Autres journaux :



jeudi 7 avril 2022 à 16:51

Saône-et-Loire : Election présidentielle des 10 et 24 avril 2022

Adaptations dans le contexte de la COVID19





 

Communiqué de la préfecture :

« L’élection présidentielle de 2022 se déroule dans un contexte sanitaire qui appelle, comme pour les précédents scrutins, à des adaptations pour limiter la propagation du virus. Le présent communiqué reprend les principales recommandations transmises à l’attention des maires.

1. Condition d’accès des électeurs au bureau de vote
Aucune limitation du nombre d’électeurs par bureau de vote n’est imposée, contrairement aux précédentes élections. Toutefois il est demandé aux présidents des bureaux de vote de veiller à en réguler l’accès de façon à éviter les situations de grande proximité. Pour les personnes vulnérables, il a été recommandé de prévoir un accès prioritaire.

Aucun critère de schéma vaccinal, de certificat de rétablissement ou de test virologique ne peut être demandée pour accéder aux bureaux de vote. Le masque n’est pas non plus obligatoire pour rentrer dans les bureaux de votes.

2. Organisation du parcours des électeurs
Il a été recommandé aux communes de prévoir une entrée et une sortie distincte dans les bureaux de vote, pour éviter la superposition des flux. Les communes sont également invitées à réutiliser les parois de protection qui avaient fait l’objet d’un remboursement par l’État pour les élections municipales de juin 2020 et les élections départementales et régionales de juin 2021.

3. Application des mesures et gestes barrière lors des opérations de vote
Le lavage des mains étant un geste barrière essentielles pour les membres du bureau de vote et les électeurs, il est recommandé qu’un point de lavage des mains ou du gel hydro-alcoolique soient mis à disposition à l’entrée et à la sortie du bureau de vote, en deux points distincts.

Le port du masque n’est plus obligatoire pour les électeurs présents dans le bureau de vote, mais il demeure fortement recommandé, en particulier pour :
• les personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles, ainsi que pour les aidants ;
• les personnes symptomatiques ;
• les personnes contacts à risque ;
• les cas confirmés de personnes atteintes du covid-19, jusqu’à 7 jours après leur sortie d’isolement.
Il en va de même pour la règle de la distanciation.
Des masques chirurgicaux sont mis à la disposition des électeurs qui n’en disposent pas et des personnes participant à l’organisation ou au déroulement du scrutin qui souhaiteraient en porter.
Pour garantir le respect des mesures barrières et pour ne pas faire peser l’intégralité de cette prévention sur les communes, des masques et du gel hydro-alcoolique sont transmis par l’État aux collectivités.

4. Mise à disposition d’autotests pour les membres des bureaux de vote et les fonctionnaires territoriaux
La participation aux opérations électorales des membres des bureaux de vote et des fonctionnaires mobilisés le jour du scrutin ne peut être conditionnée à la détention d’un schéma vaccinal complet, d’un certificat de rétablissement ou d’un test virologique.

En revanche pour les membres des bureaux de vote et les fonctionnaires qui le souhaiteraient, l’État met à disposition des auto-tests. En cas de test positif, ceux-ci sont invités à s’isoler immédiatement et à ne pas participer aux opérations électorales.

5. Précaution lors du dépouillement
En fonction de la capacité de la salle où le dépouillement sera organisé, le président du bureau de vote pourra réguler le nombre de personnes présentes, afin d’éviter les situations de trop grande proximité. Il lui reviendra d’organiser une rotation au cours du dépouillement entre les électeurs présents, si ceux qui le souhaitent ne peuvent y assister en raison de cette régulation. »

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer