Autres journaux



vendredi 12 janvier 2024 à 06:13

PCF du Bassin minier

Bassin minier : population et endettement



Communiqué :

(collectivités-locales.gouv.fr)

 

« Saint-Vallier – Population légale au 1er janvier 2015 : 9128 habitants. Au 1er janvier 2022 : 8748, soit une diminution de 4,16%. Endettement par habitant au 31 décembre 2015:490 euros. Au 31décembre 2022 : 271 euros, soit une diminution de 4,8%.

 

Blanzy – Population légale au 1er janvier 2015 : 6683 habitants. Au 1er janvier 2022 : 6200, soit une diminution de 7,2%. Endettement par habitant au 31décembre 2015 : 538 euros. Au 31 décembre 2022 : 480 euros, soit une diminution de 10,7%.

 

Sanvignes-les-Mines – Population légale au 1er janvier 2015 : 4532 habitants. Au 1er janvier 2022 : 4397, soit une diminution de 2,9%. Endettement par habitant au 31décembre 2015 :568 euros. Au 31 décembre 2022 : 739 euros, soit une augmentation de 31,5%.

 

Montceau-les-Mines – Population légale au 1er janvier 2015 : 19395 habitants. Au 1er janvier 2022 : 17986, soit une diminution de 7,2%. Endettement par habitant au 31 décembre 2015 : 570 euros. Au 31 cécembre 2022 : 1068 euros, soit une augmentation de 87%.

 

A la diminution de la population légale devrait correspondre une diminution de l’endettement. Pourquoi ce n’est pas toujours le cas ?

Pour une nouvelle politique de la ville

Aux fermetures des services publics, notamment concernant notre Centre Hospitalier, aux pertes d’activités et d ‘emplois, s’ajoutent les incertitudes sur l’avenir de nos villes. Conscient que la situation de la ville et de l’emploi n’est pas uniquement liée à la politique municipale, mais qu’elle est la conséquence de la crise actuelle de l’économie capitaliste et de la politique nationale et européenne, nous devons tout faire pour nous ouvrir à une nouvelle politique de progrès économique, sociale, démocratique et écologique.

Nous proposons : 1) création des pôles publics (énergie, médicament, transports,…) et
la nationalisation des grandes entreprises stratégiques. 2) développement des services publics (100 000 emplois à l’hôpital public, 90 000 emplois à l’Education nationale,…). 3) amélioration du travail et de la retraite (32h par semaine, smic à 2000 euros brut, retraite à 60 ans à taux plein et hausse des pensions, égalité professionnelle femmes-hommes). 4) de l’argent pour le travail, pas pour le capital (supprimer les aides publiques aux multinationales et mobiliser les crédits bancaires pour l’emploi et la formation). 5) pouvoirs d’intervention aux salarié-e-s dans les entreprises (investissements, embauches, formation,…)

Contactez-nous, prenez rendez-vous, par mail pcfbassinminier@orange.fr »

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer