Autres journaux :



mardi 5 octobre 2021 à 14:22

Tribunal judiciaire de Chalon

Les multiples facettes du droit expliquées au lycéens



 



 

Le tribunal judiciaire de Chalon accueillait hier, dans le cadre de la Nuit du droit qui se tient chaque 4 octobre, depuis 2018, une classe du lycée Emiland Gauthey, pour un après-midi riche en échanges.

 

Pascale Dorion, présidente du TJ, accompagnée de Patrice Guigon, procureur de la République, ainsi que de deux magistrats du siège, messieurs Dufour et Marchand, ont reçu les élèves en salle d’assises. Associés à l’initiative, des étudiants du département Carrières juridiques de l’IUT de Chalon avaient préparé un PowerPoint sur le chemin qui a mené à l’abolition de la peine de mort en France. Madame Lhote, cheffe du département, les accompagnait.

 

Le barreau de Chalon-sur-Saône s’est beaucoup investi. Plusieurs de ses membres intervenaient ce 4 octobre dans des établissements scolaires, à Montceau, à Louhans, au Creusot, à Chalon… et au TJ, puisque maître Hopggood, ancien bâtonnier, après avoir animé le débat autour de la question de la peine de mort – qui a permis de confronter les croyances des jeunes gens, spontanés, sur l’intérêt de la peine de mort, aux éléments de réalité : la peine n’est pas dissuasive, ça ne marche pas comme ça -, leur a offert une initiation à l’histoire du droit à travers l’histoire du palais de justice de Chalon, dans la magnifique salle de la coupole. A l’époque, c’était une prison.

 

Maître Guignard, qui a prêté serment il y aura bientôt 50 ans, a raconté comment il fut amené, avec un confrère, à plaider dans le cadre d’un dossier pour lequel la peine de mort était requise. C’était le versant sensible, le vécu : qu’est-ce que ça fait vivre aux accusés, aux avocats, aux jurés ? Et l’avocat de raconter le soulagement des accusés et de leurs avocats d’échapper à la peine capitale, « pourtant ils ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité ».

 

La Nuit du droit est devenue un rituel qui célèbre l’anniversaire de notre Constitution, « clé de voûte du droit ».

 

FSA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer