Autres journaux



mardi 9 juillet 2024 à 04:11

Politique -Ecologistes de Bourgogne

"Dans notre région, les électeurs font progresser la gauche en faisant gagner quatre députés NFP dont deux écologistes"



Communiqué :

« Les Français ont exprimé leur colère le 9 puis le 30 juin, à l’occasion des élections européennes et du premier tour des élections législatives. Hier, dans leur grande sagesse, ils ont cependant décidé de donner une dernière chance au personnel politique d’améliorer enfin leur vie.

 

En privant le RN d’une majorité absolue et en le reléguant en troisième position, ils l’ont en effet, pour l’instant du moins, écarté des responsabilités. En plaçant en tête les candidats du Nouveau Front populaire (NFP), largement devant ceux de l’ex-majorité présidentielle, ils ont très clairement manifesté leur désir de voir s’appliquer dans notre pays une politique justice sociale, démocratique et environnementale. La dynamique électorale est donc en faveur de la gauche et des écologistes. Et le président de la République, grand perdant de ces élections, devra en tenir compte s’il ne veut pas gaspiller l’ultime répit que les électeurs offrent à notre pays.

 

En Bourgogne-Franche-Comté, la carte s’est considérablement brunie depuis 2022. Sur les décombres de l’ex-majorité présidentielle, douze députés d’extrême droite ont surgi. Cécile Untermaier, l’unique députée de gauche dans nos huit départements, qui n’a jamais ménagé sa peine depuis 2012 pour améliorer le quotidien des habitants de sa circonscription de Saône-et- Loire, a malheureusement fait les frais de cette colère nationale. Les Écologistes de Bourgogne regrette une femme d’engagement et de conviction. Ils regrettent aussi, dans la première circonscription de l’Yonne, la victoire, avec le soutien objectif de LR et du maire d’Auxerre, du député RN du sortant, objet d’une plainte pour les propos ouvertement racistes qu’il a tenus à l’égard des Maghrébins. Face à lui, Florence Loury, candidate écologiste, n’a pas démérité. Qu’elle en soit remerciée.

 

Si la colère des électeurs a bruni la carte dans notre région, cette dernière porte néanmoins la marque significative des espoirs qu’ils placent légitimement dans le Nouveau Front populaire. En effet, la gauche progresse sensiblement en Bourgogne Franche-Comté. Quatre députés du NFP, ont été élus ce dimanche 7 juillet. Parmi eux, les écologistes Dominique Voynet et Catherine Hervieu ont battu haut la main leurs adversaires d’extrême droite. Les Écologistes de Bourgogne s’en réjouissent et remercient l’ensemble des électeurs qui ont fait le choix de leur faire confiance.

 

Les Ecologistes de Bourgogne continueront à nourrir l’espoir auprès de toutes et ceux engagés durant la campagne pour faire progresser le projet de réconciliation et d’apaisement de la société. »

 

Dominique Cornet

Secrétaire régional des Écologistes de Bourgogne

 

 






3 commentaires sur “Politique -Ecologistes de Bourgogne”

  1. marius dit :

    Ecologistes de comptoir.

  2. azerty71300 dit :

    Encore une fois, les écolos c’est bien beau mais qu’on nous forces pas a se mettre « aux normes » sans que l’état ne mette la main au porte monnaie car encore une fois dans la transition énergétique pour le climat et la planète, c’est la classe moyenne la grande oubliée qui doit casqué et qui n’a droit à rien car sois disant trop riche pour avoir des aides. Alors moi, je veux bien mais quand on voit le prix a mettre pour rénover, je préfère garder mon vieux chauffage et ma vielle voiture qui ne me coutent presque rien…

  3. Gio va dit :

    Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre.
    La gauche n’a pas été choisie « légitimement » comme vous dites, c’est un choix par défaut pour faire barrière au RN. Et vous vous satisfaisez de cela ??
    Triste spectacle politique.