Autres journaux :



samedi 3 avril 2021 à 06:30

Visite d’André Accary aux Bizots

  Un appel au soutien de la part du département pour faire face à des travaux importants



 



 

Ce vendredi matin, Jean-Paul Luard, Maire des Bizots, a rencontré André Accary, Président du conseil départemental.

Il l’avait convié à venir constater les conséquences de plusieurs sinistres pour la petite commune des Bizots.

 

Ainsi Jean-Paul Luard a abordé le cas de la Maison pour tous touchée par des infiltrations d’eau sur le pignon côté ouest. Ces infiltrations ont provoqué l’effondrement du mur. La commune a dû mobiliser une entreprise locale pour étayer l’ensemble de ce bâtiment et reconstruire le pignon. L’estimation de la reprise des travaux s’élève à 19 813,75 € TTC. Il n’y a aucune prise en charge de l’assurance pour ces dégâts, les infiltrations ne provenant pas de la toiture.

 

La commune a effectué une démarche auprès de la Sous-préfecture pour une aide.

 

Deuxième dossier : la mairie des Bizots

 

Depuis quelques années, des fissures importantes dans différents endroits du bâtiment ont été constatés. En 2019, le pignon ouest s’est déformé avec de grosses fissurations. Les experts de l’assurance de la commune ont établi un rapport. Malgré l’arrêté de catastrophe naturelle, aucune prise en charge ne sera assurée.

Le service départemental d’incendie est donc intervenu avec l’équipe de sauvetage déblaiement. Ils ont procédé à un étaiement afin d’éviter un effondrement. Une pré-étude a été décidée par le Conseil municipal afin d’avoir une estimation pour une démolition et une reconstruction de la mairie auprès d’un architecte.

Ce projet est étudié à moyen terme, pour une réalisation fin 2023.

 

Ce projet se déroulera en plusieurs phases. Jean-Paul Luard souhaitait savoir si sa commune pourrait obtenir une aide pour la pré-étude, réalisée en 2021.

Pour l’année 2022, quels sont les démarches et dossiers à effectuer auprès de vos services afin de connaître les différentes aides financières ?

Pour l’année 2023, il faudra analyser l’appel d’offre. Une première projection financière est estimée à 720 000 €. Quel financement sera nécessaire à la réalisation de ce projet ?

 

Jean-Paul Luard a précisé qu’en cas d’aggravation des fissurations du bâtiment, il est envisagé de transférer la mairie dans la Maison pour tous. A ce jour, ce bâtiment est disponible. Cela constitue une perte de recettes car la Maison pour tous n’est pas louée. Ce projet va impacter le budget de la commune sur plusieurs années, raison pour laquelle Jean-Paul Luard a sollicité le soutien du département ce vendredi.

 

Dans tous les cas, si la mairie peut tenir jusqu’à sa démolition, la Maison pour tous sera utilisée temporairement, lors des travaux de destruction et construction de la mairie afin de permettre d’économiser des frais de location de locaux mobiles.

 

Dossiers à suivre donc.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Visite d’André Accary aux Bizots”

  1. GG dit :

    Et toujours pas de crèche ou minicrèche
    au programme…

  2. collectif citoyens Bizots dit :

    Bonjour. Nous comprenons que le bâtiment rencontre des complications sans pour autant en connaître l’ampleur et l’urgence. En effet, quel délai nous laisse le dossier d’expertise avant péril ? Sommes nous dans une mise en péril ordinaire ou en péril imminent du bâtiment? En cas de péril imminent, vu à priori l’urgence de trouver une solution, ne devrait-on pas arrêter dès lors toute réunion dans les locaux, protéger les salariés et les gens accueillis, sécuriser l’extérieur par un périmètre de sécurité ? Il nous est donné une estimation, sans en connaître l’origine, de 720000€, somme non négligeable pour une future mairie d’un village (ce qui impactera forcement les projets dans les années futurs nécessaire pourtant aux habitants)! Quelle démarche sera-t-il engagé pour faire de ce projet un projet collectif avec les habitants, l’occasion de redire qu’une mairie est un symbole d’une maison commune…
    Il est dit que la maison pour tous sera utilisée peut-être comme mairie provisoire. Il est indiqué comme regrets que cela enlèvera un loyer pour la mairie. Il serait plus judicieux à notre avis de préciser que cela entraînera encore un lieu et des services en moins pour les habitants. Nous espérons donc que ce projet comme pour d’autres fasse l’objet d’un échange avec les habitants permettant de faire village ensemble.