Autres journaux



vendredi 31 mai 2024 à 07:08

Montceau : Union locale CGT

"Palestine : « le jour d’après ne doit pas être celui de la vengeance éternelle »"



Communiqué :

« Après la reconnaissance de l’État de Palestine par l’Espagne, l’Irlande et la Norvège, condition indispensable à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens, Sophie Binet Secrétaire générale de la CGT appelle Emmanuel Macron et la France à reconnaître à son tour l’État de Palestine.

« L’existence d’un État palestinien comme il existe un État israélien, c’est permettre que le jour d’après ne soit pas celui de la vengeance éternelle, pour retrouver le chemin du droit international, d’une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens.

C’est aussi un impératif moral : c’est reconnaître qu’une vie vaut une vie à l’instar de ce que soutiennent les militants de la paix, qu’ils soient palestiniens ou israéliens, ou qu’ils soient juste des citoyens du monde.

Reconnaître l’État palestinien, c’est aussi reconnaître l’histoire de l’autre peuple, dans son droit à exister, à s’autodéterminer, à la sécurité comme nous le rappelle l’histoire de ce conflit, comme la CGT l’a toujours revendiqué.

C’est pour la CGT la seule voie pour une solution politique durable qui sorte les Palestiniens comme les Israéliens de cette guerre coloniale et impérialiste.

Les signataires des accords d’Oslo avaient posé les bases du processus de paix en reconnaissant l’existence de l’un et de l’autre comme une solution au conflit. La reconnaissance d’un État palestinien par le plus grand nombre d’États ne peut que renforcer le camp des militants de la paix ; même les instances internationales sportives (Fifa, Comité olympique…) misent dessus.

Il permettra aussi aux différentes agences des Nations unies, aux bailleurs européens d’œuvrer pour réparer et redonner espoir dans l’avenir.

Monsieur Macron, reconnaître l’État palestinien est un signe fort envoyé à l’extrême droite et pour la construction européenne : la reconnaissance du droit et de l’altérité comme solution politique au règlement des conflits. » »

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer