Autres journaux :



mercredi 16 septembre 2020 à 19:08

Fête des voisins du vendredi 18 septembre 2020

La recommandation du préfet



 



Communiqué :

 

Initialement prévue le vendredi 29 mai 2020, la fête des voisins a été décalée au vendredi 18 septembre 2020 à cause du coronavirus.

Compte tenu de la situation sanitaire dans le département, Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire recommande aux Saône-et-Loiriens d’éviter de prendre part à ce type d’événements.

 

L’accélération de l’épidémie en Saône-et-Loire, comme dans le reste du territoire national, et la multiplication de signalements dans des environnements familiaux et collectifs, doivent inciter à une plus grande vigilance encore.

 

Pour cela, le respect des gestes barrières et des distances entre personnes reste la solution la plus simple et la moins contraignante.

 

On peut tous être touchés. Alors, on doit se protéger. Ensemble, continuons de respecter les gestes barrières.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Fête des voisins du vendredi 18 septembre 2020”

  1. gebi dit :

    Il faut éviter cette fête mais ont évite pas le surnombre d’étudiants dans les écoles et les universités qui sont bondées!!!!Que fait ce Blanquer à par blablater et dire que c’est une rentrée normale?

  2. स्वतंत्रता dit :

    Annulée le 29 Mai et reportée ce 18 Septembre ?? On marche sur la tête !!

    Faire la fête “muselé(e)s”? Donc aucun risque ! Comment accepter et s’engouffrer dans de telles inepties.

    Dans les écoles, lycées, pas de risques puisque ces établissements “bondés” sont bondés d’êtres humains bien masqués, élèves, enseignants et autres personnels du plus petit au plus grand accueillant avec bien du courage toute cette jeunesse tout autant courageuse.

    Mais hélas, certaines classes de certaines écoles commencent à fermer comme nous avons pu le lire dans la presse ” une enfant a été détectée positive au covid-19 ce lundi”. Et puis des cas ne commenceraient-ils pas à voir le jour dans certains lycées ? Sur qui sera encore rejetée “la faute” de ces éventuelles transmissions ? La fête des voisins n’y sera de toutes manières pour rien.

    Mais être testé “positif au covid-19” en admettant que les tests…. Selon les tests pratiqués soient fiables à 100 % ; Ça veut dire quoi au juste ? Être malade ? Être immunisé ? Ou bien alors ça veut rien dire du tout ?

    Difficile et compliqué de savoir sans sources sûres.