Autres journaux :



vendredi 7 mai 2021 à 05:53

Saint-Vallier : Elections départementales

Canton de Saint-Vallier, écologique et social





La date limite de dépôt des candidatures pour le premier tour des élections départementales en préfecture étant arrivée à son terme mercredi 5 mai à 16h 00, nous avons une photographie des forces en présence à l’échelon du département.

Toutefois, plusieurs listes n’ont pas encore effectué leur présentation publique aux électeurs.

Ce jeudi soir, à 45 jours du premier tour des élections départementales, la liste « Canton de Saint-Vallier, écologique et social », a présenté ses candidats au parc de la résidence des Tilleuls à Saint-Vallier : Maria RIGAULT, candidate titulaire, Martine MOURER, candidate remplaçante, Christian TRAMOY, candidat titulaire, Yves CLARISSE, candidat remplaçant.

Les candidats revendiquent haut et fort avoir une étiquette et affirment leur identité de Gauche, une liste PCF et LFI.
« Alors oui, nous revendiquons le droit d’être la gauche qui lutte, la gauche combative, qui se lève contre les injustices, qui ne veut plus de concession ; la gauche de la RESISTANCE ! »

 

Après cette entrée en matière, C. Tramoy a une pensée pour tous ceux qui ont perdu leur emploi : les salariés d’Eolane, de Gerbe et Konecranes. Il semble que la CCM s’intéresse à l’avenir des friches industrielles et à la création d’emplois. « Mais en contrepartie de l’argent public versé, les collectivités doivent exiger des engagements sérieux pour l’emploi ».

Sans oublier les personnels soignants qui oeuvrent depuis 18 mois auprès des malades du Covid, mais aussi des autres pathologies et en particulier, les personnels de l’Hôpital Jean Bouveri, des EHPAD sur le territoire du canton.

Les candidats sont inquiets sur l’avenir de l’hôpital et la logique de démantèlement qu’il subit. Ils demandent à l’État d’augmenter les dotations aux départements et aspirent à une plus grande justice fiscale.

« L’argent existe : c’est en France qu’on recense le plus de multimilliardaires dans le top 30 des plus grandes fortunes mondiales. « Regardez ce qui se passe au USA : Joe Biden, le président américain, taxe 0,3 % des 1 % les plus riches ».

Les candidats souhaitent redonner la fierté d’aller voter aux électeurs et inspirer la confiance dans une nouvelle vision et pratique de la politique. « Avec notre candidature nous voulons redonner de la fierté à celles et ceux qui se réfugiaient dans l’abstention, estimant n’être pas écoutés ni respectés voir exclus. »

 

La co-construction des projets est au programme : il faudrait une nouvelle impulsion à la vie démocratique, mettre en place des outils de suivi, d’information, de contrôle et d’une participation citoyenne : bilan de mandat, comité cantonal, en associant les acteurs du territoire (associations, entreprises, citoyen-ne-s, élu-e-s, syndicats, …) annoncée par Alain Philibert en 2015, mais oublié 6 ans plus tard.

 

Alain Philibert a rompu avec le PCF. Son action n’est pas marquée par les valeurs que nous défendons. Il n’est pas notre ennemi. Le RN et l’abstention sont nos ennemis !»

 

Quelques propositions pour le département et le canton.

– Améliorer et préserver notre cadre de vie
– Doter de moyens financiers et humains conséquents les EHPAD, qui ont compté tant de victimes pendant la pandémie,
– Faciliter l’accès aux services publics de proximité et les développer.
– Garantir l’avenir de la ruralité en valorisant les activités économiques et la santé
– Développer, soutenir les circuits courts, dans la perspective d’une agriculture durable et rémunératrice pour les producteurs
– Favoriser le développement et l’accès aux déplacements doux,
– Amplifier la rénovation des logements les plus énergivores,
– Promouvoir un tourisme accessible et responsable,
– Accompagner, relayer auprès des instances compétentes, les revendications locales
– Encourager l’économie sociale et solidaire par le soutien à la création de SCOP
– Poursuivre l’aménagement de la RCEA en défendant sa gratuité

 

La page facebook : https://fb.me/cantonsaintvallierecologiqueetsocial

 

Présentation des candidats :

Maria RIGAULT, candidate titulaire, 57 ans, Saint-Valllier, ouvrière, syndicaliste, militante et féministe : dans tous les combats pour les autres et porte intérêt aux plus faibles.

 

Martine MOURER, candidate remplaçante, 63 ans, Génelard, ATSEM, a travaillé à l’école maternelle, veuve, deux enfants. Elle a été élevée dans une famille communiste et s’intéresse et aide les autres.

 

 

Christian TRAMOY, candidat titulaire, 63 ans, retraité de collectivité territoriale. Il a été 14 ans responsable de l’Espace Culturel Louis Aragon de 1994 à 2008, puis au CCAS et à la R.P.A des Tilleuls jusqu’en 2019.

Ces postes dans la Culture et le social lui ont permis d’appréhender les compétences du Conseil Départemental. Bercé dans la politique : son père résistant, militant PC, CGT et candidat en 1947. Il a fait ses armes de militant aux côtés d’André Faivre et « a découvert le porte à porte, la marche dans les quartiers pour écouter, faire avec les gens. C’est cette image que j’ai d’un élu au service de la population ».

 

 

Yves CLARISSE, candidat remplaçant, 57 ans, aidant familial en reconversion, gilet Jaune dès la première heure. Il dit être l’un des 300 000 membres de la France Insoumise. Il veut agir contre la pauvreté.

 

J.L Pradines

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer