Autres journaux :



mercredi 16 mars 2011 à 16:29

Liquidation prononcée par le Tribunal de Commerce pour MGM France

Les 23 salariés du site de Blanzy occupent l'usine et entendent défendre leur "trésor de guerre"



Ce mercredi 16 mars 2011, le Tribunal de Commerce de Limoges a arrêté le plan de cessation d’activité de MGM France au profit de la société GMD ; société qui ne prévoit de reprendre que le site de Rouvray (Côte-d’Or) de MGM et met donc au chômage les 23 salariés du site de Blanzy.




Les salariés (180 non repris en tout sur le groupe) sont invités à “rester chez eux” en attendant leur lettre de licenciement mais ils ne l’entendent pas de cette oreille comme nous l’a expliqué Thierry Pellé, délégué CGT : “on va se relayer pour garder l’usine, éviter le déménagement du stock et du parc de machines”. Une démarche entamée pour obtenir des offres de reclassement ou de formation et une indemnité de licenciement supra légale digne de ce nom.


Pour M. Pellé, les interrogations sont multiples : pourquoi le tribunal a prononcé la liquidation et notamment celle de Blanzy alors que nous avons une commande de Tetra Pack qui pourrait nous occuper jusqu’en mai prochain ? Pourquoi GMD tient-il à récupérer les stocks et le matériel de Blanzy et Villiers-la-Montagne ? Pour produite ailleurs, à Rouvray par exemple ?”


Estimant inacceptable cette décision, les salariés vont donc défendre leur “trésor de guerre” (composé, entre autre, de 136 000 euros de produits finis) et ont reçu le soutien de leurs collègues de Michelin. A la tête d’une délégation venue en début d’après-midi, Serge Allègre, délégué CGT, a annoncé qu’à l’issue d’un rassemblement prévu à 11 heures ce jeudi devant les portes de Michelin, les “Bibs” allaient venir jusque chez MGM tout proche.


A suivre…




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Liquidation prononcée par le Tribunal de Commerce pour MGM France”

  1. sillabruno dit :

    Tous ensemble contre les licenciements!
    Bruno Silla

  2. praline71 dit :

    Vous étiez ou y a un peu plus d’ un an pour les 51 personnes qui ont été licenciés de ce même site , on était loin d être tous ensemble quand on sais que les personnes licenciées aujourd’hui n’ont manifesté aucune solidarité pour leurs collègues et qu’ils ont continués de travailler.