Autres journaux :



jeudi 22 juillet 2021 à 09:22

J’ai testé pour vous les balades vertes aux Bizots

Une première balade de 10 km pour se remettre en forme



1



 

En ces journées enfin estivales, c’est le moment de ressortir les chaussures de randonnée, les bâtons, casquette et lunettes de soleil. Le sac à dos bien accroché avec une bouteille d’eau et quelques gâteaux en cas de besoin, j’ai pris la direction des Bizots d’où l’on peut choisir entre 4 itinéraires de balades vertes.

J’ai choisi pour vous et pour moi de débuter une balade facile- les Bruyères autrement intitulée Biz 1 – pour me remettre en jambes. J’avais au préalable récupéré une carte auprès de l’office du tourisme. On peut aussi la récupérer en mairie.

 

C’est à proximité de l’église et de la mairie de la commune que les sentiers débutent. J’ai garé ma voiture à côté de l’église. Il y a un parking suffisamment grand pour accueillir un bon nombre de voitures.

 

J’ai trouvé rapidement le panneau indicateur du début du sentir. Je prends alors la direction du Moulin des Joux en suivant l’itinéraire Biz 1. L’itinéraire débute le long de la route par une petit descente. Je suis accompagnée par les oiseaux. Je passe le panneau de sortie de la commune. Et après quelques virages, avant le Moulin des Joux se trouve un premier panneau, direction les Rochettes. Je reprends ma carte. Je constate que je peux choisir de suivre le circuit classique ou bien  la variante par les Rochettes. J’ai envie d’essayer la variante. Et c’est donc parti avec un petit chemin en terre en légère montée. Cela va très bien avec les bâtons.

En plus je sors du bitume. C’est très agréable. Malgré un niveau physique en baisse ces derniers mois, le sentier est effectivement facile d’accès pour moi et ne présente pas de réelles difficultés.

 

Après les Rochettes, direction Place Chêne !

 

Arrivée en haut de la côte, je trouve le panneau. Nouveau choix pour moi : soit direction Place Chêne, ou bien Moulin des Joux en passant par les Carrés. Je choisis de prendre la direction Place Chêne. Avant de partir je me retourne pour profiter du paysage, voir la colline et les champs, les vaches aussi. Cela fait du bien !

 

Je reprends le chemin sur la route. J’arrive aux Bruyères. A ce niveau du parcours, le plan me propose une nouvelle alternative : un raccourci direction le Bourg de la commune. Je choisis cette fois-ci de continuer direction Place Chêne pour suivre le parcours de la longue boucle. Et je rejoins rapidement de nouveau un chemin en terre. C’est très plaisant de voir le foin fraîchement coupé, puis plus loin les champs de blé et de maïs.

Je suis à priori la seule à marcher, à me promener dans ces alentours.

 

Le chemin est bien balisé. Pour une première fois, je m’en sors bien. J’arrive aux abords d’une propriété privée et un panneau indique la direction des balades vertes. Je prends la direction du Carrefour école par le Bois Carnot.

 

D’ailleurs en le traversant quel plaisir, quelle fraîcheur. Certes j’ai testé pour vous en matinée, mais déjà le soleil commence à chauffer ! Cette traversée en forêt est plutôt rafraîchissante !

Je passe par la Brosse à la louve. Je n’en ai pas croisée… de louve ! Et j’arrive donc au panneau Bois Carnot.

 

Je rejoins la route qui va me conduire au Bourg des Bizots. Je longe la route tout en profitant des paysages et du calme. Je croise très peu de voitures ou engins motorisés. En avançant, je retrouve progressivement quelques traces de civilisation ! Je n’étais pas partie loin après tout. Sur ma droite se trouve, le New Rock. Je sais que je vais bientôt atteindre l’entrée des Bizots.

J’arrive à un bon petit rythme jusqu’au carrefour où se trouve l’école de la commune. Il ne me reste que quelques pas pour rejoindre ma voiture.

L’église de la commune se dessine au loin. La commune est fleurie. Et je termine ma randonnée avec la satisfaction d’avoir pu la réaliser tranquillement.

 

Le niveau présenté sur la carte correspond bien à la réalité du tracé. Il y a peu de difficultés dans la randonnée. Et j’apprécie assez bien l’existence des variantes qui permet d’offrir des parcours supplémentaires.

Je remarque sur la carte d’ailleurs que d’autres variantes existent pour les autres randonnées. Je vais donc y réfléchir pour les prochaines randonnées.

Et puis le sens de circulation n’est pas imposé. On peut donc revenir à de nombreuses reprises et redécouvrir les parcours à volonté !

 

J’espère que cela vous aura donné envie de tenter une petite balade aux Bizots.

 

Attention toutefois, car le parcours la Bise (PMR) est actuellement fermé. Ce n’est que partie remise !

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “J’ai testé pour vous les balades vertes aux Bizots”

  1. BGSB dit :

    Effectivement, plein de possibilités d’itinéraires différents.

    Il est préférable d’avoir la carte pour bien se repérer, tout au moins pour les premières balades.

    Les parties ombragées sont quand même assez peu nombreuses, il vaut mieux éviter les après-midis de canicule avec un soleil brûlant !

  2. moune71 dit :

    Entre Montceau et Blanzy les balades vertes sont inexistantes. Beaucoup de pub pour Buxy,Givry,Les Bizots…
    Par contre nous ne devons être en terre inconnue ou territoire inconnu.

  3. BGSB dit :

    Primo : EM, j’ai oublié de vous remercier pour votre excellent compte-rendu, texte et photos, toutes mes excuses !

    Deuzio : moune71, il a plusieurs balades (à pieds) à faire à Blanzy, peut-être faudrait-il vous renseigner avant de râler !

    Quelques exemples pour Blanzy et les environs : https://www.visorando.com/randonnee-blanzy.html

    Sinon, votre dernière phrase “Par contre nous ne devons être en terre inconnue ou territoire inconnu.”, j’ai beau chercher, je ne pige pas ! 🙄

  4. collectif citoyens Bizots dit :

    Merci pour ce beau panorama des balades vertes du village, projet communautaire. En effet notre campagne est belle, et mérite le maximum pour la valoriser. Ceci demande donc de travailler encore sur ce projet :
    – limiter au maximum le nombre de kilomètres macadamisés.
    – valoriser les partenaires environnant les balades (solidarité des commerces locaux), nous pouvons pas exemple indiquer qu’il est possible de prendre un verre pour se rafraichir à la seule auberge du village à l’entée de l’une des randonnées et à quelques pas vous trouverez un verger naissant.
    – réaliser réellement un parcours PMR (parcours à mobilité réduite) qui est souvent mis en avant par les panneaux d’affichage mais qui est difficilement utilisable dans les faits par les personnes en situation de handicap. Les panneaux pourraient d’ailleurs utiliser le braille pour être totalement conforme à cette belle ambition.
    Au sujet de la fermeture d’un chemin en pleine période estival, qu’elle en est la raison ? inaccessibilité ?
    Au delà de ses questionnements légitimes pour les bizotins, n’hésitez pas à venir découvrir nos beaux paysages.