Autres journaux



dimanche 21 janvier 2024 à 07:02

Montceau-les-Mines : « Macron est un libéral-réactionnaire, M.C Jarrot est une libérale-autoritaire ».

Point presse Energies Citoyennes



 

 

Les élus d’Énergies Citoyennes, siégeant dans l’opposition au conseil municipal de Montceau-les-Mines, Nicolas Bonnand, Eric Commeau et Hélène Touillon, accompagnés du président de l’association E.C, Matthieu Demanuelli, ont tenu un point presse ce samedi après-midi, dans leur local, rue de la Fontaine.

En préambule, Nicolas Bonnand a transmis au nom du groupe Energies Citoyennes les bons vœux à la population  pour une année paisible. Il a indiqué que la Maire dans ses propos liminaires lors des conseils municipaux, apporte son soutien aux populations en crise, mais elle n’a rien dit sur le Moyen-Orient.

« Nous condamnons les atrocités perpétrées par le Hamas le 7 octobre 2023. Nous condamnons également la réaction d’Israël avec sa riposte qui fait un nombre  impressionnant de victimes. Nous condamnons les attaques sur les convois humanitaires, c’est du jamais vu. On appelle à un cessez-le-feu. On propose que la ville fasse un don de solidarité, une valeur si chère à M.C Jarrot, de 1500€ à Médecins sans frontières. »

 

Eric Commeau a commenté les chiffres de l’INSEE concernant la baisse de la population ainsi que  la création de la SEML créée lors du dernier conseil municipal du 18 décembre 2023.

« Les chiffres sont encore plus mauvais que la dernière fois. On a perdu 13 % entre 2009 et 2021 soit 2673 habitants . Cette baisse touche tout le département. Tout n’est pas imputable  à la Maire mais il y a l’effet Jarrot !

Cette année, elle ne remet pas en cause les chiffres de l’INSEE. Elle donne des justifications hasardeuses et fausses : l’absence de terrains, la rareté des maisons à vendre, la baisse du nombre de personnes par logement, …

Le mot miracle, travailler sur l’attractivité, qui devient de la concurrence entre les villes et finalement bénéficie aux métropoles. Il faut travailler au-delà de la ville. Il faut raisonner à l’échelle du bassin  et de la CCM. M.C Jarrot le dit mais ne le fait pas. Chaque ville négocie avec Habellis ».

Au conseil municipal du 18 décembre,  la ville a choisi de créer une Société d’Economie Mixte  Locale. Cette SEML a pour objet de réaliser ou d’apporter son concours à la réalisation de toutes opérations de redynamisation foncière sur le territoire de la ville de Montceau-les-Mines.

Le capital social est arrêté à la somme de 200 000€, comprenant 40 actions d’une valeur nominale de 5000 euros. La ville  détient 85% du capital social, soit un montant de 170 000€.

La SEML compte déjà 5 investisseurs privés pour un montant de 30 000€. « On retrouve une ancienne adjointe de M.C Jarrot. Nous avons découvert les noms le jour du conseil : quel effet levier a-t-on avec ce choix de partenaires ? pas de banque ni le  CCI ni la banque de territoire, absence des partenaires habituels.

Il existe déjà des structures au niveau de la CCM, de la région, avec lesquelles on peut travailler et qui ont du poids. À quoi va servir cette SEML ? À externaliser certaines opérations? Pourquoi M.C Jarrot s’obstine-t-elle à travailler seule ? Avec son réseau au CEREMA, elle n’a pas réussi à amener des investisseurs de poids. La montagne accouche d’une souris avec peu de moyens et pas de sens ! »

 

Nicolas Bonnand complète : ce n’est pas adapté à la ville. Nous voulons faire des choses simples, concrètes et utiles ».

 

Hélène Touillon prend le relais  et expose le travail fait en commission « transition écologique » qui n’avait pas encore eu d’activité. Cette commission s’est réunie en septembre et en novembre et a travaillé sur la sécurisation autour des écoles  pour lutter contre l’agressivité routière, les incivilités, … Une réflexion déjà menée par Energies Citoyennes en 2021 mais stoppée par la COVID. Un questionnaire avait été transmis aux parents d’élèves.

« On propose de repartir de cette étude et de voir école par école quel plan d’action définir afin d’avoir en juin, des propositions concrètes ».

« On souhaite travailler avec notre méthode, ensemble, écouter, confronter et décider.

  1. Bonnand ajoute : « On nous demande de faire le job. On rend un travail bien cadré, validé en commission et depuis, plus rien ».

Pour en savoir plus : https://energiescitoyennesmontceau.fr/category/expression/

 

Eric Commeau a poussé un coup de gueule à propos de la modification du règlement intérieur du conseil municipal.

« Depuis 2020, la majorité veut restreindre les droits de l’opposition. On prend trop la parole. On participe aux commissions sans avoir eu les documents. On pose donc les questions lors du C.M. Il y a des choses qui sont illégales., une expression par groupe par sujet (jurisprudence du tribunal de Versailles).

M.C Jarrot fait du macronisme. S’il n’y a plus d’opposition, il n’y a plus de démocratie. Le C.M n’est pas une chambre d’enregistrement.. On reviendra sur ce sujet, on ne va pas lâcher le morceau.. Il va falloir que l’on chronomètre nos interventions, on aura droit à 3 minutes sur le budget ? C’est du mépris, du cynisme ».

« La France  a son Jupiter, Montceau a Junon », ironise Matthieu Demanuelli, « en parfaite cohérence avec la politique macroniste et locale, avec une dérive à droite ».

  1. Commeau cite Marcel Gauchet : « Macron abîme la démocratie. M.C Jarrot fait de même. Macron est un libéral réactionnaire, elle une libérale autoritaire ».

 

Nicolas Bonnand développe la thématique de l’obligation du tri à la source des déchets organiques, des déchets composés à 80 % d’eau qui doivent être brûlés ou enfouis.

« La nouvelle loi est applicable au 1er janvier 2024, les collectivités ont l’obligation de mettre à disposition des habitants des solutions pour la gestion des déchets organiques. Toutes les entreprises doivent aussi s’y mettre.

Le constat est flagrant : les collectivités sont en retard. Si rien n’est fait, il y aura des amendes élevées.$On pourrait mettre en place différentes actions : sensibilisation au gaspillage dans la restauration collective, nommer des animateurs sur la commune, des référents, sur le compostage et proposer des formations individuelles et collectives. Même si c’est une compétence de la CCM, on pourrait être initiateur. On pourrait réfléchir à une petit filière, …

L’argument est écologique et également financier. Transporter des tonnes de déchets organiques, composés à 80 % d’eau pour les incinérer, c’est d’une logique ?

 

Le groupe Energies Citoyennes revendique d’être force de proposition, initiateur de projets et de méthodes, en voulant associer le plus grand nombre, les usagers et les différents publics concernés par les thématiques abordées et développés.

 

J.L Pradines

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Montceau-les-Mines : « Macron est un libéral-réactionnaire, M.C Jarrot est une libérale-autoritaire ».”

  1. marius dit :

    Toute la bande à Commeau codamne, critique, et aussi condamne le massacre du Hamas c’est bien, et sont contre l’intervention d’Israe contre le Hamas.l!!!! Alors que proposent concrêtement ces bien pensants????
    S’ils sont tant attachés à médecin sans frontières, qu’ils donnent de leur poche ces 1500€ qu’ils préconisent.

  2. rosemicjar dit :

    Ils revendiquent leur force de proposition…, initiateur?…. Dans le factuel de l’état de notre ville ? Que peuvent ils faire?..Repeupler mais le logement même privé est vétuste, électricité non aux normes qui a fait avec le Linky des déclenchements d’incendie, l’humidité, l’amiante qui se disperse en poussière par grosse chaleur ….Et la dette de la ville, l’état des trottoirs et des routes …..