Autres journaux



jeudi 4 avril 2024 à 05:50

Conseil municipal de Montceau-les-Mines : cadre de vie

Vente de pavillons, dénomination de voie et parking



Ce mardi soir, le conseil municipal de Montceau-les-Mines se poursuit au sein de la Mairie avec le chapitre « Cadre de vie » ;

 

Yves Kazmine a présenté un point portant sur la vente de 5 pavillons Habellis, puis 4 parcelles de terrain situées du Champ du Moulin.

 

Madame Touillon a posé plusieurs questions portant notamment sur le classement énergétique de ces pavillons. Elle pointe du doigt la perte d’un patrimoine minier qui pourrait être réhabilité par Habellis. La CUCM évoque 4000 logements à venir sur l’ensemble du territoire communautaire. L’élue d’opposition questionne sur plusieurs chantiers : Loison, ou encore au Magny, la rue des Oiseaux.

 

Lionel Duparay précise qu’il n’y a pas d’étiquettes énergétiques sur les logements à vendre, précisant que les particuliers arrivent plus facilement à obtenir des aides à la rénovation que les bailleurs sociaux.

 

Marie-Claude Jarrot reconnaît qu’il faut aller vite à présent sur le sujet.

Isabelle Louis, quant à elle, a demandé de prendre ce chiffre de 4000 logements avec des pincettes. « C’est à long terme, c’est un horizon » a-t-elle précisé.

Marie-Claude Jarrot a précisé que le contact avec Habellis a été repris et encourage à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, après une intervention d’Eric Commeau plus à charge en direction d’Habellis.

 

Dénomination de rue et de parking

 

La Ville de Montceau-les-Mines souhaite, sur proposition de la Ligue des Droits de l’Homme du Bassin Minier, des associations Femmes Solidaires, l’Alternative et la Mère en Gueule, et quelques jours après la Journée internationale des Droits des Femmes, rendre hommage à la mémoire d’Yvonne Emorine, disparue en déportation le 26 février 1943 à Birkenau, épouse d’Antoine Emorine, tous deux Résistants.

Il a été ainsi proposé d’honorer la mémoire d’Yvonne Emorine en renommant la « rue Antoine Emorine » « rue Yvonne et Antoine Emorine ».

 

De même, la Ville souhaite honorer la mémoire du Président Valéry Giscard d’Estaing, Président de la République française de 1974 à 1981 qui s’était rendu à Montceau-les-Mines, il y a tout juste 50 ans.

Né le 2 février 1926 à Coblence en Allemagne, il participe à 18 ans à la Libération de Paris en tant que membre du service d’ordre, puis il s’engage dans la 1ère armée française, sous les ordres du général de Lattre de Tassigny. Inspecteur des finances, il intègre en 1954 le Cabinet d’Edgar Faure, Président du Conseil. En 1956, il devient député du Puy-de-Dôme. En janvier 1959, il est nommé Secrétaire d’État aux Finances, puis en 1962, Ministre des Finances. En 1967, il est élu Maire de Chamalières.

Le 19 mai 1974, il devient troisième Président de la Ve République. Son mandat est marqué notamment par l’abaissement du droit de vote à 18 ans, la dépénalisation de l’avortement, l’instauration du divorce par consentement mutuel, et l’élargissement du droit de saisine du Conseil constitutionnel.

De 1986 à 2004, il préside le Conseil régional d’Auvergne. En 2003, il est élu membre de l’Académie française, au siège qu’occupait Léopold Sédar Senghor, son ami. En 2004, il commence à siéger au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit depuis la fin de son mandat présidentiel. Le 2 décembre 2020, il décède dans sa propriété d’Authon dans le Loir-et-Cher, à l’âge de 94 ans. Sur proposition de sa famille, la municipalité a accepté d’honorer sa mémoire en dénommant le parking des Ateliers du Jour, parcelle CO 383 : « Esplanade Valéry Giscard d’Estaing 1926-2020 – Ancien Président de la République française ».

 

Marie-Claude Jarrot a achevé le chapitre avec l’acquisition auprès de la CUCM, de parcelles autour du Lavoir des Chavannes dans le cadre du projet de la ferme photovoltaïque pour la somme de 12 600 €.

 

Laurent Selvez a rejoint Marie-Claude Jarrot sur le fait que la CUCM n’a pas cédé à l’euro symbolique les parcelles. Ils ont jugé cette situation navrante. Puis il a demandé des précisions sur les projets autour des bâtiments acquis par la Ville. Marie-Claude Jarrot rappelle la mise en lumière et sécurité du Lavoir des Chavannes. C’est la mise en place de centre d’interprétation de la vie au Lavoir des Chavannes dans les bâtiments à l’entrée du Lavoir des Chavannes.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil municipal de Montceau-les-Mines : cadre de vie”

  1. marius dit :

    Le lavoir des chavannes va devenir une sorte de tombeau.