Autres journaux



lundi 27 mai 2024 à 03:27

Elections européennes : LFI

Cessez-le-feu ! Cessez-le-feu ! Cessez-le-feu ! Cessez-le-feu !



 

Communiqué :

« Un génocide se déroule sous nos yeux. Plus de 34 000 morts annoncés à Gaza dont 14 500 enfants et 10 000 femmes, au moment où ces lignes sont écrites. Un enfant est blessé ou tué toutes les dix minutes, peut-on lire sur le site de l’UNICEF. Et l’on peut craindre que ces chiffres soient en dessous d’une réalité qui pourrait s’avérer encore plus terrible au regard du chaos qui règne sur cette minuscule bande de terre de 360 km². Après avoir été une prison à ciel ouvert, Gaza se transforme en cimetière. Combien de corps sous les décombres ? Les civils gazaouis subissent depuis plus de 6 mois les bombardements incessants, les humiliations, la famine, le manque d’accès à l’eau, aux soins… la liste des crimes commis par le gouvernement d’extrême droite de Netanyahu à Gaza est longue.il y figure la destruction des cimetières et la profanation des tombes. Une guerre contre les vivants mais aussi contre les morts. Comme le signe d’une volonté de raser l’existence de tout un peuple.

 

Un génocide se déroule sous nos yeux et les partisans du « soutien inconditionnel » au gouvernement d’extrême droite israélien veulent nous faire regarder ailleurs. Appelez au cessez-le-feu et vous êtes directement soupçonnés antisémitisme. Convoquez la raison et l’histoire du conflit israélo-palestinien et vous êtes immédiatement accusés d’être des agents du Hamas. Il règne dans le pays une forme de maccarthysme dangereux qui vient s’ajouter aux attaques déjà très nombreuses portées aux fondements démocratiques de notre pays sous la présidence d’E. Macron. Des atteintes soulignées à de multiples reprises par des instances internationales.

 

Le 18 avril dernier, en une seule journée, la conférence pour la paix de Rima Hassan et de Jean-Luc Mélenchon est annulée pour la seconde fois-c’est alors la 5e conférence du mouvement insoumis qui est frappée d’annulation-une manifestation contre le racisme est interdite, un syndicaliste est condamné pour un tract en soutien à la Palestine. Le lendemain nous apprenons avec stupéfaction que des poursuites sont engagées contre Rima Hassan pour apologie du terrorisme. C’est ensuite au tour de Mathilde Panot de recevoir cette même convocation. Des intimidations inacceptables qui s’accumulent.

 

La France de Macron dérive dangereusement. Elle est engagée dans un processus de fascisation dont les signes sont reconnaissables : mensonge, déformation des propos des opposant.es, désinformation… le tout relayé sur les plateaux TV des chaînes à la botte d’une caste sociale bourgeoise au projet politique affirmé : maintenir sa domination dans un moment de crise du système capitaliste et donc diaboliser la seule alternative crédible dans le pays.

 

Dans le même temps, le gouvernement Attal continue son agenda politique violent en ciblant les chômeurs, les malades, les retraités et n’apporte comme seule solution à la crise de l’École publique que des mesures répressives d’un autre âge en direction des enfants et des familles.

 

Nous devons appeler à un sursaut de la société toute entière. Associatifs, politiques, citoyen.nes, refusons ces atteintes à l’État de droit. Refusons cette violence sociale toujours plus exercée par un système à bout de souffle qui cherche son salut dans une domination toujours plus grande. Refusons cette escalade vers la guerre généralisée qui guette l’Europe et le monde de riposte en riposte.

 

Le 9 juin, c’est aussi cela qui se joue. Face aux va-t-en-guerre, face à la haine d’extrême droite, face à la violence de la classe macronienne, face aux éléphants de la sociale démocratie qui ont failli détruire la gauche en France, donnons de la force à l’alternative populaire, humaniste, pacifiste, écologique et émancipatrice portée par Manon Aubry. Votons pour la paix ! Votons pour la démocratie ! Votons pour l’Union populaire ! »

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer