Autres journaux :



jeudi 13 janvier 2022 à 05:31

Montceau : Union locale CGT

"13 janvier grève dans l’Éducation nationale"





Communiqué :

 

“La situation depuis la rentrée de janvier engendre une pagaille indescriptible et un sentiment fort d’abandon et de colère parmi les personnels des écoles. Les personnels sont en grève ce jeudi 13 janvier, face au chaos mais également face au mépris et aux mensonges, pour obtenir les conditions d’une école sécurisée sous Omicron.

La grève dans les écoles, collèges et lycées, c’est pour faire entendre au ministre que l’école et ses personnels ne peuvent plus tenir avec des protocoles irréalisables et changeant de jour en jour.

Depuis le 6 janvier, les élèves sont soumis à trois tests en quatre jours s’il y a un positif dans la classe : un antigénique ou PCR le jour de l’annonce du cas Covid, avec attestation à donner à l’école, puis des autotests à faire à la maison à J+2 et J+4.

Et avec tout ça, le ministre clame maintenir les écoles ouvertes mais le choix politique du gouvernement est bien clair, c’est d’assurer l’accueil des élèves, pour permettre aux parents d’aller travailler, au dépens de la santé des personnels, de celle des enfants et de leurs familles.

Sur le terrain, la réalité est bien tout autre, les directeurs, directrices et les enseignants, enseignantes ne peuvent plus exercer correctement leurs missions d’enseignement.

Les syndicats demandent que soient fournis rapidement des masques FFP2, des autotests ainsi que des capteurs de CO2, et ce, afin de garantir la sécurité des adultes et celle de nos enfants.

Après 20 mois d’épidémie, le gouvernement commence tout juste à comprendre l’intérêt des masques chirurgicaux pour l’Éducation nationale. Mais les établissements scolaires n’en sont toujours pas équipés correctement pour répondre au défi pourtant crucial de l’aération.

En réponse à la hausse des contaminations et à la multiplication des arrêts maladies ayant entraîné la fermeture de plus de 9 000 classes, les syndicats réclament davantage de remplaçants en l’élargissement le vivier de remplaçants par le gel des suppressions d’emplois, la création des
postes nécessaires pour répondre aux besoins et le recours aux listes complémentaires et exigent le recrutement de personnels pour renforcer les vies scolaires.

Quelques jours après la rentrée, les collèges et les lycées sont déjà au bord de la rupture : vies scolaires submergées par la gestion des absences et des cas contacts, professeurs non remplacés, demi-pension en mode dégradé, absence de capteurs de CO2, impossibilité d’aérer correctement les salles…”

Stop la coupe est pleine !

Rassemblement à 10H00 place de l’Hôtel de Ville

à Montceau les Mines

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer