Autres journaux



vendredi 1 décembre 2023 à 04:50

Blanzy : le Président du MEDEF, Patrick Martin chez Michelin

  Une visite éclair avant un départ pour Chalon-sur-Saône



 

 

C’est en fin d’après-midi ce jeudi que Patrick Martin, Président du MEDEF, s’est rendu sur le site de l’entreprise Michelin à Blanzy. Accompagné de Fabien Rossignol et Delphine Jacob pour le MEDEF, de Marie-Claude Jarrot et Louis Margueritte (député), du Président du Grand Chalon et d’entrepreneurs locaux, il a été accueilli par Sascha Kettler, directeur du site Michelin de Blanzy.

Et c’est au pas de course qu’il a visité une partie des ateliers de l’usine avant d’assurer une conférence de presse, non sans avoir reçu plusieurs présents : le premier a été remis par Sascha Kettler, de la part de Hervé Mazurek. Il s’agit de l’acte de naissance du grand-père du Président du MEDEF. Celui-ci était originaire de Blanzy. C’est ensuite le directeur de Monnet qui lui a offert des chaussettes !

 

Sascha Kettler s’est réjoui de cette visite dans ses locaux. « On a un site qui a plus de 1000 salariés. Sur le territoire de Saône-et-Loire, on a de belles industries. Le MEDEF en Saône-et-Loire est très engagé. Merci de laisser cette liberté, cette autonomie sur le territoire ».

 

Après la désindustrialisation, la réindustrialisation

 

Patrick Martin a rapidement évoqué sa première venue au Creusot, dans les années 80 : une époque où le territoire connaissait une forte désindustrialisation. Aujourd’hui il clame son admiration pour Michelin.

 

Comme pour sa visite du site, c’est une conférence de presse éclair que le Président du MEDEF a tenu. Il a répondu sur trois thèmes : les jeunes, la transition écologique et l’inclusion.

 

Sur le premier thème, il estime à ce jour que les entreprises font déjà beaucoup pour les jeunes. Il s’est félicité du nombre conséquent de contrats d’apprentissage grâce au partenariat avec l’Etat. Puis évoquant les lycées professionnels, il considère que le rôle des entreprises est de participer à la carte des formations, afin d’anticiper les besoins et les effectifs.

Objectif : accueillir les 650 000 jeunes de ces établissements/

En outre, il rappelle que les entreprises devront accueillir 550 000 stagiaires de seconde. Pour autant, il considère l’idée d’une bourse portée par les entreprises comme non adéquate, ajoutant : « Des entreprises investissent dans les logements, car il y a de vrais problèmes à ce niveau-là ».

 

40 milliards d’euros pour la transition écologique

 

Sur le thème de la transition écologique, il répond : « On n’a pas d’autre choix que de relever le défi. Cela va coûter très cher : 40 milliards d’euros. Un des freins à la transition écologique, c’est la formation ». Avant d’ajouter que c’est avant tout une question d’opportunités, un moyen de se différencier, l’enjeu étant de trouver le bon rythme.

« Il y a des efforts à faire. On doit générer de la croissance. Trouvons le bon réglage. On a un énorme effort à faire. » conclut-il.

 

L’inclusion… éviter l’exclusion

 

Dernier thème évoqué par le Président du MEDEF au cours de la conférence de presse de ce jeudi : l’inclusion. Et c’est en deux temps qu’il a abordé le sujet, rappelant l’importance d’éviter l’exclusion, en tout premier lieu.

Dans un premier temps, il revient sur l’inclusion de publics parfois en difficulté, éloignés de l’emploi, ou avec peu de soft skills. Il donne comme exemple le manque de discipline de certains. Pour autant et face au manque de main d’œuvre, les entreprises ne pourront pas éviter ces populations. Il en va d’une responsabilité sociétale selon Patrick Martin.

 

L’inclusion, c’est aussi celle de travailleurs dits handicapés. Et sur cette thématique, le Président du MEDEF se dit particulièrement sensible. On parle là d’un public qu’on a peu évoqué, peu nommé. Et pourtant ! « La France a rattrapé une partie de son retard en termes de travailleurs en situation de handicap. Je suis choqué que ce sujet de travailleur handicapé ne soit pas aussi bien pris en compte. Je suis très sensible à ce sujet » conclut-il.

 

A l’issue de sa conférence de presse, le Président du MEDEF a pris la direction de Chalon-sur-Saône pour un meeting ce jeudi soir.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer