Autres journaux



dimanche 16 janvier 2011 à 11:38

Equipe de campagne du P.S. pour les cantonales 2011 (Saône-et-Loire)

Présentation autour des candidats du canton de Givry que le P.S. compte bien gagner !



C’est à Givry ce samedi, autour de Valérie Le Dain que la fédération du parti socialiste de Saône-et-Loire s’est retrouvée pour présenter l’équipe de campagne qui aura la charge de l’organisation de la campagne des cantonales. Une équipe jeune, solidaire et innovante : maîtres mots d’une campagne dans laquelle, le PS entend bien remporter plusieurs cantons, dont celui de Givry.




Photo et éléments pour l’article : Laurent Guillaumé – infos-chalon.com

 



Un Parti Socialiste qui « ne part pas la fleur au fusil » a précisé Evelyne Couillerot, porte-parole de ce scrutin dans le département. Une Gauche majoritaire qui part relativement confiante, avec une majorité qui sera difficile à déstabiliser par l’opposition ! « Combattive, solidaire et innovante », c’est le tryptique que Benjamin Griveaux, conseiller général de Chalon-sur-Saône Centre et vice-président sortant du Conseil Général, entend marteler au cours de la campagne qui s’ouvre.

Des candidats qui, s’ils sont élus, auront un mandat très court (3 ans) « au cours duquel nous devons démontrer la capacité du Conseil Général à être pragmatique sur des dossiers réalisables dans les trois ans qui viennent, et cela passera par la création d’une société publique de transport, l’accentuation du travail réalisé sur les filières courtes ou encore la volonté de créer une Société d’Economie Mixte tournée vers le patrimoine foncier. Les départements ont moins d’argent qu’avant, il nous faut donc être solidaires entre bassins de vie et surtout créatif de nouvelles pratiques » a rajouté Benjamin Griveaux.

Le Conseil Général, qui a retrouvé une certaine marge de manoeuvre financière grâce à son Plan de Sauvetage, prévoit prochainement son retour dans la programmation culturelle, l’instauration du Service Civique Vert et la volonté de créer 1214 places médicalisées supplémentaires à l’horizon 2014 à destination des personnes en situation de handicap en lien avec le vieillissement.

A Givry, ce rendez-vous avait une valeur toute symbolique. En apportant son soutien à la candidate : Valérie Le Dain. le PS entend bien rafler la mise. Des rangs serrés soulignés par Thomas Thevenoud, vice-président du Conseil Général et qui a la charge de l’animation politique. A ce titre, trois grands meetings départementaux rythmeront les prochaines échéances : 20 janvier à Montceau-les-Mines (centre nautique vers 17 h) puis Mâcon le même jour avec Benoît Hamon, le 17 mars à Paray le Monial et le 24 mars sur la région de Chalon sur Saône.





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Equipe de campagne du P.S. pour les cantonales 2011 (Saône-et-Loire)”

  1. pigeon71 dit :

    bonjour
    M Thevenoud. Je ne vous connaissais pas , mais je vois que vous êtes bien dans la campagne des cantonales aussi. Pouvez vous enfin répondre aux deux questions posées ?
    1- Pourquoi ne venez vous pas parler de l’hôpital avec l’association ? Pas intéressé ?
    2- pouvez vous commenter votre cumul :
    Indemnité d’adjoint au maire de Montceau 1248 €
    Indemnité Vice président Comm. Urbaine 2200 €
    indemnioté vice président Conseil Général 2700 €
    Président OPAC ? 3 a 5000 €????
    Comment pouvez vous tout concilier ?
    Merci et en espérant un jour une réponse

  2. parabellum dit :

    « Combative, solidaire et innovante », encore une de ces formules de campagne creuse qui ne veulent pas dire grand chose.
    « Combative » on tremble déjà à l’idée des combats qui attendent les candidats et leurs équipes , les luttes ..on a vraiment peur!
    « solidaire »  » pour qui , pour quoi , pour la candidate , adjointe au maire de Givry , mais pour les autres que vont ils récolter de cette soi-disant solidarité?
    « innovante » , il est vrai qu’après 12 ans de pouvoir sans partage à la tête de l’assemblée départementale , il serait vraiment temps pour les socialistes et leurs amis communistes et verts d’être innovants! D’ailleurs il semble que certains élus de « droite » aient tendance à voter avec les socialistes ou s’abstenir , on pourra ne reparler.

    Et puis avec le temps des élections arrivent le temps des promesses et avec les socialistes on est bien parti , on va créer une société publique de transports , une société d’économie mixte (encore un fromage pour certains élus) et puis aussi 1214 places médicalisées pourquoi pas 1215 ou 1216 non…1214!

    Le comble arrive quand on lit : »le CG a retrouvé une certaine marge de manœuvre financière grâce à son plan de SAUVETAGE …ET L’AUGMENTATION DES IMPÔTS PENDANT DEUX ANS qui ont fait du département de Saône et Loire un des plus taxés français , on n’en parle pas ? C’est grâce aux habitants de notre département et aux impôts payés que les finances vont mieux .

    J’attends avec impatience un article sur Georges Pauchard qui se présente sur Givry en candidat indépendant et connaisseur des dossiers du département et des possibilités données aux communes par l’assemblée départementale. Et un autre sur P. Voarick. On jugera sur pièce
    Pour continuer un moment sur le texte de Pigeon 71 , j’attends moi aussi UNE REPONSE la vérité que la vérité.Mais elle est souvent dure à dire…

  3. odin dit :

    Ah les bobos et leurs sempiternels discours de solidarité d’égalité et de fraternité. De grands donneurs de leçons et de formidables démocrates. Très proches, de par leurs salaires ou indemnités perçues, des ouvriers ou citoyens lambda.
    Aller voir en milieux rural, dans les usines ou même les services publics. Beaucoup se sentent délaissés, et supportes les impôts et taxes. Du social oui mais jusqu’à quel point…