Autres journaux :



vendredi 19 mars 2021 à 06:49

Conseil communautaire : la carrière de Mont Saint Vincent s’invite à l’ordre du jour

Jean Girardon explique les procédures des prochains mois sur le projet de la carrière



 



David Marti a achevé la conseil communautaire de ce jeudi soir en donnant la parole à Jean Girardon, maire de Mont Saint Vincent afin qu’il puisse préciser des éléments de procédure concernant le projet d’enfouissement de l’amiante.

Un projet qui fait débat depuis plusieurs semaines à présent dans les médias, chez les habitants de la petite commune et ceux des communes limitrophes.

 

Jean Girardon – Maire de Mont Saint Vincent

 

Il est tard. [Il est déjà presque minuit quand le maire prend la parole]. Je vais être assez bref. Une carrière pour être exploitée doit avoir un arrêté préfectoral valable. Celui de la carrière de Mont Saint Vincent court jusqu’en 2042.

L’autorisation suffit à elle-même pour que la carrière fonctionne si l’exploitant est propriétaire du sol. Celle-ci à Mont Saint Vincent est la propriété de la commune. Il y a donc un contrat entre l’exploitant et la commune, un contrat qui expire en 2022. L’exploitant étudie l’enfouissement de déchets inertes et d’amiante. J’ai indiqué que j’aurai recours à un référendum local. C’est la population qui prendra la décision. Dans un premier temps, l’entreprise a fait une étude qui a couvert 2020. C’est le projet de l’entreprise. Cette étude, on a cru comprendre qu’il y avait quelques soucis. Le projet semblait mûr pour être présenté à la DREAL en début d’année. Il y a trois dimensions dans ce projet : l’extraction du caillou d’abord. Ce qui pose problème c’est l’activité nouvelle d’enfouissement dont l’enfouissement d’amiante. Le projet était présenté le 11 février dernier à la DREAL. Ce service a 4 mois pour répondre. Ce projet concerne l’amiante ciment.

 

Ou bien la DREAL considère que le projet répond à tous les éléments techniques. Ensuite il faut qu’il y ait une enquête publique. Si la DREAL donne un avis négatif, cela s’arrêtera à ce moment-là. Si tel n’est pas le cas, la commune et les communes voisines seront amenées à donner leur avis dans le cadre d’une enquête publique. Cette fois-ci nous ferons appel au référendum local. Pour nos communes, ce qui est important c’est le respect des procédures, la comptabilité du projet par rapport aux normes, ensuite l’acceptation du projet par les populations.

Il y aura bien sûr ou pas de nouveau un contrat avec l’entreprise s’il est accepté. »

 

Le conseil communautaire s’est achevée sur cette dernière information, les élus se séparant à présent en date du 19 mars 2021 !

 

EM

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil communautaire : la carrière de Mont Saint Vincent s’invite à l’ordre du jour”

  1. gilbert71 dit :

    l’enfouissement de déchets inertes et d’amiante.donc une décharge ,plus qu’annoncée pour couper cours à tout mouvement il serait bon de faire maintenant ce référendum et que le conseil municipal se prononce suivant le résultat exprimé de la population apres avoir fermé celle de Torcy ,la CCM aura une nouvelle décharge ,la disparition du canton de mt st Vincent avec rattachement de la commune a la CCM etait bien une manoeuvre organisée