Autres journaux



dimanche 2 juin 2024 à 10:55

Section PCF du Bassin minier

Stop aux massacres à Rafah ! Reconnaissance immédiate de l’Etat de Palestine !



Communiqué :

« Le massacre contre un camp de déplacés à Rafah dont s’est rendu coupable le gouvernement de Nethanyahou nous a saisi d’effroi. Les images des victimes, des hommes, femmes et enfants assassinés, sont insoutenables. C’est un nouveau crime contre l’Humanité qui ne doit pas rester impuni.

Alors que les réquisitoires du procureur de la CPI demandent que les juges de cette cour émettent des mandats d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et Yoav Gallant, ainsi que trois dirigeants du Hamas, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, le gouvernement d’extrême-droite israélien intensifie son intervention meurtrière à Rafah et bafoue les décisions de la Cour internationale de justice, qui a exigé un cessez-le-feu immédiat à Gaza. L’offensive sur Rafah aggrave encore la terrible situation humanitaire que les actions du gouvernement israélien provoquent sciemment : famine, risque d’épidémies, manque d’accès à l’eau.

 

Le PCF exprime son horreur et sa condamnation la plus absolue face aux crimes de masse perpétrés dans la bande de Gaza par le gouvernement israélien. La place de Nethanyahou et ses complices, comme celle des dirigeants du Hamas, est devant la justice internationale ! Ce pouvoir d’extrême droite est d’ailleurs de plus en plus contesté au sein du peuple israélien, qui manifeste chaque semaine pour sauver les otages et imposer de nouvelles élections.

Le gouvernement français se couvre de honte en refusant de reconnaître l’Etat de Palestine, sous des prétextes fallacieux. Par son inaction et sa lâcheté, il compromet gravement la voix et la place de notre pays dans le monde. La France doit au contraire agir pour un cessez-le-feu immédiat et permanent et pour une paix juste et durable entre les peuples israélien et palestinien.

Le PCF exige :
La reconnaissance immédiate de l’Etat de Palestine par la France sur la base des frontières de 1967, aux côtés de l’Etat d’Israël. Le PCF salue les décisions des gouvernements espagnol, norvégien et irlandais. La France doit faire de même, immédiatement et sans condition. C’est un préalable à la nécessaire solution politique au conflit.

Un cessez-le-feu immédiat, le retrait des troupes israéliennes de Gaza et l’ouverture immédiate de l’aide humanitaire pour Gaza. L’accord d’association UE-Israël doit être suspendu tant que le gouvernement israélien ne se conforme pas au droit international. La
France doit rappeler pour consultations son ambassadeur à Tel-Aviv pour signifier au gouvernement israélien qu’il rompt avec toute complaisance à son encontre.

La libération des otages retenus par le Hamas à Gaza

La libération des prisonniers politiques palestiniens au premier rang desquels figure Marwan Barghouti.

La fin de l’occupation et de la colonisation à Jérusalem Est et en Cisjordanie. »

 

 

 

 






2 commentaires sur “Section PCF du Bassin minier”

  1. gilbert71 dit :

    Un cessez-le-feu immédiat, le retrait des troupes russe d’Ukraine aussi

  2. marius dit :

    Que la France s’occupe de ses problèmes (et dieu sait s’il y en a!!!!) plutôt que d’aller gendarmer dans les autres pays.