Autres journaux :



mardi 4 février 2020 à 06:23

4 février 2020 : Journée mondiale de lutte contre le cancer

Donner son sang, un geste simple et vital pour aider les personnes atteintes de cancer





À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le cancer, l’Établissement français du sang souhaite rappeler que les dons de sang sont indispensables pour nombre de malades du cancer, qui sont les premiers receveurs de produits sanguins labiles.


Près d’un tiers des transfusions sanguines réalisées en France est destiné à des personnes atteintes de cancer. Environ 15% des receveurs de produits sanguins labiles sont atteints d’un cancer hématologique (comme les leucémies également appelées « cancer du sang » ou les lymphomes) et 15% sont atteints d’une autre forme de cancer.

Les traitements intensifs par chimiothérapies ou radiothérapies permettent de détruire les cellules cancéreuses, mais peuvent également détruire les cellules de la moelle osseuse, qui ne sont alors plus en capacité de fabriquer de nouvelles cellules sanguines en nombre suffisant. Durant cette période, un support transfusionnel peut être nécessaire pour lutter contre l’anémie, par des transfusions de globules rouges, et prévenir le risque hémorragique, par des transfusions de plaquettes.

L’EFS souhaite sensibiliser le grand public à l’importance du don de sang dans la lutte contre le cancer et rappelle que chacun peut contribuer à aider les malades par un geste simple, qui prend moins d’une heure. Aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles. 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour soigner 1 million de patients.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Lorsque la maladie (leucémies, lymphomes) ou les traitements lourds (chimiothérapie, radiothérapie) empêchent la fabrication de cellules sanguines par la moelle osseuse, le patient est dit en aplasie.

Une diminution du nombre de globules rouges (anémie) cause une importante fatigue. La transfusion de globules
rouges assure l’oxygénation du corps et permet au patient de passer ce cap difficile.

Une diminution du nombre de plaquettes (thrombopénie) entraîne un risque hémorragique. La transfusion régulière de plaquettes permet alors d’éviter les risques d’hémorragies mettant en jeu la vie des malades.

Pour savoir où et quand donner rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr (« Où donner ? ») ou sur l’application « Don de sang »

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer