Autres journaux :



samedi 9 novembre 2019 à 07:06

Succès du salon de l’économie sociale et solidaire

  Plus de 550 professionnels inscrits et de nombreux visiteurs



 



 

 

Ce vendredi matin, André Accary, Président du conseil départemental était entouré d’Isabelle Dechaume, vice-présidente chargée de l’insertion sociale et professionnelle, de l’emploi et de la formation, de Tatiana Desmarest, Présidente de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire de Bourgogne-Franche Comté, de Marie-Thérèse Frizot et Lionel Duparay et Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines.

 

En effet, l’ouverture de la deuxième édition du salon de l’économie sociale et solidaire, délocalisé cette année à Montceau-les-Mines annonçait déjà son succès avec près de 90 exposants et 550 professionnels inscrits pour les visites du matin au sein du salon, sans compter l’ouverture au public jusqu’à la fin de la journée.

 

Une coopération à destination d’un public fragile

 

André Accary a rappelé toute la coopération réintroduite par ce salon, une coopération en direction d’un public fragile, « de personnes qui ont du mal à retrouver une activité ».

Et d’ajouter : « je veux saluer le travail de fond réalisé pour remettre les acteurs ensemble. Ils sont tous autour de la table pour travailler ensemble, pour permettre à un public fragile de venir à l’emploi. »

 

Il a conclu son propos en rappelant l’engagement du département au niveau de la solidarité (pour tous les âges). La Saône-et-Loire consacre 60 % de son budget aux solidarités, sur un budget total de 660 millions d’euros.

 

Isabelle Dechaume a pour sa part rappelé l’intégration du salon dans le mois de l’économie sociale et solidaire, le mois de novembre. Même s’il ne s’agit pas d’une compétence du département, André Accary a encouragé l’initiative de sa vie-présidente.

 

Et Isabelle Dechaume d’ajouter au sujet de cette deuxième édition : « Nous avons tiré les leçons de l’an dernier. On a lancé un appel aux bonnes volontés. Une vingtaine de personnes se sont réunies au sein d’un groupe de travail. Nous avons ainsi réussi à mettre en place une concertation entre les partenaires. Ils savent qu’ils sont écoutés. On est là pour les personnes les plus en précarité. »

 

Novembre, le mois de l’économie sociale et solidaire

 

Tatiana Desmarest, Présidente de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire de Bourgogne-Franche Comté a exprimé pour sa part toute sa satisfaction d’être associée à cet événement. « Pour la CRESS, il y a plus de 100 manifestations ce mois. En Saône-et-Loire, beaucoup de choses y sont faites, dans le salon et aussi au niveau de l’éducation nationale. Je suis très contente de ce partenariat. On est mille fois d’accord pour continuer. C’est un travail intéressant et très utile. » a-t-elle déclaré.

 

Marie-Claude Jarrot enfin s’est réjouie d’accueillir la deuxième édition du salon de l’ESS, dans une ville qu’André Accary a jugé centrale dans le département.

« On ne s’est pas posé la question de l’accueil. Le slogan de notre ville est ville sportive et solidaire. Il faut donner des preuves. Nous conjuguons la solidarité au quotidien avec près de 40 associations dans la solidarité. Montceau c’est aussi un dispositif d’insertion par le sport, Montceau Sport job. Et nous allons accueillir sur le site de l’hôpital 20 lits d’accompagnement médicalisés destinés aux personnes en grande précarité. C’est un dispositif porté par l’ARS et l’hôpital. Cela nous honore. Le département de Saône-et-Loire permet de conjuguer cette solidarité qui va accueillir des lits médicalisés : une solidarité économique et en matière de santé.

 

Tout au long de la journée, il était possible de rencontrer différents acteurs de l’économie sociale et solidaire soit sur leurs stands soit au cours de café-débat thématiques : le rôle des régies de quartier, les groupements d’employeurs, le handicap et l’autonomie à domicile, l’importance du logement pour retrouver un emploi, bénévolat et service civique, entraide et solidarité en milieu rural, l’inclusion numérique.

 

Les stands étaient très diversifiés : repair-café, mutuelle, alimentation, fabrication d’objets, de mobiliers de jardins à partir de palettes, régie de quartiers, association d’insertion, d’accompagnement pour le retour vers l’emploi etc.

 

Et tout au long de la journée, Odil TV proposait des interviews sur l’économie sociale et solidaire. Les différents partenaires du salon sont passés sur le canapé rose d’Odil TV pour présenter leur activité et leurs engagements dans l’économie sociale et solidaire. A retrouver sur leur site.

 

Le salon s’est clôturé à 17h avec quelques mots d’Isabelle Dechaume, vice-présidente au département en charge de l’insertion sociale et professionnelle.

 

Un salon qui a rencontré un vrai succès avec des allées bien remplies tout au long de la journée et des café-débat qui ont su rencontrer leurs publics.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Succès du salon de l’économie sociale et solidaire”

  1. Marcuse dit :

    L’existence de cette économie laisse entendre que l’autre économie n’est ni sociale ni solidaire ; mais ça, on le savait. Il faudrait être naïf ou béotien pour croire le contraire.