Autres journaux



dimanche 7 avril 2024 à 06:39

Saône-et-Loire : village d’enfants

Le PRADO Bourgogne déploiera le projet à Saint-Gengoux-le-National



André Accary président du Département de Saône-et-Loire et Amelle Deschamps, vice-présidente chargée l’enfance, ont dévoilé ce jeudi 4 avril 2024 le lieu d’implantation du futur village d’enfants en Saône-et-Loire et le porteur de projet retenu pour mener à bien cette réalisation.

 

Le Département de Saône-et-Loire dispose de la compétence de la protection de l’enfance, une action majeure pour laquelle la majorité du président André Accary, sous l’impulsion de la vice-présidente en charge de l’enfance Amelle Deschamps, porte des projets ambitieux.

La protection de l’enfance est définie par le code l’action sociale et des familles. Elle a pour but de prévenir les difficultés auxquelles les parents peuvent être confrontés dans l’exercice de leurs responsabilités éducatives, d’accompagner les familles et parfois, en fonction des situations cela peut se traduire par la prise en charge des mineurs, parfois de jeunes majeurs jusqu’à 21 ans.

La protection de l’enfance a également pour but de prévenir les difficultés que peuvent rencontrer les mineurs privés de la protection de leur famille et donc d’assurer leur prise en charge au quotidien.Apporter une expertise pluridisciplinaire.

 

Le plan enfance de 9 millions d’euros voté en 2022 prévoit la création de 144 places avec un déploiement prévu sur plusieurs années.

 

Ce plan enfance s’est concrétisé par la publication d’appels à projets visant à remplir trois objectifs principaux :

  • renforcer l’offre existante en matière d’accueil familial (30 places), de placement à domicile (30 places) et de lieu de vie et d’accueil classique (7 places)
  • s’adapter à l’évolution des besoins en termes de profils avec de nouvelles réponses aux prises en charge les plus complexes pour toutes les tranches d’âge, en développant 29 places d’accueil spécialisées
  • créer un village d’enfants de 48 places, offrant, pour des enfants de 0 à 21 ans, un environnement de type familial, permettant l’accueil des fratries et incluant également si possible l’accueil des jeunes enfants de 0 à 6 ans dans une pouponnière de 18 places.

 

Le projet à Saint-Gengoux-le-National

 

Le PRADO Bourgogne sera le porteur de ce projet avec pour objectifs :

  • 48 PLACES de 0 À 21 ANS
  • et l’accueil prioritaire des fratries

Il sera constitué de 5 pavillons pour 6 enfants par pavillon et de 30 enfants dans les pavillons. Il pourra recevoir 9 bébés de 0 à 3 ans dans une pouponnière et de 9 enfants à partir de 3 ans dans un lieu de vie rattaché à la pouponnière.

 

Le site de Saint-Gengoux-le-National a été choisi pour sa position en étoile entre Mâcon, Cluny, le bassin minier et Chalon-sur-Saône. Cette localisation permet la mutualisation avec les autres établissements du Prado. Ce lieu permet aussi plus de facilité à recruter du personnel, une facilité des déplacements des professionnels et des familles. Les transports sont bien desservis.

La commune jouit d’écoles et d’un collège sur place. La commune compte également une maison de santé avec des médecins présents, une antenne du Centre hospitalier spécialisé de Sevrey, une surface du terrain parfaitement adaptée au projet, la voie verte, un beau cadre de vie et de la mutualisation de la chaufferie avec le collège.

 

Le coût du projet s’élève à 10 millions d’euros.

 

La protection de l’enfance, une priorité de l’action départementale

 

Le nombre d’enfants confiés en Saône-et-Loire est en hausse depuis plusieurs années :

  • 1573 en 2022
  • 1646 en 2023
  • 1814 au 31 janvier 2024

Les informations préoccupantes sont aussi en hausse :

  • + de 35% d’informations préoccupantes
  • + 14% du nombre d’enfants confiés.

 

Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et protection de l’enfance dévoilée en 2019 par le ministre Adrien Taquet, les moyens humains dédiés à la prévention, à l’évaluation des informations préoccupantes et aux mesures administratives à domicile ont été renforcés.

En 2020 et 2021, le Département a initié d’importantes créations de places.

En 2022, le Département a voté et décliné le plan enfance ambitieux de 9M€ pour la création de 144 places.

– 83 ont été retenues suite aux premiers appels à projets

– 70 sont aujourd’hui déployées

  • Les derniers appels à projets sont en cours d’instruction.
  •  

Le nouveau village d’enfants déployés à Saint-Gengoux-le-National sera donc un parfait complément dans l’accompagnement des enfants de 0 à 21 ans sur le territoire du département.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer