Autres journaux :



vendredi 31 juillet 2020 à 04:15

Montceau : Union locale CGT

"Réindustrialiser la France, quelle bonne idée, mais pas Montceau-les-Mines !"





Communiqué :

 

En mai dernier, dans un entretien accordé au journal le Figaro, le PDG d’Eolane, Henri Juin se faisait à nouveau le défenseur de la fabrication française en se réjouissant des opportunités actuelles.

Avec un aplomb à faire pâlir les patrons : « Depuis le début du confinement, la demande de nos clients a augmenté. Nous n’avons pas eu d’annulation de
commandes, à part dans le secteur automobile. Nous avons été sollicités parce que nous pouvons produire en France des produits indispensables, comme des éléments de respirateurs artificiels, de cabines de téléconsultation médicale » il y voyait même une « opportunité à saisir pour la réindustrialisation de la France ».

Oui, mais pas ici à Montceau les Mines ! Voilà un patron qui aurait toute sa place, là où vous savez. « En même temps », un PDG qui se veut défenseur de la réindustrialisation, des relocalisations en France, de l’autre, le même PDG qui veut se séparer du site de Montceau.

Cela s’appelle du cynisme. Un PDG peu enclin à passer de la parole aux actes ! Un PDG qui doit avant tout exécuter la sale besogne d’actionnaires
peu scrupuleux.

Les 80 salarié-e-s du Bassin montcellien et leurs familles s’inquiètent. Faute de repreneur et de réelle volonté d’Eolane avant la fin de l’été, le site de Montceau devrait fermer. Pire encore, Eolane vise à s’exonérer de sa responsabilité en faisant payer la casse aux assurances (AGS) et aux contribuables (Assedic …) par le biais d’un dépôt de bilan abusif.

Depuis trois longues années, les salarié-e-s d’Eolane avec leur syndicat CGT luttent afin d’obtenir la continuité de l’entreprise. Les salarié-e-s ont multiplié
les initiatives et les interpellations auprès des élu-e-s locaux et du Gouvernement sur la situation paradoxale de la fermeture d’Eolane.

Décider d’une fermeture est aussi brutale qu’inadmissible, occultant un savoir-faire centenaire, de multiples compétences et des performances reconnues.

La détermination et l’abnégation des salarié-e-s avec la CGT Eolane sur la continuité de l’activité et son développement doivent être soutenus.

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer