Autres journaux



jeudi 15 février 2024 à 10:49

Saône-et-Loire

Le Rassemblement National refuse les 47 fermetures de classes 



Communiqué :

« Comme chaque début d’année, la ruralité tremble : leurs maires, leurs parents d’élèves, leurs enseignants, attendent la lourde sanction de la Direction Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) de Saône-et-Loire. Le couperet est tombé : 47 nouvelles fermetures de classes (dont 9 en RPI) sont prévues pour la rentrée prochaine et la plupart à la campagne.

Tous les villages concernés, leurs habitants, leurs élus, leurs enseignants, sont légitimes pour se mobiliser afin de dénoncer cette injustice et lutter contre ces fermetures. L’administration de l’Education nationale est un véritable rouleau compresseur sourd aux demandes du peuple français, elle oublie l’intérêt de l’enfant en lui retirant la chance d’un enseignement de qualité dans un cadre privilégié.

Et force est de constater que le gouvernement d’Emmanuel Macron continue de mettre en péril nos campagnes : des agriculteurs anéantis, des services publics indispensables absents, une offre de soins drastiquement réduite voire inexistante et des classes et des écoles qui ferment les unes après les autres.
Le Rassemblement National alerte depuis de nombreuses années sur les villages et les campagnes abandonnés des pouvoirs publics. Jordan Bardella et Marine Le Pen continueront inlassablement à défendre cette France silencieuse et méprisée.

Avec les élus du groupe RN de Bourgogne Franche-Comté, nous continuerons à nous battre pour protéger notre région ainsi que notre département riche et fort de ses 500 communes rurales. N’acceptons pas que la ruralité demeure une zone déficitaire ! »

 
 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer