Autres journaux



mercredi 24 janvier 2024 à 17:52

Les agriculteurs de Saône et Loire se mobilisent

Des décisions URGENTES, des actes CONCRETS !



 

Communiqué de : FDSEA 71  JA 71

 

« Le gouvernement n’entend rien, ni la détresse, ni l’exaspération des agriculteurs qui ont symboliquement retourné les panneaux des communes fin 2023.

Aujourd’hui, les revendications sont nombreuses et nous appellent des réponses rapides et efficaces !

 

L’alimentation de nos concitoyens et le dynamisme de nos territoires ruraux en dépendent.

 

Rendez-vous donc pour tous les agriculteurs au Rond-point Jeanne Rose ce jeudi 25 janvier de 11h30 à 14h00 pour exprimer notre ras-le bol. Aujourd’hui, le vase déborde :

 

➢ Ras-le-bol : de l’idéologie qui pousse les règles à l’absurde « #on marche sur la tête », de la place des tâches administratives sur nos exploitations agricoles, des démarches compliquées et des règles obscures, de la Grande Distribution qui utilise les agriculteurs comme variable d’ajustement pour maintenir ses marges ! Nous demandons l’application de la loi Egalim 2 que la Grande Distribution ne cesse de contourner.

 

➢ Ras-le-bol d’importer des produits alimentaires à bas coût dont les conditions de production sont en complète distorsion avec nos produits français !

 

Nous demandons l’intégration stricte de clauses miroirs dans les accords internationaux.

 

➢ Ras-le- bol des contraintes environnementales qui se superposent : une transition oui, mais sans idéologie, ni extrémisme !

Nous demandons une transition accompagnée : pas de suppression de moyens de productions sans solutions alternatives efficientes, une simplification sur les modalités de gestion des haies pour continuer à entretenir le bocage, une poursuite de la dérogation de cultures sur jachères pour assurer la souveraineté alimentaire européenne dans un contexte géopolitique incertain, la possibilité de créer des réserves en eau pour mieux la répartir au cours de l’année.

➢ Ras-le-bol des hausses de charges et de la volatilité de nos prix de vente qui mettent à mal la trésorerie de nos exploitations ! Nous demandons des décisions efficaces pour arrêter cet effet ciseau délétère.

 

➢ Ras-le-bol des promesses politiques sans lendemain ! Des revenus en baisse pour les éleveurs, de la diminution du cheptel bovin !

 

Entre le loup et l’élevage, il faudra choisir… Nous demandons de la considération, le RESPECT des agriculteurs et de leur famille, un plan de sauvegarde CONCRET pour l’élevage et un plan de gestion du loup EFFICACE.

 

Comment attirer des jeunes dans le métier demain dans un tel contexte ? Nous présentons nos condoléances à la famille d’Alexandra SONAC, agricultrice ariégeoise décédée dans le cadre des manifestations en cours. Nous demandons à nos adhérents et à chaque manifestant qui nous rejoindra d’agir en responsabilité pour préserver la sécurité de tous, selon les règles établies et de ne porter atteinte ni aux biens ni aux personnes !

 

Il en va de la sécurité de tous ! Ce mouvement s’inscrit dans la durée, il va se poursuivre, s’intensifier sur d’autres secteurs du département, mais aussi à l’extérieur, avec les départements limitrophes et la région…

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer