Autres journaux :



vendredi 15 avril 2022 à 18:37

Message de Pâques de Monseigneur Benoît Rivière, Evêque d’Autun (Religion)

A tous les habitants de Saône-et-Loire





 

« Message de PÂQUES de Monseigneur Benoît RIVIERE aux habitants de Saône-et-Loire

PÂQUES : LE COMMENCEMENT D’UN MONDE VRAIMENT FRATERNEL

Je vous souhaite du fond du cœur, une belle fête de Pâques !

Notre pays de France, et particulièrement notre département de Saône-et-Loire s’ouvre actuellement à des familles ukrainiennes qui fuient l’horreur de la guerre. Des femmes seules, avec leurs enfants, demandent donc l’hospitalité chez nous, car les maris, les hommes sont restés combattre sur place. C’est comme si, un petit peu mais réellement, des liens de destinées, des liens quasi familiaux, s’instauraient, avec eux, entre eux et nous. Et du coup, notre vieille France se découvre une capacité nouvelle de générosité, de disponibilité, de déplacement avec nos représentations habituelles.

Dans le fond, elle en est fière, et elle est heureuse de cet accueil ! En ouvrant nos maisons à ces personnes démunies, nous devenons d’une certaine manière leur famille. Le Pape a osé cette expression.

A vous qui nous rejoignez en Saône-et-Loire ces jours-ci, à vous qui partagez la foi chrétienne, et à vous qui partagez une autre foi, ou qui vous considérez sans foi particulière, je veux vous dire : notre Dieu s’est dépouillé ! Oui, il s’est dépouillé de sa divinité pour nous rejoindre
charnellement dans nos épreuves, dans nos doutes, dans nos ténèbres et bien sûr aussi dans nos espoirs.

Dimanche, c’est Pâques, c’est la résurrection du Christ, c’est l’entrée de l’humanité dans la vie qui a vaincu le mensonge et la haine.

Dimanche, c’est donc Pâques dans le calendrier des chrétiens catholiques, et le dimanche qui suivra, 24 avril, c’est Pâques dans le calendrier des chrétiens orthodoxes.

De nombreux ukrainiens et des nombreux russes sont orthodoxes. A la cathédrale Saint Lazare d’Autun, nous avons décidé, le deuxième dimanche de Pâques 24 avril d’accueillir des familles ukrainiennes orthodoxes au cœur du rassemblement de prière à la messe de 11h00, et des familles ukrainiennes catholiques avec un ami prêtre orthodoxe pour partager avec ces familles le chant lumineux jailli du plus profond de la nuit : « Le Christ s’est levé ! Par sa mort, il a vaincu la mort ! A ceux qui gisaient dans les ténèbres, il a donné la vie ! »

Ce chant de confiance et d’espérance anime l’esprit et la liberté des chrétiens de par le monde, et particulièrement des milliers de nouveaux baptisés adultes dans notre pays qui seront plongés dans la vie de la foi entièrement à Pâques. Dans le diocèse d’Autun, ce sont vingt-deux hommes et femmes qui seront plongés dans les eaux de la nouvelle naissance, c’est-à-dire seront baptisés.

Nous serons au milieu de la période entre le premier et le deuxième tour des élections présidentielles. Chacun perçoit en lui-même, pour notre pays, l’appel à vivre mieux les uns avec les autres dans le monde actuel… et pas dans un monde imaginaire ! Cet engagement responsable à vivre mieux ensemble les uns avec les autres en ce monde comporte évidemment des dispositions intérieures renouvelées pour partager avec les démunis, et nous savons que cela ne se délègue pas, même pas à un président de la République. Nous savons qu’il revient à chacun de prendre mieux sa part de responsabilité, avec les autres, de se plonger d’une certaine manière dans cette responsabilité avec les autres, et du coup, dans une action
qui évite de camper sur des terrains d’isolement, de sempiternelles récriminations ou de désolations désespérantes car rien n’avance quand on reste seul.

Pâques est pour nous chrétiens le commencement d’un monde réconcilié, le commencement, le recommencement d’un monde fraternel, vraiment.

Alors, oui ! Bonne fête de Pâques ! »

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer