Autres journaux :



dimanche 5 décembre 2021 à 05:06

Montceau-les-Mines : Journée de mobilisation Pour la défense de l’hôpital public et du système de santé

Il y a URGENCE pour l’hôpital !



 



Plus de 70 organisations, syndicats, associations, collectifs, partis politiques… ont lancé un appel à la mobilisation le 4 décembre 2021 dans toute la France pour la défense de l’hôpital public et du système de santé.

Ce samedi matin, une centaine de personnes a répondu à cet appel national
pour demander l’accès à une offre de soins de qualité sur l’ensemble du territoire national et s’est rassemblée devant la mairie malgré une météo peu favorable.

Michel Prieur, président du CODEF souligne l’Urgence de la situation. Il dénonce tous les coups portés pour opérer au démantèlement de l’hôpital et de ses services. Il lance une véritable alerte : « C’est une perte de chance de survie en raison du regroupement avec Chalon sur Saône avec une mortalité inévitablement en hausse ».
La cardiologie est en danger, malgré le plan, mis en place par les cardiologues qui officient à Montceau, et qui a été mis à l’arrêt après 4 jours de fonctionnement par la directrice du GHT, Christine Ungerer.

Le CH Jean Bouveri doit être restauré dans sa fonction, en totalité. Il faut nécessairement le retour de la chirurgie ambulatoire de première nécessité pour également sauver Toulon et La Guiche. Sinon on transformera notre hôpital en SSR XXL ! Le pilotage à vue doit impérativement cesser. Il n’y a pas de projet de santé écrit et lisible.

Pour conclure, M. Prieur indique qu’il faut « mener une vraie lutte, s’engager collectivement en impliquant les médecins, les paramédicaux, les élus, les usagers, … sinon nous allons droit vers l’écroulement ! »

Puis, la Maire Marie-Claude Jarrot a pris la parole au nom des élus présents en tant que présidente du CTEL ( Comité territorial des élus locaux)
Le Comité territorial des élus locaux est chargé d’évaluer les actions mises en œuvre par le groupement pour garantir l’égalité d’accès à des soins sécurisés et de qualité sur l’ensemble du territoire du groupement. A ce titre, il peut émettre des propositions et est informé des suites qui leur sont données.
Elle se dit en accord avec le diagnostic du président du CODEF, Michel Prieur.
Mais elle se dit optimiste et pensent que les cartes sont rebattues.
Parmi les propositions faites au dernier conseil de surveillance, seuls les travaux concernant les urgences ont été acceptés, les autres propositions farfelues de C. Ungerer ont été refusé en bloc et restent figées pour l’instant.

M.C Jarrot évoque l’absence des décrets permettant l’ouverture de la chirurgie ambulatoire de 1ère nécessité.
M. Prieur met en garde que le lablel « proximité » ne permet pas d’avoir de chirurgie ni d’obstétrique à moins de dérogation délivrée par le directeur de l’ARS, le même qui a mis en l’air l’hôpital de Montceau !

Enfin J.P Ménéghel du CODEF exhorte les élus à sortir de la clandestinité.

« Montrez que vous bougez ! »

Il y a 62 communes à 30 minutes de l’hôpital, donc 62 maires et 62 conseil municipal.
Si les élus de la République se mobilisent, viennent aux manifestations emportant dans leur sillage leurs administrés, la mobilisation n’aura pas la même allure ni le même poids ni le même rapport de force !
« Il y a Urgence, nous sommes dans la perte de chance de survie ! »

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Montceau-les-Mines : Journée de mobilisation Pour la défense de l’hôpital public et du système de santé”

  1. cervap dit :

    si on avait put faire ce grand hopital a montchanin , on en serait pas là

    merci au 2 maires a l’époque du creusot et montceau les mines qui ont tout fait capoter car personne ne voulait lâcher son hôpital
    et aussi merci a tout ces syndicat de gauche et autre association de gauche pour qui il ne faut jamais rien changer

    maintenant on a deux petits hôpitaux de misère

    a bon entendeur salut

  2. Gerard13 dit :

    Sans oublier une partie du personnel et chefs de service qui ont bien appuyé sur la tête du projet pour le noyer .

  3. Frgsd27 dit :

    Bonjour,

    CERVAP, merci pour votre intervention très positive et constructive,nous n’en sommes plus là, et cet hôpital “communautaire ” une pure utopie, là faut bouger et vite arrêter les ” si et y avait qu’à”. Aux élus des 62 communes environnantes de se remuer ,et, soutenir les actions locales.

    Cordialement