Autres journaux



mardi 16 avril 2024 à 13:24

Hôpital Jean Bouveri (Montceau-les-Mines)

Le syndicat CGT a rencontré M. le Député et Mme la Maire de Montceau-les-Mines



Communiqué :

« Le syndicat CGT du Centre Hospitalier de Montceau-les-Mines a rencontré M. le Député et Mme la Maire de Montceau-les-Mines ce lundi 15 avril 2024.En préambule, la LETTRE OUVERTE ci-dessous a été lue :

« C’est avec l’énergie portée par le doute et de profonds questionnements que nous nous adressons à vous con cernant la réhabilitation de l’hôpital, v ous qui avez un fort niveau de responsabilité .

En 2022, la ville se targuait , à la une de la presse locale , de l’annonce d’un hôpital neuf à Montceau-les-Mines dans les années à venir.

Q u’en est-il en ce mois d’avril 2024, quelles avancées tangibles sont actées concernant ce projet de réhabilitation ?

Nous n’en tendons plus parler de ce sujet de façon constructive dans les instances de notre établissement. Lors de notre précédente rencontre, la finalisation du projet semblait ne pas être une problématique , SAUF QUE, à la lecture de la presse loca le de ce matin, nous restons sur notre faim tant sur l’enveloppe financière que sur le feu vert donné par les instances dirigeantes.

Vous comme nous, vous êtes dans l’attente sans aucune certitude ! !!

Les professionnels de l’hôpital que nous représentons , tout comme les usagers , ne peuvent pas se satisfaire du constat de changements successifs de ministres de la santé sous cette présidence, élément souvent mis en avant comme mobile de stagnation du projet de réhabilitation.

Il est inenvisageable de penser perdre sur tous les fronts : perte de lits, perte de spécialités médicales, perte de personnels.

Nous vous rappelons que le projet de réhabilitation comporte une perte de 126 équivalents temps pleins avec les conséquences induites sur les conditions de travail des agents qui vont rester (augmentation de la charge de travail) et sur les incertitudes du maintien des services actuels »

Il en résulte que le sujet de la réhabilitation de l’hôpital est toujours en cours d’instruction. Concernant le financement, « la réponse binaire », oui ou non, dixit M. le Député, arriverait début mai.

Plus que la recherche de financements incombant aux politiques, le syndicat CGT a réitéré ses inquiétudes quant à la suppression des 126 équivalents temps pleins inscrites dans le projet. Le syndicat CGT reste attentif au maintien de l’offre de soins et de proximité telle qu’il l’entend. »

 

Le syndicat CGT du Centre Hospitalier de Montceau-les-Mines 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer