Autres journaux :



vendredi 26 mars 2021 à 12:25

Saône-et-Loire : ” Projet éclat de Tournus”

"Les engagements de consultation et de transparence ne sont pas tenus" dit le groupe gauche 71





Communiqué :

Projet éclat de Tournus : les engagements de consultation et de transparence ne sont pas tenus pour respecter d’indispensables exigences démocratiques et environnementales.

Le projet de parc à thème historique « Eclat » porté par le Département devait faire l’objet d’une consultation de la population. En effet, à l’occasion de l’examen d’un rapport consacré à ce parc en décembre 2019, le groupe « gauche 71 » avait déposé un amendement sollicitant la mise en place d’un comité de suivi associant entre autres la population, les associations de protection de l’environnement et les acteurs du tourisme pour suivre l’avancée de ce projet. Celui-ci a été adopté et le Président s’était engagé à développer cette concertation.

Devant les interrogations posées par ce projet en matière d’impact sur l’environnement, de faisabilité économique et de réel levier pour l’attractivité touristique départementale, le groupe « gauche 71 » avait conditionné son accord au respect de ces exigences environnementales et démocratiques. Il s’étonne alors d’apprendre par des bruits de couloirs ou par la presse que l’avancée de ce projet piétine constamment ces engagements.

Or, le respect de ces conditions environnementales est déjà entaché d’une emprise foncière qui va détruire de l’espace agricole de valeur, alors que le département dit vouloir protéger celui-ci et développer les filières courtes. Nous apprenons aussi, alors que tout cela devrait être public, que le projet nécessiterait des infrastructures (passerelle sur les voies ferrées, parking…) énormes et démesurées dont le financement par la puissance publique aura un coût risquant de faire apparaître des dérives et compromettre sa faisabilité.

Alors que le projet souhaite mettre en valeur la dimension historique de la Saône et Loire, les acteurs du patrimoine et du tourisme ne sont pas plus associés au contenu qui sera proposé par ce parc. Rappelons que là aussi le département s’était engagé à les associer. Comment ce projet va-t-il s’insérer avec les pôles touristiques existants ?

Devant ce manque de transparence et l’absence d’une méthode participative pourtant promise, les élu-e-s du groupe « gauche 71 » au Conseil départemental demandent instamment au Président et à sa majorité de cesser d’agir dans l’opacité pour imposer ce projet, mais de déployer la plus large consultation de l’ensemble des acteurs concernés et des habitants par tous les moyens appropriés à la crise sanitaire, conformément à l’engagement pris par les intéressés il y a 15 mois.

Pour les élu-e-s du groupe gauche 71 au Conseil départemental,

Violaine Gillet et Evelyne Couillerot

Co-Présidentes.

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer