Autres journaux



lundi 10 juin 2024 à 00:38

Election Européenne réactions post dépouillement

Sidération et combativité, Christelle Roux-Amrane réagit



 

Les décomptes ne sont pas encore tous affichés sur l’écran pour Montceau et Mme le Maire annonce la nouvelle : Dissolution, 1er tour 30 juin, second tour 7 juillet. L’interview débutée avec Mme Roux-Amrane sur les résultats du scrutin a donc évolué et s’est élargie.

 

Christelle Roux-Amrane qui a fait la campagne de renaissance à Montceau aux côtés de Louis Margueritte sur les marchés, en invitant Max Orville au restaurant de Christiane Mathos, qui a passé sa journée dans tout le bassin minier comme déléguée de liste, nous détaillait les résultats connus et encore provisoires.

Pour elle mathématiquement on peut considérer qu’il s’agit d’une défaite. Pourtant elle souligne que la liste renaissance a su défendre des valeurs européennes, mettre en avant la nécessité d’une europe forte, fondée sur des valeurs démocratiques essentielles.

Au dela de ces considérations elle considère que dans une europe, qui de nouveau connaît la guerre, il faut savoir tenir tête aux nationalismes, au pessimisme, au renoncement et affirmer le besoin d’Europe forte, sûre et indépendante, puissance écologique, économique et sociale, défendant le modèle européen et les valeurs démocratiques de progrès.

Oui cette annonce soudaine crèe une certaine sidération, mais c’est à partir de cette décision qu’il convient de faire preuve de combativité et d’esprit de rassemblement autour de valeurs et de projets constructifs. Il faut lutter contre les nationalismes, l’eurosepticisme. Même s’il y a un trouble, le discours est clair et précis sur le fond.

Donc Mme Roux-Amrane est prête à repartir au combat pour faire triompher ses idées.

Ce qui crèe un hiatus en la circonstance c’est qu’à une question politique d’ordre extérieur, les élections européennes, la réponse qui est donnée est d’ordre intérieur avec la dissolution de l’assemblée nationale. Pour Mme Roux-Amrane la décision du Président de la république correspond à la nécessité d’agir pour défendre les valeurs de la France face aux dangers et enjeux actuels.

 

Gilles Desnoix 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Election Européenne réactions post dépouillement”

  1. JacquAlain dit :

    Il n’y a pas de guerre en Europe ! Nos dirigeants engagent tous les citoyens vers un conflit qui n’est pas le nôtre. A force de faire croire aux autres et de finir par croire soi-même à un danger que l’on provoque en escalade, le risque de dérive deviendra réel. Cela suffit, agissons pour la paix pour la conserver.

  2. rosemicjar dit :

    JacquAlain, avoir à ses frontières un conflit n’est pas la sécurité.
    « Rien n’est jamais acquis à l’homme »…..Hausse du coût de la vie, inégalités sociales, changement climatique, guerres en UKraine et en Palestine, risques terroristes, ingérences étrangères via les réseaux sociaux sont autant de défis auxquels les États et l’Europe doivent faire face.