Autres journaux :



mardi 4 mai 2021 à 05:38

Saint-Vallier : école IFJC

Les élèves de CE1 retrouvent leur classe et une enseignante





Ce lundi matin, les parents d élèves avaient prévu une action pour montrer leur mécontentement devant la pénurie de remplaçant pour la classe de CE1 de l’école Irène et Frédéric Joliot Curie.

Mais il faut croire aux miracles puisqu’une enseignante était en poste ce lundi matin pour assurer le remplacement du professeur des écoles titulaire absent jusqu’au 21 mai.

 

Mais que s’est-il donc passé ? En effet, la situation était déjà chaotique depuis plusieurs semaines pour cette classe de CE1…

(https://montceau-news.com/enseignement/639723-saint-vallier-ecole-ifjc-5.html)

Le lundi 26 avril, jour de reprise après les vacances de printemps, les parents ont été prévenus à 8h 15, de l’absence de l’enseignant de leurs enfants qui ne pouvaient pas être accueillis en raison du nouveau protocole sanitaire mis en place visant à éviter les brassages.

 

« Le soir même, nous étions 15 parents à nous réunir pour définir un plan d’actions pour le non-remplacement de l’enseignant du lundi et du mardi. »

 

Le même soir, à 22h 30, les parents d’élèves reçurent un mail les informant que leurs enfants n’auraient pas école le lendemain, c’est à dire le mardi 27 avril.

 

Dans la journée du mardi, les parents envoyèrent un mail à l’inspectrice, Mme Marlin, dans lequel ils demandaient qu’une solution pérenne soit trouvée.

« Les enfant en étaient à 25 jours d’absences. Une copie fut envoyée à Alain Philibert, (maire de Saint-Vallier), au DASEN à Mâcon, au médiateur du ministère de l’éducation, au député Raphaël Gauvain, au sénateur Jérôme Durain et à FR3.

 

Et mercredi matin, que pensez-vous qu’il arriva ?

Les parents reçurent une réponse les informant qu’une remplaçante serait présente sur le poste dès le lundi 3 mai jusqu’au 21 mai avec la promesse d’une continuité pédagogique au cas où il y aura une prolongation de l’arrêt du titulaire.

 

Les parents d’élèves sont satisfaits de l’évolution de la situation mais restent sur leurs gardes, toujours mobilisés et prêts à agir si besoin.

 

Ils constatent les liens importants que cette situation a engendrés et se félicitent de la solidarité qui en a découlé.

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer