Autres journaux :



jeudi 18 novembre 2021 à 05:50

Syndicat Mines-Énergie CGT (Bassin minier)

"Offres de santé minières !"





Communiqué :
 
Une délégation CGT de Montceau les Mines, était présente avec toutes les organisations syndicales de toute la région couverte par la CARMI-EST. Ils
se sont invités au Comité Territorial qui se tenait à Metz ce mercredi 17 novembre 2021 pour exprimer leurs colères :
 
✦Colère parce que des ayants droit du régime minier, face aux départs de médecins généralistes et à leur non-remplacement, se retrouvent sans
médecin traitant et n’ont plus d’autres recours que de se tourner vers les libéraux s’ils en trouvent…
 
✦ Colère pour les affilié·es hors régime dont la fréquentation pourtant, représentent 70% du total de la patientèle du centre de santé, doivent eux aussi aller voir ailleurs…
 
✦ Colère parce que le centre de santé de Montceau-les-Mines est devenu une coquille vide : il manque 3 médecins généralistes sur 6 postes à pourvoir. Les 2 ophtalmologistes sont partis sans être remplacés alors qu’il y a un manque criant sur notre bassin de vie. Plus
qu’un rhumatologue sur 2. Sur les 3 dentistes un est parti en retraite et les 2 autres pourtant recrutés récemment partent au 1er janvier….
 
✦ Colère parce qu’en 2017 lors de l’inauguration des « Équipages » élu·es, représentant·es de la CAN et de l’ARS se félicitaient de l’ouverture de cette structure de santé « Filièris », avec l’engagement d’accueillir tout patient quel que soit son régime d’assurance maladie ou sa situation sociale ; en proposant une offre de santé à caractère unique à la population montcellienne avec des praticiens regroupés en un même lieu, avec une accessibilité physique et géographique, le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) devait être une réponse à la désertification médicale de notre bassin de vie.
 
Les administrateurs des organisations syndicales représentatives dans nos instances, ont alerté à maintes reprises sur le devenir de nos centres, sur le défi principal à relever qui est celui des praticiens dans les zones défavorisées.
 
En novembre 2018 lors d’une réunion de ce même conseil décentralisé à Montceau-les-Mines avec une situation médicale quasiment identique à celle d’aujourd’hui, les OS de mineurs du bassin montcellien étaient déjà venus avec les affiliés exprimer leur mécontentement. Et en réponse à leurs inquiétudes et à celles des administrateurs, les directions de la CARMI et de la CAN ont défini les moyens à mettre en œuvre pour le recrutement de médecins : présence dans les facultés de médecine, action sur les réseaux sociaux, présence dans les congrès de médecine
générale, etc. Toutes ces démarches appuyées par l’ARS. Mais cela n’a pas été suffisant et nous exigeons aujourd’hui que soit mis en place une cellule dédiée au recrutement des professionnels de santé, que des conventions soient signées avec des cabinets spécialisés aux recrutements.
 
Enfin la meilleure garantie d’assurer le devenir de nos centres de santé Filièris c’est de conforter la CANSSM pour ce qu’elle représente, ce qu’elle porte, son rôle, ses missions, son expertise en tant qu’opérateur de santé dans la gestion de l’offre de santé pour répondre aux besoins sur les
territoires.
 
Face au désarroi des populations âgées et fragilisées, il faut tout mettre en oeuvre dans les meilleurs délais, mobiliser toutes les compétences, pour que le CSP des Équipages, comme tous les centres de santé miniers, reparte sur des bases saines afin de répondre aux besoins de santé
de toutes les populations.”
 
 
 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Syndicat Mines-Énergie CGT (Bassin minier)”

  1. loupblanc dit :

    vous avez été entendu
    renseignez vous pour les admissions en faculté pour les futurs médecins ( numéris clausus ) cette année ….. serait en baisse sur certaines facultés