Autres journaux :



mardi 18 janvier 2022 à 11:33

Section PCF du Bassin minier

Electricité : sécuriser l'approvisionnement !





Communiqué :

“Notre pays, en plus de subir une crise sanitaire sans précédent, risque de subir des coupures d’électricité cet hiver, faute de production suffisante d’énergie ! Une expertise du CSE central d’EDF sur l’état des lieux des capacités de production pour répondre aux demandes des prochains mois d’hiver avait indiqué en effet que la continuité de l’approvisionnement en électricité ne serait pas sécurisée et dépendrait uniquement des conditions climatiques. Face à cette situation tendue reconnue par RTE, ce dernier dit miser sur les importations et les mesures d’effacement pour sauver le réseau de tout black-out.

Cette situation est la conséquence de choix politiques : mise en concurrence des acteurs de la filière au détriment des coopérations, démantèlement des services publics, filialisations, privatisation démantèlement d’Engie après sa fusion avec Suez, vente d’une partie de RTE, augmentation des tarifs, sous-traitance à tout-va, détricotage du statut du personnel des industries électriques et gazières, incapacité à engager la France dans une politique industrielle ambitieuse et durable. Cette politique, qui a également abouti ces dernières années à la fermeture des tranches utiles à la production de pointe (charbon et fuel) et à la fermeture récente des réacteurs nucléaires de Fessenheim, fait peser de grands risques sur la sécurité d’approvisionnement du réseau électrique.

Le Parti communiste français, avec Fabien Roussel candidat à la présidentielle, défend la production d’électricité décarbonée, dont le nucléaire est à ce jour un des atouts, indispensable à la lutte contre le réchauffement climatique et aussi au maintien d’une indépendance dans l’approvisionnement énergétique de la France. Le PCF appelle à l’élaboration d’une politique de l’énergie, assise sur la constitution d’un pôle public de l’énergie, visant enfin à satisfaire les besoins de développement des territoires et les besoins populaires. Construite avec les citoyens, le Parlement, les élus locaux, les consommateurs, les acteurs publics et privés, elle doit en particulier se donner pour ambition de : sécuriser les approvisionnements en énergie du pays ; garantir un droit d’accès effectif à l’énergie pour tous ; assurer un développement équilibré des territoires ; répondre aux objectifs de développement de nos énergies renouvelables et de réduction significative de nos émissions de gaz à effet de serre.

La centrale thermique de Montceau-les-Mines. L’ouverture du capital et ensuite la cession totale à des sociétés privées de la centrale de Lucy III (250 MW), appartenant à la Société Nationale d’Electricité et de Thermie (SNET), devait assurer la pérennité de l’activité. Ces opérations se sont soldées par la fin de la production d’électricité. En tenant compte du fait que les centrales thermiques, comme la centrale de Lucy la seule en Bourgogne, assuraient les consommations de pointe, il est contraire à l’intérêt général de ne pas envisager leur reconversion dans un mix énergétique où les énergies renouvelables auraient leur place, notamment avec le projet « biomasse ». Dans la situation actuelle de grand froid les risques de coupure d’électricité ne sont pas écartés…”

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer