Autres journaux :



samedi 20 novembre 2021 à 05:48

Bouge ta boîte inaugure son cercle au Creusot

  Pour accompagner les entrepreneures au féminin



 



 

Ce vendredi, la salle à manger du Château de la Verrerie du Creusot a accueilli le lancement d’un réseau de femmes, cheffes d’entreprise, dynamiques, créatives, ambitieuses, bienveillantes, tournées vers l’avenir et soucieuses de mettre les meilleurs moyens en œuvre pour accompagner leurs clients et développer leur entreprise.

Accompagnées par le réseau national Bouge ta boîte, ces femmes constituent le premier cercle du département.

 

Et c’est à l’initiative de Géraldine Ducreux que ce groupe dynamique est né.

 

Faire bouger les lignes

 

Lorsque en 2016, Marie Eloy constate qu’il n’existe pas de réseau business féminin et que les femmes ont trop peu d’impact réel sur l’Économie et leurs territoires, elle lance Bouge ta Boite, avec un objectif clair : Réinventer l’inconscient collectif sur l’entrepreneuriat féminin.

 

La volonté de Bouge ta Boite est de permettre aux entrepreneurEs de parler de croissance et financement sans tabous, de gagner en chiffre d’affaires, en stratégie, en rentabilité et en visibilité les unes grâce aux autres partout en France.

L’objectif de Bouge ta Boite est également de faire éclore de nouveaux référentiels grâce aux dirigeantes d’entreprises. « Si chacune bouge sa boite, que les Cercles d’entrepreneurEs bougent leur territoire, ensemble, nous bougerons les lignes de l’Économie ! » clame-t-elle.

 

Bouge ta boîte, ce sont 120 cercles, 1700 dirigeantes, se retrouvant dans plus de 100 villes. Ces cercles sont constitués de dirigeantes de TPE (très petites entreprises).

 

Le slogan de Bouge ta boîte : faire bouger les lignes de l’économie française.

 

Bouge ta Boite est le seul réseau business féminin national, physique et digital. Il s’adresse aux femmes entrepreneurEs et leur permet d’accroître leur chiffre d’affaires et de développer leurs compétences. Dirigeantes d’entreprise, professions libérales, conjointes collaboratrices, agricultrices, artisanes, commerçantes…

 

Le réseau est basé sur un système de recommandations business : Les Bougeuses – nom donné aux adhérentes du réseau – deviennent ambassadrices les unes des autres à l’extérieur de leur Cercle. Les recommandations business sont chiffrées afin de valoriser la dynamique collective.

 

En chiffres

 

4 000 réunions annuelles

25 dirigeantes d’entreprise par Cercle,

25 métiers différents, qui se réunissent tous les 15 jours pour gagner en Leadership, en Expertise et en Chiffre d’affaires

 

Des BougeUp tous les 15 jours

 

Au cours du lancement de ce vendredi, des bougeuses avaient invité des cheffes d’entreprises. Et Leticia Farine a expliqué le fonctionnement de ces BougUp qui se tiennent tous les 15 jours.

 

Des réunions de travail organisées le midi tous les 15 jours et selon un programme très structuré L’objectif de ces réunions :

1- gagner en leadership, en valorisant son activité, en prenant la parole en public

2- gagner en compétences, en échangeant sur des problématiques communes, en partageant ses expertises

3- gagner en chiffre d’affaires, en se faisant connaître sur son territoire, en bénéficiant de recommandations business

 

BougeUp est une réunion d’une durée d’une heure et demi. Au cours de celle-ci les bougeuses vont d’abord se présenter, toujours d’une manière différente. Elles le font en une minute chrono. Et c’est dans la bonne humeur que le tour de table se réalise. Les métiers présentés sont variés : assurance, travaux administratifs, coach en intelligence professionnelle, coach immobilier, créatrice d’un livre pour enfants, spécialiste en prêts immobiliers, consultante en entreprise, hôtel de tourisme etc.

 

S’en suit une présentation des invitées plus courte. Arrive le temps du coup de boost. Il s’agit pour les bougeuses d’exprimer leurs besoins. Elles vont donc s’appuyer sur ce réseau pour atteindre leurs objectifs ou en tout cas les améliorer. Et ces requêtes sont toujours ponctuées par un temps de remerciement. C’est donc une ambiance de solidarité et de gratitude qui soudent les femmes présentes. Ce sont aussi des partages sur des problématiques. Une problématique par réunion est abordée et c’est l’ensemble des femmes présentes qui présentent leurs suggestions pour résoudre le problème. C’est par ce brainstorming que s’achève la réunion.

 

On remarque une réunion bien structurée où chacune s’exprime à la même hauteur. Et c’est une énergie positive et dynamique qui ressort de cette réunion.

 

Pour Bouge ta boîte, l’objectif de tels cercles est bien que « ces femmes se sentent légitimes, notamment au niveau des autorités » explique Leticia Farine pour Bouge ta boîte.

 

Ce temps à la fois de travail et convivial s’est achevé par une collation, l’occasion de développer encore davantage les liens entre entrepreneuses.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer