Autres journaux



mardi 11 juin 2024 à 06:47

TRIBUNE

"Le bassin minier s'est renié "



« En plaçant en tête le Rassemblement national lors des Européennes, partie d’extrême droite, de nombreux électeurs du bassin minier ont oublié une part importante de l’histoire et de la grandeur de ce dernier. Terre d’accueil pour des milliers d’immigrés venus prêter main-forte à la construction de la France et espérer une vie meilleure, comme en témoignent les noms à consonance polonaise, italienne, portugaise, arabe, turque, etc., qui nous accompagnent au quotidien, elle est devenue une terre de rejet.

Faut-il rappeler que la première mesure du programme du Rassemblement national consiste à « arrêter l’immigration incontrôlée » et « expulser systématiquement les clandestins », à laquelle s’ajoute des thèmes comme la préférence nationale, la priorité nationale, le grand remplacement…

Les électeurs pensent-ils vraiment que la première mesure à prendre pour que la France aille mieux doive se porter sur l’immigration ? Est-ce à cause de cette dernière si les services publics se sont dégradés, si beaucoup de citoyens sont dans le rouge avant le milieu du mois, ou si des Français commettent des injustices ?

Tous les immigrés ne sont pas des étrangers, certains sont devenus français et participent activement au pays tout comme leurs enfants. Tous les immigrés étrangers ne sont pas des criminels et n’ont pas une idéologie dangereuse. Cela arrive et représente une infime minorité, pour laquelle plus de moyens, notamment éducatifs et coercitifs, doivent être mis en œuvre. Les bouleversements
écologiques qui nous attendent vont accroître l’immigration, nous ne pourrons nous contenter de bâtir des murs et refuser des bateaux, à moins de faire preuve d’inhumanité. Bien sûr, la France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle ne doit pas rester insensible à la misère.

Quitter son pays est toujours un déchirement, une identité meurtrie, avec toutes les souffrances qui accompagnent le voyage. Nous avons le devoir de bien accueillir ces personnes, d’en faire une richesse pour la France et l’Europe. Nous avons le devoir d’éviter qu’elles n’aient à quitter leur pays en amont, ce qui passe par la diplomatie, les ONG, l’aide internationale, européenne et nationale.

Rien de tout cela dans les 22 mesures du Rassemblement national.

Le parti ne se veut plus d’extrême droite, se présente dédiabolisé, et pourtant son noyau idéologique reste le même. On y trouve certes des mesures sociales telles que la baisse de la TVA, la hausse du SMIC et des retraites, en apparence proches de la gauche, mais son noyau idéologique et son hostilité à l’égard du néoféminisme, de l’antiracisme, de l’antispécisme, des droits LGBT, de l’écologie et de tant d’autres luttes sociales historiques, en restent bien éloignés.

Les habitants du bassin minier ont-ils vraiment lu le programme du Rassemblement national ? Ontils oublié sa filiation avec Jean-Marie Le Pen ? Ont-ils tiré un trait sur la Fraternité, cette valeur selon laquelle les hommes du monde entier sont frères et méritent la dignité ? Ont-ils renié l’histoire de leur ville ou de leur famille ? La jeunesse a-t-elle perdu son désir de changer le monde pour en restaurer un ancien ?

Ces questions, chaque électeur doit se les poser en son âme et conscience. Un bulletin de vote ne mérite pas qu’un geste de la main, mais aussi de la pensée. »

 

Baptiste Konieckiewicz-Lazic, citoyen de Montceau-les-Mines.

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




12 commentaires sur “TRIBUNE”

  1. pelican71 dit :

    Bravo pour ce texte
    les gens comprendrons dans 6 mois .Mais il sera trop tard

  2. Pascontent dit :

    Petite précision sur une grosse erreur:
    Le social annoncé (TVA, SMIC et retraites) ne sont que des annonces populistes, comme tout leur programme.
    Y croient bien ceux qui acceptent de se faire manipuler……

  3. Raymonde dit :

    Ouf ! Ca fait du bien de voir que tout le monde n’a pas la mémoire courte et ne résout pas à accepter les idées nauséabondes du RN ! Comment peut-on adhérer à ce monde dans lequel l’être humain n’a pour autre but que de préserver jalousement sa petite vie sans tenir compte de l’avenir (écologie, immigration climatique, mélange des cultures, connaissance des autres…). il est vrai que partout, les gens ne se parlent plus et sont rivés sur leur téléphone qui les relie à la vie comme une perfusion. J’ai pas envie de laisser une telle société aux générations futures. Merci Monsieur pour votre tribune qui me met un peu de baume au coeur.

  4. djugedread dit :

    Bonjour mais qui êtes vous pour faire la morale aux citoyens? Pourquoi n’auraient ils pas le droit de voter pour le candidat qu’ils souhaitent? Ou alors mettez vous même les bulletins de vote dans l’urne c’est ce qu’on appelle la dictature quand on dit aux autres ce qu’ils doivent voter. Avez vous oublier toutes ces dernières années ou apparemment vos candidats élus ont mis une telle pagaille en France que notre déficit atteint des sommets, que le cout de la vie a entrainé les français dans un tourbillon d’ennuis de galères et de misère. Avez vous vu tous ces étudiants qui vivent dans une précarité de plus en plus profonde et que personne n’a pas en compte je dirais ce sont les oubliés de la gauche et du centre quand j’en vois qui se rendent aux restos du coeur ou qu’ils sont eux mêmes obligés de se créer des associations pour ce venir en aide, Et toute cette jeunesse qui n’hésite pas maintenant a poignardé gratuitement qui bon lui semble nos rues sont devenues des coupes gorge et quand un d’eux se prendre arrêter et bien tiens on va lui donner des mesures éducatives. ON MARCHE SUR LA TËTE pour reprendre une phrase utilisé par nos agriculteurs qui eux aussi ont été floués par tous ces gouvernements successifs ou je me trompe? Maintenant les français sont grands et maturent je pense pour savoir a qui ils vont faire confiance et j’en serais le premier fier d’être français car rappelez vous le droit de vote est un devoir et nous avons cette chance de nous exprimer librement sans dictature alors soyez fiers aussi de cette avantage car dans certains pays ils vivent autrement et non pas le droit de contester leurs gouvernants. Ah j’oubliais aussi il y avait une coalition nommé NUPES aux précédentes législatives et hop certains sont élus et patatra plus de coalition on se tire à boulet rouge tiens donc c’est ça l’union de la gauche? Mais pas de soucis tiens tiens une nouvelle législative allez tiens on recommence mais on chnage de nom pour faire en sorte hein on va s’appeler Front populaire au moins personne n’y verra rien mais quand on regarde derrière ce nom flamboyant on y trouve les mêmes personnes qui voilà peu de temps se critiquaient ouvertement!
    Alors oui monsieur le citoyen de Montceau tout n’est pas tout rose, la vie actuelle est compliqué pour tout le monde et je pense aussi à nos anciens qui aujourd’hui vivent avec trois sous et eux on ne les entend pas beaucoup ils subissent malheureusement et si chacun regardait bien autour de soi il pourrait s’en apercevoir qu’il y a toujours plus malheureux que nous et j’en suis le premier à le dénoncer mais s’il vous plait garder vos leçons et vos pleurnichages pour les médias et laissez les français décider de leur choix en toute bonne âme et conscience merci. Alors Françaises, Français allez voter pour qui vous le souhaitez mais n’écoutez que votre coeur et conscience mais faites le car depuis plusieurs décennies le taux de participation diminue et c’est dommage que tout le monde ne participe pas aux choix de nos représentants. Et encore mille excuses si mon ressenti peut paraitre en colère mais il y en a marre de ces personnages qui veulent décider et penser à la place des citoyens il suffit déjà de ces politiques qui jouent aux ensorceleurs et quand ils sont en place hop ils ont oubliés leurs promesses ET ENCORE UNE CHOSES PRENEZ SOIN DE VOUS;

  5. rosemicjar dit :

    Le bassin minier devenu une terre de rejet, je dirai que le bassin minier est de cultures diverses où chacun se situe …
    Arrivé de Paris, ce bassin minier et son histoire m’a interpellée. Que de richesses culturelles!
    Habitée une maison dans un quartier….certains me tendaient la main, d’autres claquaient leur porte. Mais issue moi même d’un père étranger, c’était pour moi, commun…et même dans les milieux juridiques où je travaillais, j’ai eu ces frasques !
    Alors, que se passe t il?
    Sans aucun doute, le passé de notre France!
    Les travailleurs qui se revendiquent « méritoires »d’être chez eux, qu’ils ont payé cher par leur vie et leur travail et se sont faits leurs territoires.
    Les 2 guerres mondiales du XX ème, la collaboration de Vichy et ses extrêmes qui ont conduit une population juive réfugiée ou pas vers les camps, les enrichissements de certains, les assassinats, les règlements de compte, et les mensonges.
    Leurs enfants qui ont entendus les propos haineux ou pas, certains rejettent, d’autres sont habités de ce passé.
    Que faire?
    On commémore, chacun, chaque association…c’est nous! Laissez nous!
    Alors?
    Se réunir tous, et faire une vérité de ce passé, arrêter les mensonges, dire enfin une vérité?
    Arrêter de nommer le passé et de le glorifier, dernièrement « une esplanade Giscard d’Estaing », et « autres », comment arrêter cet entre soi?….

    Le Général de Gaulle a fait les décorations, les nominations, des discours, pour apaiser…

    Nous et ce conseil des Sages, encore une division, et des panneaux de villes sages…..
    Vous avez une belle région où tous, vous pouvons vivre en harmonie.
    Je

    • rosemicjar dit :

      Je…. !
      Et vous…nous sommes les responsables ! C’est le factuel.
      Et nous servons les extrêmes.

      Faut il rappeler qui a voté pour Hitler, les hauts conservateurs, ces industriels et la droite, pas le peuple, pour barrer le communisme.
      Il est indispensable que les partis appartenant au champ démocratique réagissent en tentant de trouver des solutions afin d’apaiser des craintes et des colères. Hausse du coût de la vie, inégalités sociales, changement climatique, guerres en Ukraine et Palestine, risques terroristes, ingérences étrangères via les réseaux sociaux sont autant de défis auxquels les États et l’Europe doivent faire face.
      Et puis le monde a changé, cela ajoute à la confusion.
      De nouveaux acteurs sont présents sur la scène internationale ( la Chine, l’Inde), quand la Russie et l’Iran mènent des actions de déstabilisation.
      Alors arrêtons tous de servir les extrêmes.
      « Aucune révolution change les privilèges, elle change les privilègiers. »

  6. tekk dit :

    L’époque n’était pas la même, la mentalité non plus.
    Les gens qui arrivaient sur le territoire français avaient des valeurs, venaient pour travailler puis fonder une famille pas comme aujourd’hui. Ouvrez les yeux ou alors vous ne vivez pas dans le monde d’aujourd’hui.

    • marius dit :

      Vous avez raison, mais certains ont des oeillères et ne voient que ce qu’ils veulent voir, jusqu’au jour où eux même seront confrontés à ces problèmes, et là ils changeront d’avis, mais ce sera trop tard.

    • rosemicjar dit :

      tekk, oui l’époque n’était pas la même, la mentalité non plus. Oui ceux qui arrivaient sur le territoire français avaient des valeurs, venaient pour travailler puis fonder une famille, et leurs enfants ont suivis ces mêmes valeurs…. mais les 2 crises pétrolières ont fait ce changement, les embauches de cette époque, leurs licenciements pour cause de robotisation, le regroupement familial, ont fait une population délaissée, sans travail….leur non intégration, des cités pris en otage où une police de pouvait intervenir….les français de ces cités sont partis, les ont laissé… Certains politiques ont essayé cette intégration, ont démolis les tours de ces cités pour les insérer aux populations des alentours mais la
      délinquance s’est propagé…Je vous parle de ma région, la région
      parisienne, tout c’est gangrené de Saint Germain en Laye à
      Vernon dans l’Eure et voire plus….Nos enfants revenaient sans chaussures, les autres leurs volaient, les écoles étaient prises en otage,
      la population qui ripostait se trouvait encerclée par cette population, je
      me rappelle les chaînes pour nous frapper, le retour du travail tardif ou
      les contrôleurs à de Paris nous disaient de ne pas prendre le train, alors? C’était les années à partir 1982, mes enfants étaient ados?

  7. olga dit :

    si je comprends bien tout les FRANCAIS qui on votes RN sont des gens irresponsables. je me pose cette question :pourquoi en etre arrive a ca .si on regarde certaines situations il n y a rien d etonnant .

  8. ayaaa211 dit :

    Excellent, merci d’oser prendre la parole sur ce sujet aussi épineux, c’est rassurant de savoir que pas tout le monde n’est berné par les discours et programmes vides du parti de la honte !!