça coûte trop cher.

    Il a présenté ses candidats, combien à gauche ? combien au centre ? combien à droite ? comment fait il pour prendre une décision ? comment fait il la synthèse des opinions qui vont forcément diverger ?

    De plus il affirme que les jeunes vont s’installer ailleurs, comment a t’il mesuré cette tendance afin d’affirmer une telle chose ?

    En conseil municipal, il a venté à plusieurs reprises les vertus des caméras de surveillance. Si on l’avait écouté , il fallait en mettre partout. Et là, coup de théâtre, il n’est pas fan de vidéo surveillance. Alors qu’il y a quelques mois, il affirmait précisément le contraire.

    Il affiche 70 % d’économie pour l’éclairage public. Comment a t’il effectué la mesure pour annoncer un tel chiffre ? 70 % de quoi ? il a contacté la CRE ( Commission de régulation de l’énergie ? ) désolé mais ça ne tient vraiment pas debout !

    Il veut aménager un parc pour la découverte de la faune et de la flore, un jardin des sens….etc. Où prend t’il l’argent ? Quel sera exactement la nature de son projet ? Qui fera quoi ?

    D’autre part,il avance que la majorité actuelle a perçu que 700 000 euros de la part de la CCM.
    Je l’invite à se rapprocher de Monsieur Philibert qui pourra lui expliquer, preuves à l’appui que la commune à bénéficié de 27 millions d’euros d’investissements pendant ce dernier mandat dont 5 millions de la part de la CCM. Le reste étant représenté par les capitaux propres et les capitaux privés.

    C’est pas le tout de mettre une veste et une cravate Mr Beaudot…..

  3. moutmout dit :

    ce qui est dommage dans cette élection municipale c’est qu’il puisse y avoir des gens qui se présentent en tant que potentiel maire ou conseiller alors qu’ils ne vivent pas sur la commune, cela devrait être interdit.