Autres journaux :



mardi 22 mars 2022 à 19:31

Conseil municipal de Montceau-les-Mines : éducation, jeunesse et ressources humaines

Fermeture de l'école Suzanne Valadon et de l'école primaire Rostand-Schumann



 



 

Ce lundi soir, le conseil municipal de Montceau-les-Mines a entamé un chapitre portant sur l’éducation et la petite enfance.

Marie-Claude Jarrot a d’abord évoqué le renouvellement du projet de service du Lieu d’Accueil Enfants-Parents Papillon Vole pour la période 2022-2026

 

L’action Papillon Vole a été instaurée en mars 1995 à l’initiative de la PMI (Protection Maternelle Infantile) et de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales). Par délibération en date du 26 mars 2015, la Ville de Montceau-les-Mines est devenue support juridique du Lieu d’Accueil Enfants-Parents (LAEP) Papillon Vole.

 

Papillon Vole s’inspire des principes de la « Maison verte » de Françoise Dolto et des « Maisons ouvertes » créées dans les villes.

C’est un lieu d’écoute, de paroles, d’échanges pour des parents et leurs enfants (de 0 à 4 ans) et les futurs parents. La rencontre se fait dans le plaisir d’être ensemble, dans les jeux, les échanges, en toute liberté affective.

C’est un lieu ressources proposant les appuis nécessaires pour débuter les premiers actes de la socialisation de l’enfant.

 

Le projet 2019-2021 est arrivé à échéance. Un nouveau projet a été écrit pour la période 2022-2026 pour cette action concertée entre la Ville, la Direction Générale Adjointe aux Solidarités (Conseil Départemental) et la Caisse d’Allocations Familiales de Saône-et-Loire (CAF).

 

Le lieu d’accueil enfants-parents est labellisé CNAF. A ce titre, il est subventionné par une prestation de service CAF et dans le cadre du contrat enfance jeunesse.

 

Renouvellement du Projet d’Établissement et du règlement de fonctionnement de la Petite Enfance à compter de 2022

 

Marie-Claude Jarrot a poursuivi son propos avec un autre point portant sur la petite enfance. Par délibération en date du 22 juin 2017, le Conseil Municipal a approuvé le projet d’établissement et le règlement de fonctionnement du service petite enfance.

 

Selon les directives de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), financeur, il convient de renouveler ces documents tous les 5 ans. De plus, un nouveau décret émanant du ministère des Solidarités et de la Santé du 30 août 2021, relatif aux établissements d’accueil de jeunes enfants, nous impose des modifications réglementaires.

 

Ces deux documents ont donc été retravaillés et proposés à l’adhésion de l’ensemble du personnel du service Petite Enfance qui les a approuvés.

 

Les principaux changements concernent :

– La dénomination de référent santé et accueil inclusif qui remplace celle de médecin rattaché à l’établissement ;

– Les actions de formation des professionnelles mises en place et l’accompagnement des stagiaires ;

– Le projet social qui devient projet social et de développement durable ;

– La notion de soutien à la parentalité ;

– La labellisation de l’équipement en tant que crèche à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) ,

– La facturation des absences non justifiées et les déductions en cas de fermetures de l’équipement ;

– Un résumé de la composition du projet d’établissement (projet d’accueil, projet éducatif et projet social et de développement durable.

 

Ces deux documents ont été soumis à l’approbation du médecin départemental de la PMI et à la validation de la CAF pour une mise en application à compter du 1er janvier 2022.

 

Des conventions d’objectifs et de financements seront conclues avec les différents financeurs et partenaires (CAF, Département…).

 

Fermeture et désaffectation de l’école maternelle Suzanne Valadon

 

Céline PLASSON a pris la suite du conseil municipal de ce lundi avec le volet éducation. Elle a évoqué la fermeture de l’école Suzanne Valadon.

 

Confrontée, comme c’est le cas dans nombre de communes, à une baisse continue des effectifs, la Ville de Montceau-les-Mines a été conduite à réfléchir à une réorganisation de l’offre scolaire dans plusieurs quartiers de la commune reposant sur une perspective pluriannuelle et ambitieuse au niveau du territoire.

 

Dans le cadre de la préparation de la carte scolaire 2022-2023, la Ville de Montceau-les-Mines et les services de l’inspection académique ont étudié la situation de l’école maternelle Suzanne Valadon.

Cette année, cette école est composée d’une classe unique accueillant 19 élèves sur 3 niveaux scolaires. La baisse structurelle d’effectifs, la particularité de cette école et la possibilité des établissements scolaires en proximité d’accueillir les enfants amènent la Ville à envisager la fermeture de l’école maternelle Suzanne Valadon.

Les parents dont les enfants sont actuellement scolarisés à l’école maternelle Suzanne Valadon auront le choix d’inscrire leur enfant dans n’importe quelle autre école de la Ville de Montceau-les-Mines, dans la limite des places disponibles.

 

Laurent Selvez

 

Cette réfection est ancienne. Sur la méthode, la majorité a longtemps caché ses projets aux parents d’élèves de fermeture. Il aurait été tellement plus simple depuis le début de votre réflexion d’annoncer dès le départ votre intention et vos réflexions afin de travailler avec plus de sérénité.

Vous nous aviez promis une réflexion sur la carte scolaire. Vous nous dites avoir rencontré les parents. Ils vous l’ont demandé à plusieurs reprises.

Les inscriptions débutent aujourd’hui. Fermer une école n’est pas un acte anodin. Fermer une école c’est 15 minutes de plus de trajet pour la famille voire des frais supplémentaires de garderie et des journées plus longues pour les enfants. Ce sont des effectifs plus importants. Fermer une école, c’est une scolarisation plus compliquée, plus difficile. On sait que la scolarisation des enfants de 2 ans est importante pour les publics en difficulté.

Finalement je recherche la motivation. La seule et l’unique, c’est l’économie. Vous ne prenez pas le temps de ménager les esprits. Sur l’école Jean Rostand, nous avons des investissements importants il y a quelques années.

Compte tenu de tout cela, nous voterons contre ces fermetures d’écoles.

 

Céline Plasson

 

Cette décision, on l’a fait avec beaucoup de convictions. C’est un travail en concertation avec le DASEN. Cette fermeture anticipée est une demande des enseignants. Par rapport à cette école, c’était des écoles à niveaux multiples. Ce n’étaient pas des conditions idéales. Un autre point qui montre le travail avec l’éducation nationale, c’est un redéploiement des postes. Il y a un poste déployé à Louis Aragon, une ouverture à Jacques Prévert, sur Jean Jaurès etc. pour obtenir de meilleures conditions pédagogiques.

 

Marie-Claude Jarrot

 

Autour de cette table, il y a beaucoup d’enseignants autour de cette table. Nous avons eu le courage de nos actions. Vous avez évoqué la construction du restaurant scolaire. Quand on a fait cela, vous vous êtes bien gardé d’intervenir. Si on ne faisait pas cela, il n’y avait plus d’enfants qui déjeunaient. On n’était plus aux normes. Madame Frizot a eu du courage. Elle en a eu. 33 000 habitants au temps des mines et 18 écoles. Vous en avez fermé trois d’écoles. Cela s’appelle prendre ses responsabilités. Nous avons rencontré les parents, parlé de sectorisation.

 

Les accueils des enfants de moins de 3 ans ne sont pas complets. Je vous donne rdv en septembre pour que vous puissiez constater le sur-mesure de ce que nous faisons avec détermination.

 

Fermeture et désaffectation de l’école primaire Rostand-Schumann

 

Suivant le même constat que pour l’école Suzanne Valadon, la Ville se voit contrainte de fermer l’école primaire Rostand-Schumann.

L’école primaire Clara Schumann — Jean Rostand est composée cette année scolaire 2021-2022 de trois classes. Elle se situe sur deux sites, l’un accueillant une classe de niveau maternel, l’autre accueillant deux classes de niveau élémentaire.

 

Dans le cadre de la préparation de la carte scolaire 2022-2023, la Ville de Montceau-les-Mines a travaillé avec les services de l’Inspection académique sur les différents scenarii possibles pour le devenir de l’école, prenant en compte le dialogue engagé dès l’année scolaire 2020-2021 avec l’ensemble de la communauté éducative.

 

Dans un courrier du 13 janvier 2022, Monsieur le Directeur académique des services de l’Éducation Nationale indique que trois retraits d’emplois pourraient être envisagés à l’école primaire Clara Schumann — Jean Rostand, ce qui représente l’intégralité des classes de cet établissement.

 

En conclusion, la baisse structurelle d’effectifs, la particularité de cette école et la possibilité des établissements scolaires en proximité d’accueillir les enfants amènent la Ville à envisager la fermeture de l’école primaire Clara Schumann — Jean Rostand.

 

Les parents dont les enfants sont actuellement scolarisés à l’école primaire Clara Schumann — Jean Rostand auraient le choix d’inscrire leur enfant dans n’importe quelle autre école de la Ville de Montceau-les-Mines, dans la limite des places disponibles.

 

Hélène Touillon

 

Nous votons contre car on pointe du doigt le manque d’anticipation, de sectorisation. On peut arriver à plus de mixité dans les écoles. Un secteur ça se dessine. La mixité, c’est le secret de la réussite de tous.

C’est important de pouvoir assurer une mixité sociale. On se réjouit de cette réunion du 11 avril prochain ?

La sectorisation n’est pas très connue de parents. On aimerait que beaucoup de parents soient présents.

C’est important d’avoir un dialogue avec les parents.

Sur ces deux bâtiments, que vont-ils devenir ?

 

Marie-Claude Jarrot

 

Oui la mixité sociale, c’est quelque chose d’important. Oui il faut en parler. Se dire les choses sans stigmatiser. Sur Jean Rostand, cela fait longtemps qu’on en parle. Cela fait longtemps que les enseignants souhaite qu’on trouve des solutions.

 

 

Le conseil s’est poursuivi avec un point portant sur un groupement de commandes pour la restauration sociale et scolaire.

Marie-Claude Jarrot a confirmé son souhait d’une cuisine centrale qui fonctionnerait avec l’hôpital. « Nous avons rejeté la proposition d’une cuisine centrale à Autun » précise Marie-Claude Jarrot.

C’est un sujet que Marie-Claude Jarrot évoquera avec la nouvelle direction du GHT avant l’été.

Sur le choix des circuits, il y aura association des personnes de bonne volonté, selon Mme le Maire.

 

Laurent Selvez pose la question de l’évolution du marché avec la prise en compte de circuits courts.

Marie-Claude Jarrot a rappelé l’existence de commissions menus. Céline Plasson a rappelé que les parents participent.

 

Déplacement d’un délégation municipale en Martinique — Mai 2022

 

Frédéric MARINOT a pris la suite du conseil municipal avec un point portant sur le déplacement d’une délégation municipale en Martinique.

En préambule, il a évoqué le succès du Young festival.

 

Dans le cadre de la signature d’une convention partenariale entre les Villes de Montceau-les-Mines et de Saint-Joseph en Martinique. Une délégation de la majorité municipale se rendra en Martinique du 18 mai au 25 mai 2022.

 

Cette délégation sera également composée de 4 jeunes du Conseil Municipal Jeunes (CMJ).

 

Ressources humaines : Mise en place de la rupture conventionnelle

 

En application du dispositif de rupture conventionnelle, l’Autorité Territoriale et l’agent conviennent d’un commun accord de la cessation définitive de la relation de travail. Lors de la rupture, l’agent perçoit une indemnité ; l’indemnité spécifique de rupture conventionnelle, dont le montant est encadré par la loi.

Christelle Roux-AMRANE a présenté l’ensemble des conditions spécifiques à l’accord de rupture conventionnelle à l’ensemble du conseil municipal.

 

Solution informatique pour la mise en œuvre du vote électronique

 

Lors de sa séance du 18 janvier 2022, le Conseil d’administration du Centre de gestion s’est prononcé favorablement sur la mise en œuvre du vote électronique, non assorti du vote par correspondance à la demande, pour les élections professionnelles de 2022.

II a validé la possibilité pour le Centre de gestion d’être coordonnateur d’un groupement de commandes pour le compte des collectivités affiliées de plus de 50 agents qui se déclareraient intéressées par la mise en œuvre du vote électronique exclusif.

Le vote électronique présente de nombreux avantages.

– Une meilleure fiabilité dans l’organisation des scrutins et la sécurité des votes. Le système de vote électronique garantit par ailleurs la confidentialité et ie caractère anonyme du vote et l’intégrité des suffrages ;

– Une fiabilité renforcée et la rapidité des opérations de dépouillement ;

– La suppression des coûts directs liés au vote par correspondance.

 

Ainsi, au vu des avantages du dispositif et des coûts maîtrisés, il a été proposé au Conseil Municipal :

– D’adhérer au groupement de commandes

– D’approuver le projet de convention de groupement de commande

 

Christelle Roux-Amrane a fini son propos avec la présentation d’un point portant sur la création des contrats saisonniers pour l’été 2022.

 

Le conseil municipal de ce lundi soir s’est achevé avec une motion portant soutien et protection fonctionnelle à un agent de la police municipale suite à de comportements injurieux.

Le 19 février dernier, un agent de la police municipale a été victime d’insultes, de menaces de mort, de voies de fait d’injures et d’outrage.

Le conseil municipal prend acte de la protection fonctionnelle accordée à un agent de la police municipale et condamne fermement de tels agissements.

 

Lilian Noirot a posé une question concernant les conditions de vie des résidents de la Résidence des Peupliers : animations, horaires d’ouverture du secrétariat, emplacement des ordures ménagères.

Marie-Claude Jarrot a fait lecture du texte légal concernant la localisation des ordures ménagères dans ce type de local. Mme le Maire a vu deux fois les résidents pour échanger avec eux. S’agissant du secrétariat, il n’y aura pas de personne en plus au secrétariat. Sur les animations, chaque jour l’animatrice en propose. Des réajustements sur la nature des animations seront proposés.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Conseil municipal de Montceau-les-Mines : éducation, jeunesse et ressources humaines”

  1. pipouille 71 dit :

    Madame Jarrot.
    Nous, habitant de montceau secteur de la saule école de secteur Elsa triolet Louis aragon, nos enfants sont scolarisé depuis des années là bas, un enfant encore scolarisé 2 ans à Louis aragon j’ai un autre enfant qui peut être scolarisé. A cause de la fermeture de shumann je suis contrainte de descolarise ma fille qui a toutes ses copines toutes ses habitudes afin de pouvoir inscrire mon petit garçon dans une autre école et avoir 2 écoles à proximité pour éviter d’être dans 2 écoles différentes en même temps parce que nous ne sommes pas prioritaire pour une inscription à Elsa triolet. Vous trouvez cela normal ? Je vais devoir partir 20 min avant ce qui veux dire lever mes enfants plus tôt je ne suis pas là seule dans ce cas où nous devons descolariser nos enfents de la primaire afin d’inscrire les petits frère ou petites sœur dans une école.

  2. fab dit :

    PAPY DIT
    Vous savez que point de vue économique à en croire Madame le Maire suivant les bilans qui ont été effectué et publier MONTCEAU LES MINES va très bien c’est pour cela que nos jeunes quittent Montceau les Mines pour choisir les grandes villes en espérant trouver du travail donc c’est pour cela que l’on ferme toutes ses écoles et qui font encore perdre des emplois puisque toutes les assistantes maternelles qui gardaient des enfants vont arrêter de garder les petits des autres si il faut prendre sa voiture pour emmener les enfants à l’école quand on habite juste en face et surtout le prix de l’essence en ce moment Montceau les Mines désolés est devenu une ville pour personnes âgés car à la place de toutes ses écoles qui ferment sont toutes en train de devenir des associations.je compatis avec tout ses parents d’élèves pour leurs enfants