Autres journaux :



lundi 23 mars 2020 à 14:49

Les cloches sonneront mercredi prochain à 19h30

Des bougies seront déposées sur les fenêtres





 

Communiqué :

“Mercredi 25 mars à 19h30, à l’appel des évêques de France, les cloches des églises et des chapelles sonneront pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. Les cloches sonneront comme elles ont sonné aux grandes heures de notre histoire, la Libération par exemple. Monseigneur Benoît RIVIERE, évêque d’Autun, appelle les Saône-et-Loiriens à ce geste commun : déposer une bougie sur les fenêtres.

Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion offert à toute la nation pour rendre hommage aux défunts, victimes du Covid-19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi familles, amis, voisins. Ce geste sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années. Les catholiques demandent en même temps à la Vierge Marie de remplir leurs cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et d’obtenir la grâce de l’Esprit-Saint. Chacun est invité à partager les photos de cet événement sur les réseaux sociaux avec #IlluminonsLAnnonciation. Elles seront relayées par les réseaux sociaux du diocèse d’Autun.

Le 25 mars, grande fête mariale

Le 25 mars est une fête toute spéciale pour les catholiques car c’est la fête de l’Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le salut du monde est conçu. Une joie nouvelle apparaît pour le monde, la joie de l’Évangile. Cette année, les catholiques vivront cette belle fête de l’Annonciation confinés, dans leurs maisons mais peut-être aussi plus intensément et en communion les uns avec les autres. Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, chaque catholique, chez lui, est invité à ouvrir sa Bible, ou son ordinateur, afin de lire le passage de l’Evangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38.

Au même moment, chaque maison allumera donc une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins. Chacun pourra prier par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie en s’unissant au chapelet récité chaque jour à Lourdes. A la Vierge Marie, seront confiés nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée.”

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




19 commentaires sur “Les cloches sonneront mercredi prochain à 19h30”

  1. Marcuse dit :

    Il faut être naîf ou béotien pour croire encore à cette histoire d’immaculée conception et tout le conte de fées qui va avec.

    • chimel dit :

      slt camarade ,

      c’est le jugement porté par un spécialiste qui lui mème tres naif croit encore au paradis communiste .

      prenez soin de vous dans ces temps difficiles .

      • Marcuse dit :

        Je ne crois pas plus à un quelconque paradis qu’à la poudre de kremlinpinpin.
        Merci pour votre conseil, Michel, mais durant toute ma vie, j’ai plus pris soin des autres que de moi-même ; et lorsqu’on a atteint l’âge de prendre la tête des générations vivantes, il est trop tard pour changer.
        Vous en saurez plus lorsque nous serons plus intimes, si ne le devenons un jour.

    • gilbert71 dit :

      et vous vous croyez en quoi ? le reve quelqu’il soit ,fait parti de notre vie et celà passe le temps et c’est gratuit

      • Marcuse dit :

        Je crois en l’humanité et en sa capacité à ne pas se laisser berner par des croyances en des dieux pour l’instant absents et représentés par des Torquemada et des Savonarol.
        Et jen’oublie pas les actueles affaires de pédophilie.

        • chimel dit :

          re . vous avez eu aussi mére Thérésa qui ne polèmiquait pas comme certains a la maniére du Savonarole déja cité ,tout simplement au nom de sa foi elle se”défonçait” bénévolement pour les pauvres .

          • Marcuse dit :

            Mère Théresa n’a pas été la seule. Mais lorsque vous parlez du “paradis communiste”, on peut aussi trouver les mêmes exemples, comme Guy Môcquet ou Raymond Aubrac et son épouse Lucie.

    • josiane49 dit :

      cloche qui sonne, comme un tocsin ! c’est la guerre !!! ne comptez pas sur moi pour me livrer à ces pitreries ! ce n’est pas de prières, de bougies ou de textes bibliques qu’il faut, mais des masques, des respirateurs, du produit désinfectant, des lits, du personnel !!! priez, bonnes gens, ils vont tomber du ciel !!!

  2. Pascontent dit :

    Venez donc à Montceau en plein air faire vos cérémonies.
    Vous trouverez du monde au Crapa et autour du lac.
    Pas besoin de demander.
    A Montceau tout est permis….. sauf les marchés…….Faut pas déranger les bourges qui habitent le long des quais.

  3. Houria dit :

    Voilà 2 commentaires d’un très haut niveau ! Marcuse vous insulter Herbert par votre inculture.

  4. olga dit :

    inutile de faire sonner les cloches ca ne soigne pas ca n empeche rien et de toutes facons et de tout temps ils y en a qui se promenent.

  5. gilbert71 dit :

    cerains peuvent toujours porter plainte contre les cloches apres 19h30 ,c’est un droit ,pas un reve .bon confinement

  6. la berthe dit :

    Je ne sais plus qui a dit :

    “l’homme a créé Dieu,mais le contraire reste à prouver”