Autres journaux :



samedi 23 novembre 2019 à 06:39

Inauguration des Résidences Bourgogne Mercier à Blanzy

5 600 000 € de budget pour les travaux





 

Ce vendredi après-midi, les Résidences Bourgogne Mercier de Blanzy ont accueilli les familles des résidents, André Accary, Président du Conseil départemental, Marie-Thérèse Frizot, sa vice-présidente, Hervé Mazurek, Maire de Blanzy et de nombreux élus blanzynois pour inaugurer et visiter les nouveaux locaux des Papillons blancs d’entre Saône-et-Loire.

Cette inauguration s’est déroulée en présence de l’ensemble des 56 résidents, de la directrice générale des Papillons blancs d’entre Saône-et-Loire, Christine Metivier et du Président de l’association Jean-François Reniaud.

 

Les résidences Mercier et Bourgogne comprennent un foyer de vie qui accueille des personnes en situation de handicap mais relativement autonomes. Leur hébergement est permanent et ils ont des activités quotidiennes.

De plus les résidences comprennent un foyer d’hébergement qui accueille des personnes accompagnées qui travaillent en ESAT la journée entre le Vernois et le Pré Long.

 

Ce sont ainsi 21 résidents en foyer d’hébergement et 38 résidents en foyer de vie qui habitent dans ces résidences à Blanzy. Ils sont âgés entre 20 ans et plus de 60 ans.

 

Une restructuration complète des bâtiments entre 2014 et 2019

 

Comme l’a expliqué Delphine Molières, directrice du pôle hébergement (Blanzy, Gueugnon et Paray-le-Monial), la restructuration des résidences a débuté en 2014 pour s’achever en 2019. Ces résidences situées rue de la prise d’eau à Blanzy ont ainsi été l’objet de plusieurs tranches de travaux comprenant une mise en conformité, la réalisation de locaux neufs sur une superficie totale de 1200 m².

Trois phases de travaux ont été menées. Le foyer d’accueil a fait l’objet de la première phase de travaux avec la réalisation d’une extension. La deuxième phase concernait la restructuration du foyer d’accueil. Et la troisième phase a concerné la restructuration du foyer d’hébergement.

 

Le budget total des travaux s’est élevé à 5 600 000 € TTC.

 

Après avoir coupé le ruban, les élus et les familles ont visité les nouveaux locaux découvrant les logements des résidents. En moyenne, ils sont d’une superficie de 22 m², hors salle de bain. Ils sont meublés par les résidents.

 

Au cours de la visite, Hervé Mazurek s’est souvenu de l’appartenance de certains bâtiments à Michelin avant qu’ils ne deviennent il y a une dizaine d’années le foyer.

 

Les travaux ont été livrés en juin 2019.

Et l’entretien des locaux est assuré par une équipe des papillons Blancs du Vernois.

Parmi les nombreux équipements, l’association a entièrement financé une salle balnéo.

 

Plus loin on a pu découvrir les ateliers réalisés par les résidents : un atelier photo, une salle d’activité pour des activités manuelles et des locaux pour les éducateurs.

 

25 établissements en Saône-et-Loire

 

Les Papillons d’entre Saône-et-Loire comprennent 30 bénévoles, 25 établissements et services. Chaque année ils génèrent un budget de 26 millions d’euros et s’appuient sur 347 salariés pour 918 personnes accompagnées (à Paray-le-Monial, St Vallier, Gueugnon, Montceau et Blanzy.

 

A l’issue de la visite du site, Jean-François Reniaud a précisé le choix des noms des résidences : Bourgogne parce que c’est notre région et Mercier car c’est le nom d’un donateur qui était en situation de handicap.

 

Il a ensuite rappelé le partenariat signé avec le département dès la fin de l’année 2011, le séquençage des travaux.

 

Les travaux ont constitué une opération compliquée dans la mesure où les résidents ont dû déménager une voire deux fois. Aujourd’hui ils s’y retrouvent avec davantage de confort, de lieux communs, de restauration. Des échanges peuvent avoir lieu entre les deux résidences lors des repas par exemple qu’ils peuvent prendre en commun.

 

Hervé Mazurek a pour sa part rendu hommage au travail des professionnels du bâtiment pour leur réalisation et s’est dit impressionné par la qualité du travail réalisé.

 

André Accary a quant à lui saluer l’ensemble des bénévoles et salariés « car vous effectuez tous les jours un travail extraordinaire. Le département est à vos côtés » a-t-il déclaré.

« Il le sera un peu plus dans les années à venir » a-t-il ajouté.

 

Et de conclure : « sur ces questions, le budget va encore prendre un envol car c’est indispensable ».

 

L’inauguration s’est achevée avec un buffet réalisé par des travailleurs des Papillons blancs.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer