Autres journaux :



dimanche 21 février 2021 à 06:18

Carrière de Mont-Saint-Vincent : Josette Lagrange, Maire de Collonge-en-Charollais persiste et signe

Sa commune reste contre un projet comportant des incohérences



 



 

 

Au lendemain de sa rencontre avec Mr Girardon et plusieurs membres du conseil municipal de Mont-Saint-Vincent, Josette Lagrange Maire de Collonge-en-Charollais reste ébahis.

Contactée par téléphone, elle nous a fait part de sa détermination à maintenir sa position contre le projet d’enfouissement d’amiante sur le site de la carrière de Mont-Saint-Vincent.

 

Elle s’explique : « Je reste sur mes positions. Il y a des incohérences dans ce dossier. La convention de portage arrive à terme en 2022. Si la société Rougeot n’obtient pas ce qu’elle veut, elle dira au revoir à Mont-Saint-Vincent. Je peux comprendre le côté économique de l’opération [pour rappel, la commune de Mont-Saint-Vincent touche entre 25 000 et 30 000 € par an de droits d’exploitation]. Dans la balance, je dis que l’économie est une chose et la santé une autre. Je n’ai aucune assurance concernant le caisson d’argile. Quelles certitudes a-t-on pour les 30 prochaines années ? Je voudrais qu’on nous apporte la certitude que l’entreprise pourra s’occuper du site. Mr Girardon est incapable de répondre aujourd’hui. Il nous a confirmé ne pas avoir la connaissance du dossier. »

 

Quant aux volumes d’amiante que devraient accueillir le site, il pourrait s’agir de 5000 tonnes par an. Là-encore Josette Lagrange n’en a pas la certitude : « Quelle certitude a-t-on ? Après l’entreprise demandera une extension d’exploitation parce qu’elle aura d’autres trous à remplir. »

 

Une prochaine information auprès des habitants de Collonge-en-Charollais

 

Dès à présent, Josette Lagrange prépare une communication auprès des habitants de sa commune à défaut de pouvoir le faire au cours d’une réunion publique.

« C’est trop grave !! Se dire qu’on va attendre sans rien faire. Moi je me positionne contre. »

 

Et de rappeler ses arguments : « Il y a le côté eau et le côté qualité de vie. Qu’est-ce qu’il va se passer pour nos enfants plus tard ? Économiquement, on peut trouver autre chose. »

 

Et de poursuivre : « Gouverner, c’est prévoir. A un moment donné, on réfléchit et on ne cède pas à la facilité. »

 

L’équipe municipale de la commune de Collonge-en-Charollais travaille donc à l’écriture de nouvelles concernant ce projet, nouvelles qui seront transmises aux habitants de la commune.

 

« La commune est là pour défendre ses intérêts. C’est pas une petite affaire. On n’a pas l’esprit serein. C’est vraiment un scandale. » conclut Josette Lagrange.

 

A Collonge-en-Charollais, il semblerait que la commune ne soit prête à faire aucune concession face au projet d’installation d’un centre d’enfouissement d’amiante.

 

EM

 

 

“articles précédents” :

Jeudi 18 février 2021

 

Vendredi 19 février 2021

 

 

 

Dimanche 21 février 2021

 

montceau-news.com/environnement/635776-carriere-de-mont-saint-vincent-des-habitants-se-mobilisent.html

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Carrière de Mont-Saint-Vincent : Josette Lagrange, Maire de Collonge-en-Charollais persiste et signe”

  1. gebi dit :

    Ne vous laissez pas faire!Ces gens ne veulent que du profit et de l’argent comme ces politiques de droite.D’ailleurs monsieur le maire rien ne sert de faire des coups fourrés,il vaut mieux en parler avec la population.Voyez ce que cela donne !!!!Les portes de la maison de retraite sont grandes ouvertes.

  2. gilbert71 dit :

    Mme la Maire a une position claire ,qui est la bonne ,elle persiste , d’autres devraient en faire de meme sans attendre des directives de certains