Autres journaux



samedi 18 janvier 2020 à 07:58

Assemblée générale extraordinaire des Papillons blancs d’entre Saône-et-Loire

Présentation du nouveau projet associatif



 



 

Ce vendredi après-midi, l’ESAT les Papillons Gourmands a accueilli l’Assemblée générale extraordinaire des Papillons blancs d’entre Saône-et-Loire. En préambule à celle-ci, son Président Jean-François Reniaud a rappelé que les Papillons blancs de Paray-le-Monial et de Montceau-les-Mines ont fusionné le 1er janvier 2018. Et de préciser : « On devait réécrire le projet associatif suite à la fusion ».

Déjà plusieurs travaux avaient été menés en 2019 et le projet avait été rédigé entre les mois de juin et de septembre.

 

Aujourd’hui afin qu’il soit appliqué, il faut qu’il soit validé.

 

Ainsi l’ordre du jour de cette assemblée générale extraordinaire consistait uniquement en la présentation du projet associatif aux personnes présentes. D’ici une semaine, soit vendredi prochain, le projet sera présenté aux 400 salariés (au Cap à Paray-le-Monial).

 

Le projet associatif couvre la période 2020-2024 et a été rédigé de manière collégiale. Celui-ci a en effet solliciter des experts (parents, personnes handicapées, professionnels et partenaires).

 

Pour ce faire, l’écriture du projet associatif a requis des groupes de travail avec des administrateurs et professionnels. Plus globalement, « tout le monde a été inclus » dans la rédaction du projet, a précisé le Président de l’association. Ainsi au cours de la présentation de celui-ci, des personnes en situation de handicap ont pris la parole pour apporter leurs questionnements, leurs peurs aussi. Et leurs interrogations sont exactement les mêmes que tout le monde : retraite, travail, devenir après le décès de leurs parents etc.

Enfin l’un des maîtres-mots du projet associatif est de travailler sur la société et le regard de celle-ci sur le handicap.

 

Une centaine de personnes présentes

 

Au total c’est une centaine de personnes qui était présente ou représentée pour cette assemblée générale extraordinaire. Le quorum était donc atteint afin qu’elle puisse se tenir.

 

Après un mot d’accueil du Président, l’AGE a débuté. « Je pense que beaucoup de choses sont possibles. Il faut le vouloir, ne pas se décourager » a indiqué le Président des Papillons blancs d’entre Saône-et-Loire. Et d’ajouter : « C’est la société de demain que nous allons commencer à construire. Cela fait partie des changements que nous souhaitons ».

 

Ce sont au total 120 personnes qui ont participé à l’élaboration du projet associatif, accompagnées par Horizon Conseil. Cela a requis 22 rencontres et réunions, des séminaires du comité de direction et du conseil d’administration soit un total de 500 heures de travail.

 

Objectif majeur : l’inclusion.

 

Pour rappel, les Papillons Blancs de l’entre Saône-et-Loire, ce sont 30 bénévoles, 25 établissements et services, 26 millions d’euros de budget, 347 salariés et 918 personnes accompagnées en 2018.

 

Au cours de l’AGE, le Président a fait part des réflexions menées autour des valeurs portées par l’association : militantisme, confiance, professionnalisme, respect, innovation.

 

Il a rappelé les liens avec les pouvoirs publics : l’Agence régionale de Santé (ARS), le conseil départemental.

 

L’association propose différents dispositifs d’accompagnement sur le territoire de la Saône-et-Loire : habitats, services, pôle enfance, pôle gestion et développement.

Les missions réalisées par l’association couvrent les bassins de vie de Montceau-les-Mines, de Gueugnon et de Paray-le-Monial.

 

Des orientations pour les 4 prochaines années

 

Les orientations présentées au cours de l’AGE se sont appuyées sur les besoins détectés en interne, les stratégies politiques et le schéma départemental de l’autonomie.

 

En premier lieu, il a été question de prévenir les ruptures de parcours en l’absence de solutions organisées ; des ruptures subies par les personnes handicapées et leurs aidants. Il s’agit donc d’explorer les besoins de la personne accompagnée.

Ensuite l’association entend déployer des solutions inclusives, permettant aux personnes accompagnées de pouvoir accéder à un habitat et un travail en milieu ordinaire pour ceux en ayant la capacité. Il s’agit donc de développer des solutions inclusives en veillant à ne laisser personne sur la route.

 

L’association souhaite développer une organisation territoriale en direction de la fluidité des parcours. Il s’agit de mieux faire connaître les actions, mieux mobiliser les moyens et les partenariats. Pour les Papillons blancs de l’entre Saône-et-Loire, il est important de se faire connaître auprès des personnes handicapées et que les partenaires se fassent connaître également.

 

Autre orientation : le soutien aux parents, bénévoles, professionnels et mobiliser leurs expertises.

 

Après avoir développé chacun de ces points devant les personnes présentes pour cette AGE, il a été procédé à la validation du projet associatif par un vote. Une fois validé le projet associatif, un pot de l’amitié et des galettes des rois ont été dégustées.

 

La prochaine assemblée générale ordinaire se tiendra en juin prochain à Blanzy et permettra notamment le suivi du projet de l’association pour 2020-2024.

 

EM

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer