Autres journaux :



mercredi 12 janvier 2022 à 20:46

Faits divers : 5 vols en janvier 2021 dans le Bassin minier

 2 ans de prison ferme pour l'auteur



 



L’auteur de 5 vols commis à Montceau les Mines (dont un à Blanzy) les 16, 20, 26 et 27 janvier 2021, est passé en CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité) ce mercredi 12 janvier 2022. Il a accepté la peine de 2 ans de prison ferme.

Le 26 janvier, un équipage de la police de Montceau se déplaçait aux locaux d’une mutuelle car une femme qui y faisait le ménage avait été agressée par un homme qui lui avait placé un couteau sous la gorge pour obtenir son sac à main. La victime, choquée, a eu 3 jours d’ITT. C’est grâce au téléphone de cette femme que les enquêteurs ont pu localiser le voleur : au foyer dans lequel il résidait. Du coup, on a regardé les images de la vidéo surveillance à cet endroit et on a pu identifier l’auteur.

Nous avons relaté l’audience de demande de mise en liberté : https://montceau-news.com/faits_divers/674771-faits-divers-bassin-minier-3.html. Ce qui n’avait pas été précisé à cette audience, sur la situation pénale du prévenu, c’est qu’il était mis en examen : cela explique la durée de sa détention provisoire, le dossier était à l’instruction. Ce 12 janvier, le jeune homme est extrait de sa cellule, la présidente le fait comparaître à la barre.

Ce garçon dit avoir quitté son pays natal avec une de ses tantes, après avoir perdu ses parents. La tante a perdu la vie en Lybie, où l’adolescent est resté un an. Il dit y avoir été battu et exploité. Il a payé à deux reprises un passeur dans l’espoir de quitter ce pays. Il a fait une tentative de suicide. Il est arrivé en Italie en 2018 puis en France, il avait alors 17 ans. On l’a inscrit en CAP cuisine. En 2020 il était en deuxième année et travaillait dans un restaurant à Montceau. L’OQTF (obligation de quitter le territoire français) délivrée contre lui par la Préfecture lui fait perdre son travail. Sans le moindre revenu, il a commis ces vols. La présidente a demandé au prévenu qu’il tourne la tête et regarde dans les yeux une des victimes présente à l’audience : derrière les objets volés, il y a quelqu’un.

Le jeune homme a réitéré ses excuses. « Il est l’incarnation d’un système administratif absurde », a plaidé maître Vaucher. L’avocat a développé le montage administratif qui fait que d’une main la France permette à des mineurs d’intégrer des dispositifs d’insertion et d’encadrement, ce qui a conduit celui-ci à être scolarisé et à suivre une formation professionnelle ; puis, que de l’autre main, une fois ses 18 ans passés, on puisse le priver de sa formation (il gagnait plusieurs centaines d’euros) en lui enjoignant de quitter le pays, le poussant à voler. OQTF du reste annulée par le tribunal administratif. Résultat de l’opération ? …

Les 12 mois de détention déjà faits seront décomptés de la peine homologuée ce matin : il lui reste 1 an à faire. Il a l’interdiction de porter et de détenir une arme pendant 5 ans. Il devra indemniser les parties civiles.

FSA

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer